• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vent de glace: Une enquêt... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par LibrisOnline
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Vent de glace: Une enquête de Kay Scarpetta Broché – 2 avril 2014

3.3 étoiles sur 5 58 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,30
EUR 8,30 EUR 1,93

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Vent de glace: Une enquête de Kay Scarpetta
  • +
  • Voile rouge: Une enquête de Kay Scarpetta
  • +
  • Havre des morts: Une enquête de Kay Scarpetta
Prix total: EUR 24,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Je consulte ma montre extra-large en titane, au bracelet de caoutchouc, puis ramasse ma tasse de café - noir, sans édulcorant - tandis que l'écho lointain de pas résonne dans le couloir de mon immeuble en forme de balle dum-dum, dressé à la lisière est du campus du Massachusetts Institute of Technology. Le jour n'est pas encore levé, en ce troisième lundi d'octobre.
Au-dessous de mon bureau situé au dernier niveau, six étages plus bas, la circulation est dense sur Mémorial Drive. L'heure de pointe démarre bien avant l'aube dans cette partie de Cambridge, quels que soient le temps ou la saison. Semblables à des yeux étincelants d'insectes, les phares se déplacent le long de la berge, la Charles River ondule dans le noir, et de l'autre côté du Harvard Bridge, la ville de Boston forme une barrière scintillante qui sépare les empires terrestres des affaires et de l'enseignement des ports et des baies qui se fondent en océan.
Il est trop tôt pour qu'il s'agisse d'un employé, à moins d'un des enquêteurs médico-légaux, mais je ne vois pas quelle raison Toby ou Sherry, ou qui que ce soit de garde, aurait de se trouver à cet étage.
Je n'ai en réalité aucune idée de qui a pu prendre son poste à minuit et tente de me souvenir des véhicules garés sur le parking lorsque je suis arrivée, environ une heure auparavant. Je me rappelle vaguement les SUV, les utilitaires blancs habituels, et un de nos camions de scène de crime mobile. Trop préoccupée par mon iPhone, par les alertes sonores et les messages de rappel de mes réunions, de mes rendez-vous, sans oublier une intervention au tribunal aujourd'hui, je n'ai pas remarqué grand-chose d'autre. Mauvaise sensibilisation à l'environnement due au multitasking, me dis-je avec agacement.
Je me reproche intérieurement de ne pas prêter assez attention à ce qui m'entoure. En revanche, je ne devrais pas avoir à me demander qui est de permanence, bon sang ! Ridicule ! Énervée, je songe à mon directeur des enquêtes opérationnelles, Pete Marino, qui semble ne plus se donner la peine de mettre à jour le planning électronique. Est-ce vraiment si difficile de copier-coller des noms d'une date à une autre, que je puisse voir qui travaille ? Il y a un bon moment qu'il ne s'en est pas occupé, et qu'il s'est renfermé sur lui-même. Il faudrait sans doute que je l'invite à dîner à la maison, que je lui prépare un de ses plats favoris, et que je lui demande ce qui se passe. Cette simple idée me fait perdre patience, et je n'en ai guère, en ce moment.
Un individu psychologiquement perturbé, ou peut-être même diabolique.
Je tends l'oreille pour tenter de discerner qui peut bien rôder dans les parages, mais je ne perçois plus un bruit, tout en surfant sur Internet, cliquant tour à tour sur des dossiers, considérant sans relâche les mêmes détails. Je me rends compte à quel point je me sens désarmée, et à quel point cela me rend furieuse. Cette fois-ci, tu as eu ce que tu voulais. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

