EUR 9,81
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Velvet Goldmine [Import a... a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,73
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : __The_Best_on_DVD__
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Velvet Goldmine [Import anglais]

4 étoiles sur 5 19 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
17 neufs à partir de EUR 3,53 4 d'occasion à partir de EUR 7,14
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Velvet Goldmine [Import anglais]
  • +
  • Velvet Goldmine (bof)
Prix total: EUR 31,47
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : PAL, Import
  • Audio : Anglais
  • Sous-titres : Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Channel 4
  • Date de sortie du DVD : 17 septembre 2007
  • Durée : 118 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 19 commentaires client
  • ASIN: B000S399CY
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.674 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Menu interactif

Descriptions du produit

Description du produit

Velvet Goldmine, 1 DVD, 120 minutes

Amazon.fr

Sex, drug and glam-rock ! Plutôt que de raconter des événements et des personnages ayant réellement existé, Todd Haynes – le futur réalisateur de Loin du paradis – préfère restituer l'esprit du glam-rock. Et invente l'histoire d'un journaliste qui, chargé d'enquêter en 1984 sur le destin d'une star du glam-rock des années 70, revisite sa propre jeunesse. Une sorte de Citizen Kane sous acide ! Du coup, pas besoin de savoir que Curt Wild est un clone d'Iggy Pop ou que derrière Brian Slade se cache David Bowie-période Ziggy. Car tout le film se joue dans la confusion entre réel et imaginaire, à l'image de ces créatures décadentes et baroques qui ont illuminé la scène britannique au début des années 70. Soutenu par les prestations extraordinaires d'Ewan McGreggor et de Jonathan Rhys-Myers – au point que leurs performances vocales figurent dans l'indispensable BO du film aux côtés de Radiohead, Placebo, REM ou T-Rex – cet opéra-rock flamboyant bénéficie d'une réalisation ample et inventive, appuyé par des décors et une photographie plus glamour, tu meurs ! Et Todd Haynes n'a peur de rien : Oscar Wilde en soucoupe volante, des cœurs qui s'allument dans les yeux des personnages, des scènes hyper sex. Bref, un film flamboyant et baroque, sur lequel planent les fantômes d'Iggy Pop, David Bowie, Bryan Ferry et autres Brian Eno, qui a remporté un Prix de la meilleure contribution artistique à Cannes en 1998 amplement mérité. --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 28 août 2013
Format: DVD
Après s’être intéressé aux Carpenters, et avant de s’attaquer aux différences facettes de Bob Dylan dans le kaléidoscopique I’M NOT THERE, le réalisateur Todd Haynes plonge dans ses souvenirs de jeunesse, et nous trousse une évocation haute en couleurs de la période Glam Rock.

L’histoire : le journaliste Arthur Stuart enquête sur la star déchue Brian Slade, 10 ans après sa disparition des écrans radar. Il rencontre ceux qui l’ont connu. Portraits croisés et flash-back, qui renvoient surtout Arthur à sa propre adolescence, sa fascination pour le chanteur, et ses premiers émois sexuels.

Les multiples références à CITIZEN KANE ne sont pas fortuites, on sait Todd Haynes grand cinéphile, voir son LOIN DE PARADIS, sublime mélo inspiré de Douglas Sirk. Haynes reprend de Welles la construction même du film, le procédé, le témoin en fauteuil roulant, l’ex-femme retrouvée dans un restau vide, et une ribambelle de plans et mouvements de caméra. Au jeu des 7 erreurs, on s’amusera aussi à reconnaitre qui est qui, Brian Slade (rien que le nom…) en Bowie, et Curt Wild, mix de Iggy Pop, Lou Reed, Mick Jagger, Kurt Cobain. Jeu de cache-cache autant visuel (Brian Molko…) et musical (compos originales, reprises, réinterprétations de titres, tout se mélange) VELVET GOLDAMINE est pourtant moins un film sur le rock, qu’un conte nostalgique, initiatique, une histoire de triangle amoureux (Brian, Curt et Arthur), dont on ne sait jamais s’il est réel ou fantasmé.
Lire la suite ›
5 commentaires 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Velvet Goldmine (titre repris volontairement de la chanson de David Bowie) fait figure d'OVNI cinématographique.
Car qu'est-ce que c'est, exactement? Comment le définir?
Conte, fantasme, biopic dissimulée, reconstitution d'une époque, réflexion sur l'homosexualité et la bissexualité?

