Le Vieux qui lisait des romans d'amour et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Vieux qui lisait des r... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Vieux qui lisait des romans d'amour Broché – 1 janvier 1997


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,90
EUR 2,50 EUR 0,01
Cassette
"Veuillez réessayer"

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
EUR 5,90 Livraison à EUR 0,01. En stock. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Vieux qui lisait des romans d'amour + Le Pigeon + Vies minuscules
Prix pour les trois: EUR 16,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

El Idilio est un petit village aux portes de la forêt amazonienne. Un enfer vert peuplé de chercheurs d'or, d'aventuriers de tout poil en quête d'un Eldorado imaginaire, d'Indiens Jivaros rejetés par leur peuple. La découverte par les Indiens Shuars d'un cadavre d'homme blond atrocement mutilé met le feu au village. Malgré les accusations hâtives du maire qui désigne les Indiens, Antonio José Bolivar diagnostique dans cette mort non pas la main de l'homme mais la griffe d'un fauve... Le vieil homme, aguerri aux mystères de la forêt et grand lecteur de romans sentimentaux se voit bientôt contraint de se lancer dans une chasse de tous les dangers...

Roman écologique s'il en est, l'histoire que tisse Luis Sepúlveda se gorge d'une imagination éclatante et recèle cette part de magie issue des contes. Loin de nous donner une définition du paradis, l'Amazonie de l'auteur - qui la connaît bien pour y avoir vécu - est un lieu organique, cruel, dur et hostile. Elle n'en mérite pas moins le respect que l'on donne aux lieux qui rendent notre monde unique et dont l'existence est aujourd'hui en péril.

Pour ce premier roman, Luis Sepúlveda a obtenu le prix Tigre Juan, le prix Relais H du roman d'évasion 92 et le prix France Culture étranger 92. --Hector Chavez

Présentation de l'éditeur

Antonio José Bolivar Proaño est le seul à pouvoir chasser le félin tueur d'hommes. Il connaît la forêt amazonienne, il respecte les animaux qui la peuplent, il a vécu avec les Indiens Shuars et il accepte le duel avec le fauve. Mais Antonio José Bolivar a découvert sur le tard l'antidote au redoutable venin de la vieillesse : il sait lire, et il a une passion pour les romans qui parlent d'amour, le vrai, celui qui fait souffrir. Partagé entre la chasse et sa passion pour les romans, le vieux nous entraîne dans ce livre plein de charme dont le souvenir ne nous quitte plus.
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Détails sur le produit

  • Broché: 120 pages
  • Editeur : Seuil; Édition : Seuil (1 janvier 1997)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020239302
  • ISBN-13: 978-2020239301
  • Dimensions du produit: 1,3 x 10,8 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (90 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 256 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

