EUR 48,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Verlaine : Oeuvres en pro... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Verlaine : Oeuvres en prose complètes Cuir/luxe – 16 novembre 1972


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Cuir/luxe
"Veuillez réessayer"
EUR 48,20
EUR 46,90 EUR 42,00
Relié
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 255,81

Notre boutique La Pléiade

Notre boutique La Pléiade
Retrouvez des éditions de référence des plus grandes œuvres du patrimoine littéraire et philosophique français et étranger, imprimées sur papier bible et reliées sous couverture pleine peau dorée à l'or fin, dans notre boutique dédiée.
EUR 48,20 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Verlaine : Oeuvres en prose complètes + Verlaine : Oeuvres poétiques complètes
Prix pour les deux : EUR 105,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né à Metz en 1844, Paul Verlaine arrive à Paris en 1851. Employé dans les assurances puis à l'Hôtel de Ville, il fait la rencontre de Coppée, Heredia et enfin de Rimbaud en 1871. Ils voyagent ensemble en Belgique et en Angleterre. Élu «Prince des poètes» à la mort de Leconte de Lisle en 1894, il meurt à Paris en 1896.


Détails sur le produit

  • Cuir/luxe: 1568 pages
  • Editeur : Gallimard (16 novembre 1972)
  • Collection : Bibliothèque de la Pléiade
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070106985
  • ISBN-13: 978-2070106981
  • Dimensions du produit: 17,9 x 11,6 x 4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 254.365 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Soulier le 26 septembre 2008
Format: Cuir/luxe
Certes, Verlaine semblait être un être méprisable : tabassant sa mère à plusieurs reprises (ce qui lui valut de faire de la prison), frappant sa femme Mathilde alors qu'elle était enceinte, tirant deux coups de revolver sur son amant Arthur Rimbaud, il nous paraît loin de l'homme presque immatériel au nom ronflant peuplant nos cahiers d'écoliers ou y étaient inscrits ses plus belles poésies. Revers de la médaille (comme c'est souvent le cas de nombreux génie) il était doté d'un sens inégalé de la formule, résumant, par exemple, en quelques vers ce que la morale de l'époque réprouvait farouchement :

Le Pal
Est de tous les supplices
Le principal,
Il commence en délices
Le Pal,
Mais fini fort mal...

Ou bien doté de traits d'esprits dignes d'un Groucho Marx :

« Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas, par exemple, avait des amis irréprochables. »

Autre exemple, ou cette vision typiquement « verlainienne », faites de dérision et de provocation, se fait de manière délicieuse :

Je ne sais rien de gai comme un enterrement !
Le fossoyeur qui chante et sa pioche qui brille,
La cloche, au loin, dans l'air, lançant son svelte trille,
Le prêtre, en blanc surplis, qui prie allègrement,

L'enfant de coeur avec sa voix fraîche de fille,
Et quand, au fond du trou, bien chaud, douillettement,
S'installe le cercueil, le mol éboulement
De la terre, édredon du défunt, heureux drille,

Tout cela me paraît charmant, en vérité !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?