Hé bien, c'est tout ça à la fois. Lui coller une étiquette serait presque impossible.

Todd Haynes au scénario et à la réalisation (plus connu récemment pour son biopic très particulier sur Bob Dylan "I'm Not There") sort ce film totalement méconnu en 1998, dans le but évident de clamer sa passion pour le Glam Rock et ses figures de proue (Davie Bowie, Iggy Pop, Lou Reed, T Rex).
Velvet Goldmine retracera ainsi les années 70 et l'explosion du talent de David Bowie (ici nommé Brian Slade) avec la naissance et la destruction des mythes qu'il a créés (notamment Ziggy Stardust, en l'occurrence).

Ce n'est pas une véritable biopic (tous les noms sont modifiés) dans le sens où imaginaire et réalité sont en symbiose constante, à tel point que le film, qui plus est doté d'une construction complètement éclatée, risque de laisser en touche quiconque ne connaît pas bien cette période.

Mais dans toute son étrangeté, Velvet Goldmine ne pouvait pas mieux rendre hommage à cette période et à cet Art, déjantés et irréels, où les riffs des guitares n'étaient jamais bien loin des nuées de poudre, où génie et destruction/autodestruction allaient souvent de paire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Vous aimez le glam-rock, les 70's, la voix douce de Marc Bolan ou Brian Eno, ce film-spectacle vous emmène sur les traces du rock déjanté et pailletté des années 70. Un véritable travail artistique a été fait dans ce film pour recréer au mieux la décadence, la frénésie et l'exentricité étincellante de cette époque. Pommettes et lèvres roses, maquillage, strass, pantalon patte d'eph, décors et musiques somptueux. Ewan Mc Gregor est étonnant en Iggy Pop, il assume entièrement ce personnage furieux et décalé, il va même jusqu'à imiter ses mimiques et sa gestualité avec une impresionnante facilitée. Le seul défaut réside dans Jonathan Rhys Meyers qui bien que magnifique en chanteur glam risque d'irriter au plus haut point les fans de ziggy stardust qu'il est censé incarner à travers le personnage de Brian Slade. Ce film est en effet déconseiller aux fanx de David Bowie qui vont voir la carrière de leur idole réduit à très peu de chose. A part cela le film n'en est pas moins fantastique et la douce atmosphère glam-rock aura de quoi imprégner notre existence pendant quelque temps.
Remarque sur ce commentaire 15 sur 17 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Incognita TOP 500 COMMENTATEURS le 1 janvier 2012
Format: DVD
Nous voilà devant un film fait de strass et de paillettes qui brille par ses costumes rayonnants et son quatuor d'interprètes, plein de talents. Un film inégal dans son déroulement où l'on suit l'ascension d'un Jonathan Rhys Meyers étincelant en androgyne sosie de David Bowie où il fera connaissance de cette révolution musicale et sexuelle de l'univers pop-art et glam rock britannique des années soixante. Todd Haynes nous retient tant bien que mal dans cette histoire peu banale mais pas totalement captivante dans le fond. C'est assez déconcertant.

Cette chronique déjantée et psychédélique est assez déconcertante d'un point de vue purement cinématographique. La bande originale est globalement plaisante, les acteurs (assez bien choisis) incarnent à eux seuls une génération perdue, que le réalisateur semble vouloir ressusciter. Mais malgré d'excellentes intentions, le film dans son ensemble manque quelque peu de finesse et de cohérence. Le fil rouge du film - la musique (presque constamment présente) - réalise ce paradoxe surprenant : il nous tient en haleine par sa qualité, mais devient presque agaçant par ses trop nombreuses occurences. A la fin, la sensation d'avoir regardé un clip d'une heure quarante a tendance à s'installer.

Les avertis reconnaîtront de nombreux références musicales (Brian eno, T-Rex, Lou Reed, Roxy Music, Brian Molko, etc.) mais aussi, par exemple, à Oscar Wilde.

On a donc ici une bonne reconstitution de l'époque glam et de ses idoles que l'on peut conseiller surtout aux fans de Bowie et Iggy Pop.
Remarque sur ce commentaire 6 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?