La Valse lente des tortues et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Valse lente des tortue... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

La Valse lente des tortues Poche – 3 juin 2009


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 12,90
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,30
EUR 7,65 EUR 3,47

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Valse lente des tortues + Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi + Les Yeux jaunes des crocodiles
Prix pour les trois: EUR 25,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Vous n'avez toujours pas dévoré le gros pavé gourmand de Katherine Pancol ? Succombez-y ! Trahisons, ambitions, espoirs, amours, tout y est. --Psychologies

Conseil d'amie, dévorez cette saga ! tout y est : le supplément d'âme, l'humour, l'optimisme, comme si Pancol avait pris à bras-le-corps les oiseaux de malheur pour leur tordre le coup. --Marie Claire

Une tendresse authentique, souvent désopilante, parfois sombre, mais toujours poignante, une trame virevoltante, une vivacité si contagieuse que ses 650 pages se lisent d'une traite. --L'Express --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Ce livre est une bourrasque de vie... Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser… Deux bras qui enlacent ou qui tuent… Un homme inquiétant, mais si charmant… Une femme qui tremble et espère ardemment... Un homme qui ment si savamment… Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour… Des adolescents plus avertis que les grands... Un homme qui joue les revenants… Un père, là-haut dans les étoiles… qui murmure à l’oreille de sa fille... Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage… Des personnages qui avancent obstinément... comme des petites tortues entêtées… qui apprendraient à danser lentement, lentement… dans un monde trop rapide, trop violent...



Détails sur le produit

  • Poche: 768 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Le Livre de Poche (3 juin 2009)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253129402
  • ISBN-13: 978-2253129400
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 3,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (289 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 627 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sylvie Lancrenon

Katherine Pancol est l'une des romancières les plus talentueuses de sa génération. Sa trilogie, commencée avec Les Yeux jaunes des crocodiles en 2006, figure dans les listes des meilleures ventes depuis sa sortie.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélusine le 6 juin 2011
Format: Poche
malgré tous les commentaires négatifs de cette rubrique, j'ai tenté la lecture de ce second volet et... je lirai le troisième, c'est clair!
Mais qu'ils sont tristes ces gens qui ne supportent pas la fantaisie d'une fiction!!! Aux lecteurs potentiels : il ne s'agit pas ici de réalisme, l'auteur laisse libre cours à son imagination (comme toute oeuvre le permet, encore heureux...).
Je suis loin d'être une grande fan de Pancol puisque je la découvrais avec "les yeux jaunes...", mais j'ai encore aimé la sensibilité des personnages que l'on retrouve bien ici et sa façon de dire les choses.
et qu'est-ce que j'ai trouvé comique ce bébé pas comme les autres, cette histoire d'envoûtement.
Oui, les personnages sont caricaturaux, leur façon de s'exprimer aussi et il leur arrive même des aventures rocambolesques. C'est vivant et plein d'humour... et moi, j'aime ça!
Bien à vous tous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boulanger Marie-pascale le 19 mars 2008
Format: Broché
J'avais posé avec regret "les yeux jaunes du crocodile", laissant Joséphine comme on quitte une amie ! Je l'ai retrouvée avec plaisir dans "la valse lente...", mais avec un peu moins d'enthousiasme.
Mais je suis toujours accro, car je me reconnais quelque peu dans ce portrait de femme, hésitante à vivre, à prendre sa place, à aimer!
Alors surtout, lisez d'abord "les yeux jaunes..". Cette tortue n'en sera que plus familière et aimable!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
39 internautes sur 45 ont trouvé ce commentaire utile  Par dany de la garrigue le 17 janvier 2010
Format: Poche
pour qui a aimé "les yeux jaunes des crocodiles" et a hâte de connaître la suite: laissez ce livre dans les rayons d'une librairie. Qu'il y prenne la poussière et que l'on oublie cette histoire à dormir debout qui se gausse du lecteur à force d'élucubrations indigestes, sans la moindre crédibilité. Tout y passe dans le genre fantastique de quai de gare. L'enfant surdoué venu d'un autre monde et parrainé par Mozart avec lequel il discute par télépathie (si, si), de la femme frappée par de la magie noire genre vaudou à l'intigue policière à dormir debout et développée jusqu'à plus soif, au lavage de cerveau de la soeur de l'héroïne et sa mort abracadabrante, à l'amant schizophrène de l'héroïne, de la mère genre sorcière de Blanche-Neige presque devenue mendigote et ses subterfuges pathétiquement ridicules pour assurer son niveau de vie, aux aventures grotesques de la fille aînée héroïque face à de mystérieux gnomes en noir qui la torturent... Liste non exhaustive des stupidités qui font que j'ai lu le livre en travers, à raison d'une ligne par page, liquidant les 700 pages et quelques en deux heures, et que c'est déjà trop car j'ai perdu mon temps. Pourtant, je comptais bien passer quelques plaisantes soirées de lecture. Je me suis dit en permanence que ce n'était pas possible, je gardais l'espoir que cela s'arrange... Que nenni, cela ne fait qu'empirer. En prime, l'héroïne est velléitaire et larmoyante de bout en bout, l'humour absent.Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julie Leroy le 11 octobre 2009
Format: Poche
Je me suis régalée avec les crocodiles puis les tortues, mais je reste sur ma fin. J'espère que Katherine Pancol a bien prévu de nous faire une suite car on reste sur un goût d'inachevé: Junior le bébé génial, que devient-il? Et Gary et Hortense? Et Henriette elle ne va pas s'en tirer comme ça? et Joséphine et Philippe? Josiane et Marcel? Le petit Gaétan? Luca? La famille Lefloc-Pignel? Bref, ce roman a besoin d'une fin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Betty le 22 mai 2011
Format: Poche
J'avais vraiment apprécié le premier tome Les yeux jaunes du crocodile, mais j'ai été moins emportée avec La valse lente des tortues.

