• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Villa Mauresque: Somerset... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Villa Mauresque: Somerset Maugham et les siens Broché – 7 mai 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 71,00 EUR 71,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 19,80 EUR 14,50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Villa Mauresque: Somerset Maugham et les siens + Le grand écrivain
Prix pour les deux : EUR 28,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Les années ont passé, faisant de moi le fantôme de ces lieux tant aimés où j'ai sans nul doute vécu les heures les plus apaisées de mon interminable vie. Il n'est pas un recoin de ma chère maison qui échappe à l'amour dévorant et possessif que je lui porte. Depuis longtemps, j'ai marqué mon territoire, comme dirait Annette ma cuisinière. J'y ai disposé aussi judicieusement qu'il me semblait les trophées rapportés de mes nombreuses errances à travers le monde et j'ai tatoué, au seuil de la Villa Mauresque, le signe de la paix.
Parfois, il me semble que je suis né ici...
Ce n'est qu'un demi-mensonge car c'est bien au pays de Montaigne et de Maupassant, deux admirations, que je suis venu au monde. Mais plus au nord, à Paris, au 25 de l'avenue d'Antin. Mon père, Robert Maugham, descendant d'une lignée de grands juristes, officiait comme tel à l'ambassade de Grande-Bretagne. Il avait épousé Edith Mary Snell, l'une des deux filles d'une excentrique Anglaise auteur de bluettes sentimentales. Mon père était petit et laid, ma mère divinement belle. On les surnommait «la Belle» et «la Bête».
Le décor de mes premières années, je m'en souviens comme du paradis terrestre. Ma mère avait hérité de la sienne une fantaisie qui faisait d'elle, à mes yeux, une sorte de fée dispensatrice des plus intenses plaisirs. Elle inventait des jeux et des histoires dont elle était toujours, pour moi, l'incontestable héroïne. J'étais aussi très conscient de sa beauté que je jugeais supérieure à celle de toutes les femmes de notre entourage. Elle était le centre de ma vie et j'étais un petit garçon heureux, à l'aise dans ce monde policé, accueillant, dans lequel je jouissais de nombreux privilèges.
J'allais à l'école dans un cours privé que fréquentaient les enfants de la haute société et la langue française était alors celle que je parlais le mieux. Je devins le chef d'une petite bande de garçons et de filles, et ma grande alliée, ma «soupirante» comme disait ma nurse, se prénommait Violet. Sa mère et la mienne étaient les meilleures amies du monde. Nous applaudissions ensemble le spectacle de Guignol en mangeant des gaufrettes - ah ! ces gaufrettes, mes madeleines à moi ! Celles que j'ai demandé à Annette de me confectionner n'ont jamais eu le même goût... Violet était la filleule de ma mère et j'ai le souvenir précis du jour où ma petite amie me murmura à l'oreille qu'elle s'inquiétait pour sa marraine. Elle ne faisait sans doute que répéter ce qu'elle avait entendu chez elle. Ma mère, gravement atteinte de tuberculose, offrait à mon admiration de trompeuses joues roses. Le 31 janvier 1882, six jours après mon huitième anniversaire, elle partit pour l'au-delà, me laissant seul, inconsolable. Le soir de sa mort, échappant à la surveillance de ma nurse, j'entrai dans sa chambre et m'emparai du petit cadre renfermant une de ses dernières photographies. Celle-ci ne me quitta plus jamais.

Revue de presse

La vie de Somerset Maugham illustrée par un jeu de regards croisés...
Son visage, autant que ses livres (Servitude humaine, Le Fil du rasoir...), est universellement connu, et l'élégante et si précise ligne claire de Floc'h sait à merveille capter les traits de ce «petit homme disgracieux et peu amène», ainsi que le décrit l'un des témoins appelés à la barre par François Rivière dans cet ouvrage habilement construit comme une suite d'interventions de ceux qui le connurent, auxquelles se mêle la voix de Maugham lui-même. (Nathalie Crom - Télérama du 8 mai 2013)

François Rivière et Floc'h propose un superbe album illustré qui fait revivre Somerset Maugham, l'écrivain si fortuné des années 1930. Villa mauresque, entre littérature et Riviera...
En grand amoureux de littérature anglaise, François Rivière a su restituer la vie mouvementée de l'auteur du Paravent chinois. Le trait de Floc'h épouse à merveille l'univers de cette jet-set intellectuelle de la Riviera. On rêverait de lire, sur le même mode, un Graham Greene ou un James Matthew Barrie. (Jérôme Dupuis - L'Express, mai 2013)

Hédoniste revendiqué, bisexuel assumé, monstre d'ambition, génie littéraire au physique disgracieux, bègue... La personnalité complexe de l'écrivain et dramaturge britannique Somerset Maugham (1874-1965) ne pouvait échapper à Floc'h & Rivière, les plus anglophiles auteurs de bandes dessinées francophones...
Rehaussée par le pinceau distingué de Floc'h, cette polyphonie, que l'on devine solidement documentée, fait ressortir le portrait d'un être fragile et bouffi de cynisme. (Frédéric Potet - Le Monde du 23 mai 2013)