« En matière de sciences légales, nul n égale Cornwell ! » --The New York Times --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
rien a voir avec ses premiers livres on s'ennuie elle meme n'y croit plus
c'est du rabachage quand trouvera t elle un nouveau personnage et surtout que l'on arrete de nous prendre pour des techniciens
je n'arrive meme pas à terminer ce volume quel dommage.
Remarque sur ce commentaire 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai moi aussi lu tous les romans de Patricia Cornwell, depuis le premier et c'est dire que, si je partage quelques critiques, j'en apprécie surtout les qualités. Dans le cas présent, l'idée de départ est vraiment originale --bien que j'aie souvenir d'une très ancienne nouvelle où une femme jalouse tue son mari en lui fracassant le crâne avec un gigot congelé, de sorte qu'il ne peut subsister d' "arme du crime"... De plus, sur un plan purement technique, j'ai quelques doutes sur la manière dont l'assassin peut fabriquer des "pellets" de CO2 solide, puis les projeter sous pression sur sa vicime.... Mais on n'arrête pas le progrès...
Sur la forme, je n'ai pas trop aimé la manière dont ce livre est construit : En fait, tout le début contient bien toute l'histoire, mais on ne dévoile les "preuves" que tout à fait à la fin, de sorte que "j'ai failli me lasser"...Mais je ne regrette pas d'avoir persévéré , car ça en vaut la peine !!
Enfin, concernant la traduction, je dois dire que Andrea Japp est bien, et de loin, la meilleure traductrice de tous les polars que je lis, mais que, dans le cas présent elle aurait intérêt à faire vérifier la traduction des termes de chimie qu'elle rencontre par un vrai chimiste (ou à se procurer un dictionnaire ou un lexique spécialisé dans ce domaine ---il y en a des montagnes !), car dans le livre que je viens d'achever, j'ai plutôt souri devant des approximations trop imprudentes...
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un Cornwell classique, encore que madame en rajoute sur états d'ame perso de Scarpette . Au bout d'un moment cela lasse.
Sommes fans depuis première heure mais depuis trois années avons l'impression de relire .
La nièce supère héros hackère pilote helico de moto de grosses bagnoles, gay, surdouée, richissime, belle , sportive, icone du rève impossible US, fait chier!!!!!!!
Kay vieillissante ,parano , nous ennuie avec sa cuisine bio ses émois de cougar ses tenues vestimentaires etc
Cornwell écrit de plus en plus pour le cinéma ou séries TV . Elle va y arriver encore un effort!!!
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Patricia Cornwell n'a plus rien à écrire , mais il lui faut quand même publié même si c'est n'importe quoi ,(eh oui il faut bien gagner encore quelques dollars....) pourtant je dois reconnaître que ses premiers livres étaient très bons( publiés dans les années 1990 ) .
Dommage mais je n’achèterai plus aucun de ses "ouvrages" , je les prendrai peut être à la bibliothèque (quand je n'aurai rien trouvé d'autre ) car la paranoïa , la libido débridée,les bis repetita sur les personnages ,les visites guidées ,la technologie et j'en passe...ne font pas un livre policier.......
Tout ça n'est vraiment pas passionnant (Eh oui je me suis allègrement assoupie ).
L'intrigue par elle même tiendrai parfaitement en dix lignes ,allez je vais être gentille disons en dix pages et cette intrigue est d'une pauvreté affligeante et de plus incohérente ......
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Les 3 derniers ouvrages de P. Cornwell sont particulièrement décevants...!
Celui-ci est à vite oublier... Pas vraiment d'intrigue, pas de progression de l'enquête. 3 meurtres liés on ne sait pas vraiment comment, surtout le premier qui est là comme un cheveu sur la soupe, sans qu'on nous explique le rapport avec les 2 autres. La solution nous tombe dessus par hasard, sans que rien ne nous y amène... Ça sent le bouquin baclé. Par contre les états d'âme et les problèmes existentiels de Scarpetta sont largement étalés, mais ça n'est pas vraiment ce qu'on attend d'un bouquin policier...
Bref, je regrette mon achat!
Remarque sur ce commentaire 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Fan de Kay Scarpetta, j'ai lu tous ces livres... donc j'ai acheté celui ci les yeux fermés!
Mais rarement je me suis tant ennuyée en lisant un livre. Le style, la forme comme le fond (histoire non achevée) me font penser que ce n'est pas possible que Patricia Cornwell ait pu écrire ce livre...
Les descriptions de tout, sont longues, le suspens sur 2 jours inexistant, le rappel du passé, présent pour faire des pages supplémentaires... tout cela m'a empêché de rentrer dans le livre et avoir envie de le finir! Pourtant je suis allée jusqu'au bout et aujourd'hui j'ai vraiment envie de vous dire : ne perdait pas votre temps avec ce livre!!!
vous serez déçu si vous avez lu les premiers de la série...
un vrai navet pour faire du commercial... dommage
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai adoré les sept ou huit premiers romans de P Cornwell. Cela s'est déjà gâté lors de "Combustion", bien que la disparition du personnage de Benton, creux et inintéressant (alors que c'est censé être un cador) me satisfaisait.
Ensuite je suis allée de déconvenues en déconvenues. Benton est ressuscité, le caractère de Marino a changé, les intrigues étaient invraisemblables et le plus insupportable, c'est que les délinquants et autres meurtriers s'en prennent à Scarpetta et sa clique, comme s'ils étaient le centre du monde, ce qui est peu crédible...Je me suis même demandé si c'était vraiment P Cornwell qui continuait à écrire ses romans!!! Donc peu à peu j'ai abandonné, à regret.
Le résumé de "Vent de glace" était alléchant. Je me suis laissé tenter... En lisant le repêchage du corps dans le port de Boston, j'ai eu l'impression de retrouver le style et l'intérêt des bouquins de Cornwell. Mais hélas, on se demande ce que viennent faire les dinosaures dans l'affaire! On a l'impression que cette histoire est plaquée sur le reste. Tout cela est vraiment tiré par les cheveux. De temps en temps, on vit quelques moments dignes de ses anciens livres, puis on retombe dans les invraisemblances. Je dois ajouter que dans celui-ci, les histoires de couples et de drague sont insupportables.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?