Après le succès de son premier roman Joséphine vit désormais dans un immeuble chic au coeur de Paris. En panne d'inspiration elle poursuit sa vie de mère sans se soucier désormais de l'aspect financier.
Dans son quartier c'est l'effervescence, un meurtre a été commis le premeir d'une série, elle même est agressée par le tueur et échappe de peu à la mort.
L'amour va également frapper à sa porte...

Différent du premier tome, La valse lente des tortues se rapproche davantage du roman à suspense. L'intrigue policière est plutôt bien tournée mais finalement on ne retrouve plus le charme du premier, cette histoire proche du quotidien.
Ce n'est pas un mauvais roman, mais il ne vaut pas le premier tome et si on enlève l'intrigue autour du tueur, le reste est plutôt plat.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 65 ont trouvé ce commentaire utile  Par Elinat le 25 juin 2009
Format: Poche
Après avoir lu le premier tome que j'ai dévoré, j'étais impatiente de me replonger dans les aventures de Joséphine et de retrouver le style fluide et agréable de l'auteure.
Le début ne commence pas trop mal, on retrouve tous les personnages qu'on avait tant appréciés.
Au fil des pages, les évènements deviennent de moins en moins crédibles et la dernière partie est selon moi carrément nulle.
Je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas dévoiler la fin à ceux qui n'ont pas encore lu le roman mais:
- l'intrigue policière est mal menée et arrive un peu comme un cheveu dans la soupe (un roman qui se transforme tout à coup en roman policier dans sa 2e partie, c'est pas crédible)
- la fin d'Iris est ridicule et pas du tout crédible (comment un personnage aussi fort peut en une vingtaine de pages, sans beaucoup de descriptions psychologiques, changer à ce point?)
- on reste sur sa fin pour certains personnages comme Gary et Hortense ou Marcel et Josiane...
Bref, une grande impression que le roman n'a soit pas été travaillé sur sa seconde partie, soit que Pancol a changé de cap en cours d'écriture ou que le roman a été achevé à la hâte...
En un mot: déçue.
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?