Détails sur le produit

  • Broché: 104 pages
  • Editeur : La Table Ronde (7 mai 2013)
  • Collection : Hors collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2710370646
  • ISBN-13: 978-2710370642
  • Dimensions du produit: 26 x 1,3 x 18,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 138.765 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jipehem06 le 11 juin 2013
Format: Broché Achat vérifié
Le trait toujours aussi clair de Floc'h,l'élégance du récit de Rivière,font de cet opus une nouvelle manière d'aborder une
biographie. Somerset Maugham,à priori,ne semblait pas être un sujet affriolant pour passionner les "froggies".
C'était sans compter sur le talent aussi bien pictural que narratif du binôme "very british" Flochetrivière. Ils réussissent
à nous captiver dans cette ambiance nostalgique d'un temps ou,aussi bien en Angleterre que sur la Riviéra , la vie
semblait n'être que "dolce vita".
Le personnage de S. Maugham avec son cortège de tous ceux qui comptaient dans le monde des arts et des lettres
nous apparaît autant cynique que fragile et de ce fait incroyablement attachant.
C'est toute la subtilité des auteurs d'avoir sû transmettre leur passion pour cet écrivain et donner envie de se replonger dans la lecture de ses œuvres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marie Pierre Bernet TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Il ne m’aura fallu qu’une couverture entraperçue le temps d’un passage éclair lors de l’émission « Le coup de cœur des libraires » de Valérie Expert sur LCI, pour illico commander et recevoir ce livre. Il faut préciser que je suis une fan de la « ligne claire » en général et de l’art de Floc’h et Rivière en particulier, depuis de très nombreuses années. Et là, j’ai en plus découvert un auteur dont je me souviens qu’il était fort apprécié de ma mère … mais bien oublié aujourd’hui. Un des personnages-clé des auteurs de la « Trilogie anglaise ».
Car il s’agit d’une biographie, racontée sous divers angles : celle de l’auteur britannique mondialement connu – romans, nouvelles, pièces de théâtre – racontée à la première personne et complétée par les témoignages de ses amants Gérald puis Alan, son épouse Syrie, son frère aîné devenu Lord Chancellor, le prétentieux Hugh Walpole, Annette, sa cuisinière …
Une vie de voyages, de fuites devant l’opprobre des moeurs considérées à l’époque comme scandaleuses, son amour pour la France où il naquit et mourut, ses expériences professionnelles et guerrières, son bégaiement, l’acidité de son esprit, sa laideur toujours fascinée par les hommes jeunes et bien bâtis … Ses succès, sa fortune, sa négligence envers sa fille … Une vie de roman, avec pour cadre ultime, la merveilleuse Villa Mauresque où l’écrivain s’était fait aménager un bureau sur le toit, à l’abri des bruits du monde.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas Plagne VOIX VINE le 10 février 2014
Format: Broché
je ne vois pas bien le plaisir intellectuel qu'un véritable amateur de littérature britannique peut trouver dans ce livre illustré dans un style BD qui oscille entre la fausse autobiographie et les témoignages des proches: le thème majeur étant l'homosexualité de l'écrivain upper class qui reçoit des jeunes mâles dans sa villa "décadente" ... bref: un objet typique du business postmoderne sur les fantasmes gay ... je préfèrerais une vraie bonne biographie ou un BD porno, à tout prendre! mais si ça sert vraiment à découvrir l'écrivain ... chacun ses goûts
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean for Joel TOP 500 COMMENTATEURS le 13 juin 2013
Format: Broché Achat vérifié
mais un récit autobiographique illustré avec par moments des voix autres -son frère, son neveu, sa cuisinière et ainsi de suite-... Je ne m'attendais pas à ça en me procurant cet ouvrage, je pensais plutôt à une bande-dessinée classique Et je n'ai pourtant pas été déçu car c'est une évocation délicieuse de ce grand écrivain -un peu oublié actuellement je crois- et de sa relation privilégiée de quarante ans avec sa villa du Sud de la France servi par un texte simple et très parlant qui nous restitue en grandes lignes la vie de Maugham souligné par des dessins en noir et blanc qui nous replonge dans l'atmosphère de cette époque défunte -il est décédé en 1966-... enfance dorée à Paris avant que ses parents meurent alors qu'il avait huit ans, exil douloureux en Angleterre, entrée en écriture, théâtre, roman, nouvelles, essais... succès publique grandissant, homosexualité naturelle mais mariage -difficile, une fille, divorce- avec une décoratrice et vie avec son amant-secrétaire connu sur le charnier de la première guerre mondiale... je ne vais pas résumer sa vie à vous de la découvrir, bref il a reçu des stars et des grands de ce monde dans cette grande villa fouettée par le mistral... J'y ai appris beaucoup sur l'homme, surtout sa relation privilégiée avec la France et j'ai passé quelques heures suaves en compagnie de cette Villa Mauresque-.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par virginie a le 24 juillet 2013
Format: Broché Achat vérifié
ça n'est pas une bande dessinée mais un roman certes avec des images mais ça n'est pas ce que j'appelle un roman graphique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?