Quantité :1
Victime Of The Future a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Victime Of The Future
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Victime Of The Future


Prix : EUR 10,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
29 neufs à partir de EUR 4,00 6 d'occasion à partir de EUR 1,96

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Gary Moore

Discographie

Image de l'album de Gary Moore

Photos

Image de Gary Moore

Biographie

Né à Belfast (Irlande du Nord) le 4 avril 1952, Gary Moore débute sa carrière au sein du groupe Skid Row et Colosseum II dont il est le chanteur et guitariste.

C'est surtout avec Thin Lizzy qu'il se fait remarquer épisodiquement entre 1974 et 1983 dans un style tirant vers le hard rock, ses soli appuyant les performances du chanteur Phil Lynott ... Plus de détails sur la Page Artiste Gary Moore

Visitez la Page Artiste Gary Moore
171 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Victime Of The Future + Corridors Of Power + Wild Frontier
Prix pour les trois: EUR 28,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (19 mai 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ten Records
  • ASIN : B000093OU5
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.210 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Victims of the future
2. Teenage idol
3. Shapes of things to come
4. Empty rooms
5. Murder in the skies
6. All I want
7. Hold on to love
8. The law of the jungle
9. Devil in her heart
10. Blinder
11. Empty rooms

Descriptions du produit

"Álbum grabado en 1983 y ahora remasterizado. Este disco ofrece a Ian Paice a la batería y los bajos de Bob Daisley, Neil Murray y el propio Moore. Incluye los éxitos ""Empty rooms"", ""Murder in the skies"", el tema que da nombre al álbum y otros ocho."

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 21 septembre 2011
Format: CD
Deuxième méfait de Gary "Scarface" Moore dans ce que nous pourrons appeler sa "deuxième" carrière.
Il a en effet été le guitariste de Thin Lizzy, puis de Colloseum II de Jon Hiseman avant de s'offrir quelques albums solo bien sentis comme "Back on the Streets" "Dirty Fingers" ou le live "Rockin' Every Night" avant de connaitre le succès mérité avec "Corridors of Powder".
Plus hard que ce dernier, cet album contient de très bon titres comme "Victims Of The Future", "Shapes Of Things To Come" hommage non dissimulé de Gary aux Yardbirds de son maitre Jeff Beck et bien sur le volcanique "Murder In The Skies".
Quant à la ballade "Empty Room" elle fera une belle carrière.
Coté chorus ça pête toujours autant, Gary Moore démontrant une fois de plus que de ce coté de l'Atlantique il n'y a guère que Mickaël Schenker pour lui faire de l'ombre.
Ses chorus épileptiques et sa vélocité incroyable en ferons la référence majeure pour quiconque s'intéresse à la guitare rock, hard ou pas.
Comme son grand frère, irlandais comme lui, Rory Gallagher, Gary Moore et ses chorus de légende nous manquent déjà depuis sa brutale disparition.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par A-MA-ZONE le 8 février 2011
Format: CD Achat vérifié
Pfff, après le merveilleux lutin DIO,voilà que le divin balafré irlandais s'en est allé ce 07 février 2011. A 58 ans, comment s'attendre à une telle nouvelle ? J'ai pris le premier commentaire Garymoorien qui s'offrait à moi, pour rendre un hommage à celui qui m'a berçé pendant plus de 3O ans, dès les premiers albums de THIN LIZZY, et que j'ai suivi tout au long de ses pérégrinations hard, blues, funk parfois, avec plus ou moins de bonheur mais toujours avec ce feeling et cette technique monstrueux. Et tant de créateurs de génies qui ont croisé sa route : Phyl LYNOTT, Scott GORHAM, John SYKES, Cozy POWELL, Glenn HUGHES, Ian PAICE, BB KING, CLAPTON, etc. Bien sûr, il y eu "PARISIENNE WALKWAYS" et le cri strident de sa GIBSON qui n'en fini plus de hurler, mais n'oublions pas "OUT IN THE FIELDS" avec son pote Phyl, "MURDER IN THE SKY", "DON'T BELIEVE A WORD" ou encore la magnifique mélopée "JOHNNY BOY". De mon époque acnéique hard-rock, pantalon moulant et sac à dos US avec patchwork, il était un de mes premiers héros avec sa guitare rouge et ses solis survoltés. Assagi, je l'ai suivi sur les routes du blues humides et sombres commes les chemins de la Louisane. J'ai hésité à poursuivre lors de ses incursions funkisantes hard FM, mais par fidélité, j'ai suivi. Après quelques pérégrinations plus standardisées, il est revenu à ces premiers amours sans renier ses plus grands tubes hard ; réussissant là la synthèse de tout et puis...Sad day. Mon seul regret : ne pas l'avoir vu en concert...Gary,la faux t'a cette fois-ci laissé une cicatrice mortelle et t'emporte avec elle. Ils nous restent une belle production CD/DVD que je vous invite à revoir et notamment ce fabuleux concert hommage à son pote Phyl. So long...RIP.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Absolutwelt le 8 février 2011
Format: CD
"Victims of the future" fait suite au déja excellent "Corridors of power", et montre un Gary Moore tout à fait excellent dans le registre du hard rock mélodique 80's. Gros riffs, mélodies sublimes, le son est imposant, et il n'y a qu'à s'écouter "victims of the future", ou "murder in the skies" pour ce dire que le génie anime cet irlandais rescapé de Thin Lizzy. Album varié, on trouve aussi de gros tubes sur ce "Victims...": la reprise, vraiment réussie de "Shapes of things", ou encore le sublime "hold on to love". Le chapitre tendresse n'est pas clos pour autant puisque avec "Empty Rooms" Gary signe un de ses plus grands tubes (au coté d'un "parisian walkways"). Cet album, mine de rien, aura vraiment lançé la carrière de Gary Moore, qui dès lors remplira les salles du monde entier, ce qui permettra l'enregistrement du live "we want moore", issu de la tournée de ce "Victims of the future". Cet album est un must de hard-rock mélodique ou gros riffs et solos ravageurs cotoient l'inspiration et la finesse. Entre "corridors of power" et "wild frontiers" (avant la période blues donc), ce "Victims..." figure comme un classique du hard-rock de l'époque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laeron Rémy le 21 juin 2010
Format: CD
suite à une livraison rapide,un bon album du Sieur Gary Moore.Rien à dire concernant la voix et la guitare, et puis ses acolytes sont tous des pointures déjà très connus.Hé Gary, pourquoi t'es-tu mis au blues?????????????????
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?