32 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par Loutarwen le 18 juillet 2007
Format: Broché
Ce livre est tout simplement magnifique. Magnifique dans sa simplicité, magnifique pour l'histoire de ce vieil homme, magnifique pour les paysages, magnifique pour l'écriture. Le titre peut faire penser à un livre plutôt ennuyeux alors qu'en fait on se retrouve très rapidement tapit dans la forêt amazonienne aux côtés de Antonio José Bolivar à traquer des animaux sauvages, à essayer d'analyser leur comportement. J'ai littéralement été transporté par cette histoire.
Le style du roman m'a un peu fait penser au style de Paulo Coelho, c'est l'histoire d'une quête, la quête de soi-même. On y retrouve également beaucoup de sacré: les rites des indiens Shuars, la nature qui dominent les hommes,... Le livre peu sembler court et pourtant l'histoire est vraiment intense.
Un roman à lire absolument.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Susana Celina le 23 octobre 2003
Format: Broché
je viens de terminer ce livre et j'en suis encore éblouie
je vous le conseille vivement car il y a de l'humour, de l'amour, de la poésie et style incomparable qui vous emporte dès la première page dans le monde fantastique de Sepulveda ... condimenté a goût de satire sociale et piquant politique, on le finit avec la sensation d'un plein et vide antagoniques... bref sur tous les points
Excellent!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Raymond Naveau le 31 juillet 2003
Format: Broché
Un joyau! Un diamant! Le chilien Luis Sepúlveda nous donne une leçon d'écologie en quelques pages habillées d'un style d'un simplicité et d'une efficacité que peu de grands peuvent se targuer de posséder. Pas une page de trop, pas une phrase inutile, pas un mot inapproprié. Quelle pureté! Sans même effleurer politique ou autres contextes pompeux, le vieux qui lisait des romans d'amour nous dit la vie de notre planète et son cortège d'excès et de maux qui nous laisseront tous un jour en déséquilibre dans une nature qui ne pourra ni ne voudra être nourricière. Ces romans d'amour qui étaient toute la joie du vieux blanc qui avait appris à vivre en paix avec l'humanité et la nature deviendront son seul moyen de fuir le monde. L'ocelot a tué l'homme parce qu'il a été agressé; le vieux a tué l'ocelot parce qu'il a agressé. La boucle est bouclée. Plus rien n'est comme avant. L'ocelot n'est plus. Le cour de la vie a changé. Le vieux qui déjà lisait des romans d'amour se réfugie dans la lecture des romans d'amour ... pour oublier. Je ne sais si nous nous souviendrons tout d'abord du romantisme de l'histoire, ou de son message, mais s'il reste un ouvrage dans notre bibliothèque, ce sera celui-ci, "Le vieux qui lisait des romans d'amour". Un joyau! Un diamant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Calli TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 9 décembre 2011
Format: Broché
Le vieux qui lisait des romans d'amour est un conte exotique où la cruauté des hommes se mêle à la beauté sauvage de l'Amazonie. La grande force de ce récit devenu incontournable depuis sa parution en 1992 réside dans le fait que chaque phrase a son utilité. Luis Sepùlveda économise ses mots comme les hommes leurs paroles dans cette univers hostile. Il dépeint magnifiquement une Amazonie rude et fascinante où l'homme n'est qu'un élément de la nature. A mi-chemin entre roman d'aventure et quête personnelle, Le Vieux qui lisait... est un œuvre intense et magnétique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par LaKapsule TOP 1000 COMMENTATEURS le 7 février 2014
Format: Broché
Heureusement qu'on me l'a conseillé ! Il faut dire que le titre ne m'incitait pas à le lire, après tout, un vieux qui lit des romans d'amour, ça ne me tentait pas vraiment. Mais, bien qu'il y ait un vieux qui lit des romans d'amour, ce n'est qu'une anecdote dans cette histoire.
Ici, les événements sont des prétextes, puisqu'il est question d'un dentiste, au tout début, qui nous amène à rencontrer Antonio José Bolivar dit " le vieux ", par le biais d'un incident ; afin de connaître qui il est nous allons découvrir comment il est devenu ce solitaire qui connaît la jungle mieux que personne voire mieux que lui-même grâce à un long séjour auprès des Shuars ( un des peuples amérindiens habitants les forêts de la haute Amazone ).

Quelques événements vont venir perturber le quotidien des habitants d'El Idilio. Un ocelot ( chat sauvage qui vit en Amérique du Sud et en Amérique centrale ) s'attaque et tue des hommes. Le maire du village, appelé aussi " La limace " du fait qu'il transpire tout le temps, fera appel au " vieux " afin de traquer et de tuer cet animal. Mais l'ocelot est un animal rapide et rusé...

Bien que ce roman se lise très bien, il ne fait pas que raconter. Par le point de vue d'Antonio José Bolivar nous découvrirons un peuple, une nature sauvage et aussi les dégâts que peuvent faire des visiteurs imprudents et irrespectueux. Son intérêt va donc au-delà de la simple lecture. Derrière cette histoire il y a un message que Luis Sepúlveda veut faire passer.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?