Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Verdi : Don Carlo


Prix conseillé : EUR 23,06
Prix : EUR 22,06 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,00 (4%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
23 neufs à partir de EUR 13,23 1 d'occasion à partir de EUR 22,85

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Verdi  : Don Carlo + Verdi : Rigoletto
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Verdi : Rigoletto EUR 14,00

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Martti Talvela
  • Chef d'orchestre: Georg Solti
  • Compositeur: Giuseppe Verdi
  • CD (11 octobre 2008)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Decca
  • ASIN : B001CJJWJ8
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.781 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Don carlo acte I - su, cacciator!
2. Don carlo acte I - fontainebleau! foresta immensa e solitaria!
3. Don carlo acte I - io la vidi e al suo sorriso
4. Don carlo acte I - il suon del corno alfin nel bosco tace
5. Don carlo acte I - al mio pie, perche?
6. Don carlo acte I - di qual amor, di quant'ardor
Voir les 17 titres de ce disque
Disque : 2
1. Don carlo acte II - io vengo a domandar grazia mia regina
2. Don carlo acte II - I re!
3. Don carlo acte II - non piangar, mia compagna
4. Don carlo acte II - restate!
5. Don carlo acte II - signor, di fiandra arrivo
6. Don carlo acte II - oso lo sguardo tuo penetrar il mio soglio
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 3
1. Don carlo acte IV - ella giammai m'amo!
2. Don carlo acte IV - il grande inquisitor!
3. Don carlo acte IV - nell'ispano suol mai l'eresia domino
4. Don carlo acte IV - giustizia!
5. Don carlo acte IV - ah! sii maledetto, sospetto fatale
6. Don carlo acte IV - pieta! perdon! per la rea che si pente
Voir les 16 titres de ce disque

Récompenses

Cliquez sur une récompense pour voir une plus grande image
Image de la récompense


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Gonzales on 7 octobre 2009
Format: CD
L'enregistrement indispensable pour un opéra difficilement distribuable. Un Ghiaurov tirant de ses royaux moyens toute la vulnérabilité qui font l'intérêt du personnage. Le couple Bergonzi Fischer-Dieskau... Le premier pathétique à faire pleurer une pierre dans ce rôle de prince pusillanime qui par sa faiblesse déclenche la tragédie, le second noble, restitue la filiation avec le personnage de Schiller. Il est le protagoniste du drame tel que Verdi l'a voulu. Et ces dames. Tebaldi, qu'on a connue en meilleure forme, tire le personnage vers la fragilité et l'angélisme... Et Bumbry vipérine, orgueilleuse,brisée, emmurée dans son drame est la seule à avoir le format exact d'Eboli ! Et la direction de Solti : impériale, fougueuse, tendre, tragique ! Servie par un orchestre remarquablement capté et en état de grâce ! Quand vous aurez entendu ce Don Carlos, il vous hantera !
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lauraylauro TOP 500 COMMENTATEURS on 7 mai 2013
Format: CD
Verdi Don Carlo, Solti, Bergonzi, Ficher-Dieskau, Ghiaourov, Tebaldi, Bumbry.

Une des grandes versions de Don Carlo en version audio avec celle de Carlo-Maria Giulini.
Départager ces deux grands chefs relève d'une question de goût: la sobriété, la réserve, la hauteur de vue de Giulini contre l'énergie, la force parfois un peu brutale, la passion de Solti? Deux grands chefs, deux visions.

La distribution vocale fera-t-elle la différence?

Domingo chez Giulini, Bergonzi chez Solti: deux des plus grands ténors verdiens du XXème, un peu plus de charme et de séduction dans le timbre de Domingo, une musicalité plus raffinée chez Bergonzi. Deux immenses chanteurs, voix magnifiques, techniques hors pair, musicalité, émotion, afficher une préférence est ici une question de goût et de sensibilité.

Dans le rôle de Posa, un Fischer-Dieskau, plein d'autorité, qui dessine un beau portrait de ce personnage idéaliste et d'une grande noblesse, héros typique de Schiller, héros central auquel le baryton allemand rend toute sa force, moyennant un chant parfois un peu heurté dans les récitatifs, face à un Milnes, plus affectif, plus italien par le style, la technique et l'expression, au timbre et à la ligne de chant magnifiquement verdiens. On peut hésiter.

Pour Eboli, d'un côté Grace Bumbry somptueuse, altière, royale, véritable tigresse, de l'autre Shirley Verrett qui ne lui cède en rien: richesse du timbre et des nuances, incarnation fascinante. Deux voix inoubliables, deux bêtes de scène, deux chanteuses musiciennes et intelligentes.
Lire la suite ›
11 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carmen TOP 100 COMMENTATEURS on 6 janvier 2012
Format: CD
Parce qu'il faut exprimer son admiration et son amour à qui peut encore l'entendre, même dans le murmure du lointain, même dans un lointain murmure, je dédie ce commentaire admiratif et amoureux à un seigneur de l'art lyrique encore vivant : Carlo Bergonzi.
Carlo Bergonzi, ténor verdien "assoluto" de la seconde moitié du 20ème siècle, est né le 13 juillet 1924 à Cremone.
Baryton à ses débuts en 1948 avant qu'il ne se découvre le ténor qu'il deviendra en 1951.
Son timbre de soleil et de miel, de velours et de soie, sa diction d'une idéale perfection, son phrasé princier, sa probité et son humilité qui font mordre la poussière à tous les cabotins de tout poil, l'art du chant personnifié enfin dont il possédait l'intégrale palette : Carlo Bergonzi fut celui qui n'avait besoin que de chanter.
Il pouvait le faire la main sur le cœur, sans craindre le malaise que peuvent susciter des chanteurs vocalement surdoués mais théâtralement indigents sinon ridicules.
"Une émission de haute école, parvenue à son acmé dans les années 1960, un legato parfait et une science des colorations sans égale devaient lui assurer une indiscutable suprématie stylistique. Et cela dans les emplois les plus divers de l'opéra verdien, à l'exception d'Otello, prudemment tenu à l'écart. Voix phonogénique de surcroît, dont la souplesse et la musicalité, ainsi que l'excellence de l'articulation, ont toujours pallié la relative indifférence à l'expression dramatique.
Lire la suite ›
9 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Regnart Philippe on 29 juillet 2011
Format: CD
un enregistrement DECCA d'une grande qualité ,Solti est fougueux, énergique, impérial et audacieux . Carlo Bergonzi , un homme humble,pas assez médiatique ,trop méconnu par rapport à certains dont les noms sont cités à tord comme de grands tenors,est le plus grand tenor verdien du 20 éme siècle et toujours inégalé à ce jour. Il est à des années lumières des Pavarotti, Carreras, Di Stefano et j'en passe, dans sa puissance et son extraordinaire phrasé ,seul Placido Domingo peut rivaliser dans "le trouvère" de Zubin Metha avec Leontyne Price,Sherill Milnes et Florenza Cossoto chez RCA. Tebaldi, Fisher Dieskau et Ghiaurov sont somptueux mais mon coup de coeur va vers Grace Bumbry époustouflante dans le role d'Eboli.
Rien que le prélude de l'acte III suivi de la scène 1 sont à se pâmer et ne peuvent qu'envouter quelqu'un qui s'initierait à ce fabuleux Verdi. Cet enregistrement est une pure merveille .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?