undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles22
3,2 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:8,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 janvier 2007
Moins de romance que dans les Liaisons Dangereuses, Madame de Tourvel perd de son importance romantique. Milos Forman recentre le récit sur le vide affectif d'un Valmont écrasé par la froide perversité des convenances sociales. Un rythme léger accentue la jeunesse des protagonistes. Un "classique" formidablement interprété par d'excellents acteurs! Colin Firth dans le rôle de Valmont est séduisant en diable, et l'on comprend ces dames de lui sacrifier leur vertu. Moral et pervers, un film délicieusement décadent!
0Commentaire23 sur 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fans inconditionnels, oyez, oyez!!
Faîtes place à Dame Annette et Lord Firth: les liaisons sont sans doute dangereuses, mais qu'est-ce qui ne l'est pas?!
Plongez, régalez-vous, le spectacle est total et l'imprévu le bienvenu; les changements dans l'intrigue font mouche et c'est piqués au vif que vous prendrez un plaisir intense à admirer ce duel de tombeurs menteurs et manipulateurs.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2010
J'aime beaucoup les deux films adaptés des Liaisons Dangereuses cette année-là et j'avoue préférer celui-là en particulier à cause de la performance époustouflante d'Annette Benning. C'est vraiment ainsi que j'imaginais Merteuil.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2011
Ce très bon film, très soigné dans la reconstitution du XVIIIe s. a été dessservi à sa sortie par un autre film sur le même sujet. Et c'est dommage. L'histoire de ce libertin a été scénarisée par J.C. Carrière qui lui a donné un cachet évident d'authenticité. Excellents acteurs et très jolie femmes.
0Commentaire7 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2009
La première moitié du film je suis très satisfaite : je retrouve l'ambiance du livre (avec quelques variations, mais rien de choquant), même si Mme de Tourvelle typé asiatique me surprend un peu...
Quant à le seconde partie, c'est du grand n'importe quoi, je n'y comprend plus rien, plus aucuns rapport avec livre : je ne compte pas décrire la fin bien sûre, mais les changements choisis par le réalisateur me déçoivent beaucoup.
Il n'y a plus d'humour, ni mesquineries, ni outrage dans ce film. Mme de Tourvelle est complément faible pour ne pas dire ridicule, elle qui avait la foi et la force en ses convictions...Quand aux autres personnages, leur sort manque de force et de conviction.

Je ne mets pas 1/5 grâce à la 1ère partie.
11 commentaire6 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne badine pas avec l'amour a dit Musset ! Ici la situation est tout aussi dramatique que celle de la pièce romantique bien connue de l'auteur du XIX, ces lettres "les liaisons dangereuses" conçues un siècle auparavant y décrivent les blessures faites aux femmes mais aussi à l'homme le maitre du jeu amoureux qui se laisse prendre à son propre piège "aimer", un piège où il se trouve être victime.

Ce film est sorti en salle six mois après Les Liaisons dangereuses (Stephen Frears) Les Liaisons dangereuses et donc, a été écrasé par le succès de cette précédente version du célèbre roman de Laclos, en dépit de ses énormes qualités propres.

La vision du personnage de Valmont est certainement plus proche de celle voulue chez Laclos : la liaison la plus dangereuse n'est pas celle que les dames ont avec Valmont mais celle qu'elles ont avec Mme de Mertheuil (Annette Bening).
Madame de Mertheuil est une femme poison qui triche avec Mme de Volange et Cécile, afin de tout contrôler, tout dominer. C'est ce désir de pouvoir qui contrôle aussi son amour pour Valmont, car elle l'aime (le seul homme qu'elle aime et elle se détruit en le détruisant). Milos Forman sait parfaitement traduire ce personnage en adaptant joliment le scénario autour de cette femme. Par exemple la joute finale entre elle et Valmont est extraordinaire, elle, pleurant dans ses bras avant de lui asséner le coup final. Valmont, lui (Colin Firth beaucoup plus jeune qu'il ne faudrait) est aussi remanié par Milos Foreman, on sent dès le début que sa frivolité est une gaminerie manipulée par la "muse du mal". Dès ses premières apparitions, on le voit s'attendrir et refuser d'abuser d'un être faible. On a aussi l'impression que la cour qu'il fait à Mme de Tourvel est plus sincère qu'elle aurait dû être de la part d'un "gentilhomme dépravé". Ce n'est pas le désespoir de ne pas avoir retrouvé sa "douce amie" qui le fait courir vers son duel suicidaire mais les remords. Forman blanchit ainsi l'homme en reportant l'essentiel des fautes sur la femme. Une note optimiste accentue le "pardon" de Forman fait à Valmont.. Il positive la situation vis à vis de Cécile et rend cette dernière héritière d'un descendant de Valmont. (pour ma part cette conclusion me satisfait)

Evidemment, la petite Fairuza Balk (Cécile) n'est peut-être pas aussi jolie que Uma Turman, mais elle a un jeu très crédible et juvénile...Colin Firth, plus jeune et moins "méchant" que J. Malkowicks rend son personnage plus sympathique que celui de la version Frears. Quand aux deux actrices (Meg Tilly et Michèle Pfiffer) , interprètes de Mme de Tourvel, je donne ma voix à Meg Tilly qui est plus crédible dans son rôle d'innocente femme.

Quant à une troisième version : celle de Roger Vadim Les Liaisons dangereuses, sortie le 9 septembre 1959, elle est un peu "rétro" mais les interprétations des deux principaux personnages principaux en font un classique indémodable (là encore Vadim est indulgent pour Valmont) et le tandem Gérard Philipe-Jeanne Moreau extraordinaire.
0Commentaire4 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2010
Je l'avoue, je partais avec un "handicap" : j'avais vu la version de Stephen Frears que j'adore, tant au plan de la réalité historique des costumes qui sont tout simplement géniaux que pour le jeu des acteurs.

