Vauban, le maître des forteresses (Histoire) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 14,89
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Vauban, le Maître des Forteresses Broché – 27 mars 2007


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,89

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue :

Le fils d'Urbain Le Prestre
(1633-1651)

La vie de Vauban se confond avec celle du Grand Siècle. Vingt-trois ans après l'assassinat d'Henri IV au coeur de Paris, les clameurs des guerres de Religion se sont tues, mais les conflits interconfessionnels demeurent. La France est cernée par les terres espagnoles, des rives de l'Escaut au pied des Pyrénées, et le noeud gordien habsbourgeois n'a toujours pas été tranché.
En cette année 1633, Louis XIII s'apprête à reprendre le flambeau de son père. La crainte d'une hégémonie habsbourgeoise sur le continent le pousse à contracter des alliances avec les princes protestants de l'Empire et même avec la puissante Suède. Au fin fond du Morvan, le son des cloches de l'église de Saint-Léger-de-Foucherets, lieu de baptême du jeune Sébastien, est couvert par les bruits de bottes qui retentissent aux frontières orientales du royaume. Les guerres sont en effet omniprésentes dans le paysage de Vauban. Né à la veille de l'entrée en scène de la France de Richelieu sur le théâtre allemand, le dénommé Sébastien Le Prestre disparaît à l'aube du dernier grand conflit européen livré par Louis XIV à la faveur du sempiternel problème de la succession espagnole. Entre ces deux événements, pas moins de trois autres conflits d'envergure s'intercalent. Tous traduisent la lutte séculaire qui oppose les Bourbons aux préten­tions habsbourgeoises...

Bourbons et Habsbourg

Avec le sieur de Vauban, nous plongeons au coeur du tumultueux XVIIe siècle, une époque dépourvue de confrontation idéologique mais minée par les luttes confessionnelles et surtout déchirée par les incessantes querelles dynastiques qui opposent Louis XIII et le Roi-Soleil aux Maisons habsbourgeoises de Madrid et de Vienne. Lointain apparaît désormais l'esprit de l'édit de Nantes. L'heure n'est plus à la tolérance, comme en témoigne le seul procès de Galilée.

Présentation de l'éditeur

Cinquante-deux ans au service du roi, quarante-huit sièges victorieux, plus de cent cinquante places fortes édifiées... Preneur de villes doublé d'un meneur d'hommes, Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) a suscité autant d'admiration chez ses ennemis que de rancoeurs au sein de son propre camp. «À son nom, disait Carnot, le patriotisme s'éveille, l'âme s'élève, le coeur sensible éprouve la vive impulsion qui porte à l'héroïsme.»

Ingénieur du roi à l'âge de vingt-deux ans, il s'intéresse à l'économie, à la navigation, à la philosophie, à l'urbanisme, à la politique, et toutes ces disciplines aiguisent son instinct de stratège. S'il cumule fonctions et dignités, il n'a pourtant jamais commandé d'armée. À la différence de Turenne ou de Condé, il n'a pas forgé sa renommée à la pointe de son épée, mais à celle de son compas. Loin de courir les champs de bataille, il est avant tout un bâtisseur qui a su révolutionner l'architecture militaire, s'assurer la reconnaissance de Mazarin, gagner la confiance de Colbert et l'estime de Louis XIV.

Trois cents ans après sa mort, son travail est encore palpable, gravé dans la pierre de ses citadelles. Et si son nom demeure, c'est aussi grâce à ses partis pris. Car Vauban entendait marier le militaire à l'humanitaire. S'il servit fidèlement le roi, il sut aussi s'élever contre son absolutisme, supposant à la révocation de l'Édit de Nantes ou suggérant d'imposer équitablement tous les Français. «Royaliste révolutionnaire» ou simple réformateur ? Ses remparts ont-ils résisté à l'évolution des techniques ? Sur ces questions, le portrait tout en nuances de Luc Mary apporte un éclairage neuf

Né en 1959, Luc Mary, écrivain et historien, collabore au mensuel L'Actualité de l'histoire. Il est l'auteur de Les Grands Assassinats (Trajectoire, 2006) et de Les Mystères des cathédrales (De Vecchi, 2007).



Détails sur le produit

  • Broché: 277 pages
  • Editeur : L'Archipel (27 mars 2007)
  • Collection : ARCHIPEL
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841879194
  • ISBN-13: 978-2841879199
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,2 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 390.439 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en janvier 1959, Luc Mary, écrivain et historien, collabore au mensuel L'Actualité de l'Histoire.
Il est l'auteur d'une douzaine de livres dont Voyage au bout de la Galaxie ( JMG, 2004), les derniers jours des Romanov ( l'Archipel, 2008 ) et les découvertes qu'on nous cache ( Trajectoire, 2008 ).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Charlie le 14 janvier 2015
Format: Format Kindle Achat vérifié
Complet. Parfois longuet mais bon, tellement de villes fortifiées qu'il faut bien s'y attarder un peu. Dommage, pas de croquis ou illustration..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 1 août 2012
Format: Broché
"À son nom, disait Carnot, le patriotisme s'éveille, l'âme s'élève, le cœur sensible éprouve la vive impulsion qui porte à l'héroïsme."Quoi ajouter de plus ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?