EUR 24,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vendée : du g&eacu... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Vendée : du génocide au mémoricide : Mécanique d'un crime légal contre l'humanité Broché – 6 octobre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 20,00 EUR 19,00

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 24,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Vendée : du génocide au mémoricide : Mécanique d'un crime légal contre l'humanité + La Vendée-Vengé + La désinformation autour des guerres de Vendée et du génocide vendéen
Prix pour les trois: EUR 63,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Reynald Secher, docteur ès lettres, écrivain, scénariste, est l'auteur du concept de mémoricide, quatrième crime degénocide. Gilles-William Goldnadel (préfacier de ce livre), avocat pénaliste, président fondateur d'Avocats sans frontières, est l'auteur de plusieurs ouvrages. Hélène Piralian-Simonyan (qui a rédigé une postface) philosophe et psychanalyste, travaille sur les génocides et les effets psychiques que leurs dénis entraînent pour les héritiers de victimes comme pour ceux des bourreaux. Stéphane Courtois (également auteur d'une postface) est directeur de recherches au CNRS, spécialiste des phénomènes révolutionnaires.


Détails sur le produit

  • Broché: 444 pages
  • Editeur : Cerf; Édition : Cerf (6 octobre 2011)
  • Collection : Politique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 220409580X
  • ISBN-13: 978-2204095808
  • Dimensions du produit: 21,6 x 2,5 x 13,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.030 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

62 internautes sur 64 ont trouvé ce commentaire utile  Par Quentin le 17 octobre 2011
Format: Broché
Année après année, un historien persévérant enquête, au sens le plus noble du terme, sur un aspect de la révolution française volontairement occulté par une caste politique peu soucieuse de vérité scientifique. Le génocide qui a inspiré Lénine et ses successeurs est connu des initiés depuis des lustres. Il fallait un Reynald Sécher, à la compétence d'exception, pour faire sauter la chape de plomb qui pèse sur cet évenement historique fondateur de bien des cruautés futures par son idéologie universaliste. La matrice des génocides de l'ère moderne est là, en plein idéal républicain. C'est dur à avaler mais c'est la vérité incontournable. A n'en pas douter cet ouvrage aura un succès phénoménal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par belenger le 7 décembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Reynal Secher avait déjà été l'objet d'attaques violentes et terrorisantes à l'occasion de la parution de sa thèse sur Carrier dans laquelle il démontrait la volonté d'éradiquer les populations récalcitrantes au nom du nouvel ordre républicain.Ici avec des documents inédits, il récidive et démontre que la solution finale appliquée à un peuple ne date pas du 20° siècle. La préface de l'avocat William Goldanel et la postace du grand spécialiste du communisme Stéphane Courtois permettent de mettre en perspective cette oeuvre de grande qualité et d'un grand courage intellectuel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par granier le 16 avril 2012
Format: Broché
R.Secher est un de ceux qui a le mieux décrit le drame vécu par les Vendéens lors du génocide qui les a frappé pendant le Révolution. La Convention fut bien à l'origine de tous les crimes perpétrés par les révolutionnaires. Le général Westermann disant, entre autres, dans un de ses rapports, adressé à la Convention :" ...suivant les ordres que vous m'avez donné..."
La France républicaine a même glorifié, un siècle plus tard, ces criminels par la bouche d'une gloire nationale : Geaoges Clemenceau. Voici ce qu'il a déclaré en 1891 : "J'approuve tout de la Révolution : j'approuve les massacres de septembre ... j'approuve les noyades de Nantes, les mariages républicains où les vierges accouplées à des hommes, par une imagination néronienne, avant d'être jetées dans la Loire, avaient à la fois l'angoisse de la mort et la souffrance de la pudeur outragée. J'approuve les horreurs de Lyon, où l'on attachait des enfants à la gueule des canons, et les égorgements des vieillards de 90 ans et de jeunes filles à peine nubiles. Tout cela forme un bloc glorieux et je défends qu'on y touche. Je défends que, sur un théatre qui dépend de l'Etat, un dramaturge illustre vienne, après plus de cent ans révolus, prononcer une parole de piété, qui serait un outrage aux mânes augustes de Robespierre et de Marat." Extrait du livre :"La République, le futur ancien régime" page 154.
Malgré tous les ouvrages dénonçant ces crimes, on ne semble pas se diriger vers la reconnaissance de ce génocide par l'Etat français qui se focalise sur le génocide Arménien !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mangareva le 8 janvier 2012
Format: Broché
Reynald Secher est un historien au sens noble en une époque où cette petite caste brille par sa frilosité et sa soumission au politiquement correct. C'est aussi un homme qui en s'acharnant à exhumer les horreurs du Populicide Vendéen ou "génocide républicain" si bien enfouie sous le tapis n'a pas craint d'assumer outre la critique naturelle,la haine et le harcèlement : Qui sait qu'il fut chassé de l'enseignement ? Que sa famille fut aussi soumise à la vindicte ?
Ses ouvrages indispensables sont un révisionnisme salutaire face aux négationnisme universitaire...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un amateur le 19 avril 2012
Format: Broché
L'action courageuse de M. Reynald Secher est visiblement honteusement ignorée, par les représentants actuels de la République... Le sectarisme ancêtre des totalitarismes populicides est-il toujours vivant ? On peut le craindre, surtout à la lecture de certain(s) commentaire(s) très méprisant(s)... Honorer la mémoire de ces gens, proches ancêtres parfois, proches de nous en tout cas, ne demande pourtant pas un grand courage, après dix générations : et cela semble, à côté de tant d'autres repentances fondées ou de convention, être une exigence élémentaire de la part d'une France soit disant adepte de la "liberté, égalité, fraternité" !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par ANDRE95290 le 16 janvier 2012
Format: Broché
Quelle chance d'avoir un historien qui nous expose clairement les origines du premier génocide "moderne"et ses motivations,en apportant les preuves qui jusqu'ici manquaient ,précurseurs d'autres génocides qui se sont perpétués au 20 eme siècle avec les mêmes motivations , souvent au nom de l'intérêt général décrété comme tel par les tenants du pouvoir politique en place.

Après cette lecture la fête du 14 Juillet prends une autre dimension , et la contestation actuelle que la prépondérance du l'intérêt général sur les intérêts particuliers l'emporte encore laisse particulièrement songeur...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?