Le roman de Choderlos de Laclos est trop librement interprété, à se demander ce qui a pu pousser le réalisateur à faire du n'importe quoi dans un film qui ne devait pas être à petit budget pourtant.

A côté des Liaisons Dangereuses Valmont est fade, les costumes une catastrophe et absolument pas conformes à l'époque à laquelle l'action est supposée se dérouler(depuis quand les femmes portent-elles des culottes de type french cancan au 18ème siècle? depuis quand les accessoires typiquement Renaissance ont-ils leur place au 18ème siècle? et j'en passe).

J'aime beaucoup Colin Firth pourtant mais dans ce film il n'arrive pas à la cheville de John Malkovitch. Pareil pour tous les autres acteurs.

En bref une grosse déception et un film absolument pas crédible.
0Commentaire4 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2013
Sorti six mois après Les Liaisons Dangereuses, Valmont ne pouvait échapper à la comparaison et forcément en souffrir.

Les Liaisons Dangereuses parviennent par les costumes, les acteurs et la tension à capturer la dureté d'un XVIIIe siècle débauché et à l'aube de la Révolution Française.

En faisant abstraction de ceci, Valmont est plus proche d'un divertissement sucré, comme le Marie-Antoinette de Sofia Coppola, que d'une adaptation extrêmement fidèle du roman contemporain de l'époque de Laclos. Mais contrairement au film de Sofia Coppola, la caricature est involontaire et penche plus dans la veine des films historiques sauce Hollywood où les dents des acteurs sont blanches et bien alignées, les vêtements toujours impeccables et les pièces éclairées comme en plein soleil alors que trois malheureuses bougies achèvent de se consumer.

Les costumes dans Valmont sont ainsi superbes mais les matières et les coupes tirent vers les crinolines du XIXème siècle. Ni Merteuil, ni Valmont ne portent de perruques mais cela est normal car leur brushing est parfait en toutes circonstances.

Ne boudons toutefois pas notre plaisir : bien qu'inférieur aux Liaisons Dangereuses, Valmont reste un bon divertissement avec des acteurs certes plongés dans un décor improbable mais au jeu irréprochable, à la limite même du sous-emploi.

Vu les libertés prises avec le roman et l'époque, et la concurrence à 6 mois près des Liaisons Dangereuses, il est dommage que Milos Forman n'en ait pas tenté une adaptation à une autre période (pourquoi pas l'Ere Victorienne justement ?) pour magnifier l'œuvre intemporelle de Laclos, comme d'autres films s'y sont risqués avec succès (Sex Intentions par exemple).
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Colin Firth incarne un Valmont irrésistible, beau, charmant, un sourire à faire fondre un iceberg, une insolence joyeuse et provocante... Bref, LE Valmont que l'on peut imaginer. Annette Bening en Mme de Mertueil joue remarquablement cette belle perverse manipulatrice. Les décors, les costumes sont somptueux. On se régale jusqu'à ce que le film prenne de grandes libertés avec le dénouement. Là, je préfére le traitement de Stephen Frears plus fidèle au roman. Cette fin de Valmont m'apparaît bâclée et incohérente. Elle est acceptable pour ceux qui ne connaissent pas le livre, mais pour moi c'est vraiment décevant.
66 commentaires4 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2006
Voilà donc un film qui fait suite absolu à l'Amadeus que nous connaissons tous, y compris en ré-utilisant certains acteurs. Cependant Milos Forman s'interdit littéralement de relire le roman de Pierre Choderlos de Laclos avec les yeux ouverts de quelqu'un qui sait qu'il va être suivi de deux révolutions en l'espace de quelques années, les révolutions américaine et française. On a donc une description détaillée d'une société aristocratique de monarchie absolue en pleine décomposition sans qu'on en tire les leçons. L'essentiel du discours est l'étude du partage des hommes et femmes disponibles par deux arrivistes alliés, la Marquise de Merteuil, une veuve, et le Vicomte de Valmont, un gigolo de noblesse. En plus une jeune fille de quinze ans, tout juste tirée de son couvent pour épouser un vieux de deux fois son âge (qui en plus est l'amant de la Marquise : vraiment tout va très bien Madame la Marquise), va, entre les mains de ces deux coquins, faire son éducation sexuelle et sentimentale. Elle découvrira l'amour au contact de son professeur de harpe, un chevalier quelconque de dix-sept ans jeté entre ses jambes par une mère plus qu'imprévoyante. Elle sera gentiment violée par Valmont tout en écrivant sous sa dictée une lettre d'amour à ce chevalier. Elle épousera finalement son vieux car elle aura compris que c'est la meilleure façon d'avoir tous les amants qu'elle peut vouloir désirer sous le nez même de son cher époux qui n'y pourra mais. Cependant le succès du roman en son propre temps (1782) comme un miroir de la fin proche de ce monde est effacé du film. « Les Liaisons Dangereuses », puisqu'il s'agit d'elles, ne sont plus ce qu'elles furent ni ce qu'elles étaient. On ne sent plus le souffle de la Bête. Et pourtant quand une société n'a plus de code moral, la fin est proche, quand Babylone triomphe la Seconde Venue est juste au coin de la rue. Cependant nous avons là un intéressant portrait d'une noblesse décadente qui n'a de noble que ses titres et ses privilèges.
11 commentaire18 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Valmont Skin Care from Switzerland. Order online in our shop.