undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
34
4,0 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:7,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mars 2014
Ce livre s'adresse bien sûr aux amateurs de la dive bouteille, des vins de Bordeaux en particulier et ceux de St Emilion et Pomerol tout particulièrement.
Les épisodes sur les combines ayant accompagné le nouveau classement des vins de St Emilion sont particulièrements croustillants et Isabelle Saporta n'a pas hésité à égratigner sérieusement certains propriétaires et intervenants qui n'ont pas eu trop de scupules pour favoriser leurs intérêts, intérêts qui se chiffrent en millions d'euros quand un meilleur classement multiplie vos ventes et la valeur de vos parcelles de vignes.
Avec ce livre qui provoque un certain émoi dans les régions concernées, St Emilion, Pomerol, Champagne, Isabelle Saporta aura dorénavant quelques difficultés à se voir les portes de certaines propriétés.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2014
L'auteur a parfaitement su comprendre et analyser les rouages du business du vin. Un second tome serait bienvenu pour explorer plus avant un thème qu'elle aborde: les ODG (Organismes de défense et de gestion). Remplaçant les AOC et toute la hiérarchie des vins, c'est bien dans tous les vignobles que la qualité intrinsèque du Vin est reléguée en arrière plan par ce moyen voulu par les lobbies de l'agro-alimentaires. Et non seulement des vins très chers.
Son précédent livre était plutôt racoleur, sans réelles informations, mais celui-ci est formidable.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2014
Passionné par le monde du vin depuis de longues années, je soupçonnais certaines pratiques mais j'étais bien loin d'imaginer ce que j'ai découvert à la lecture de ce livre.
Plus que jamais, l'argent pourri tout et amène à des excès inacceptables . Il est fort à craindre que le consommateur ( en bout de la chaîne commerciale) ne soit, à terme, le dindon de la farce, une fois de plus...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2014
J'avais été enthousiasmé par "le livre noir de l'agriculture" qui m'a fait hésiter à ingurgiter certains aliments ; Vino Business me fait hésiter à boire certains vins et me pousse désormais à opérer une sélection plus rigoureuse. A lire absolument par tous les vrais dégustateurs de vin.
La signature d'Isabelle SAPORTA est dès à présent pour moi un label de sérieux, de qualité et de courage aussi, car de la fange boueuse qu'elle remue peuvent surgir de sérieuses hostilités.
A lire donc, de toute urgence.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2014
A lire absolument, pour ceux qui croient encore qu'il y a autre chose que le fric dans la vie de la plupart de ceux qui prétendent nous faire du bien et (donc) que leur vin est un produit naturel...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2014
Un livre très intéressant qui nous fait sérieusement réflechir sur le système de classification des vins qui font et défont, commes les étoiles Michelin, des réussites commerciales. Bien qu'essentiellement centré sur le Bordelais, j'ai appris beaucoup de choses intéressantes dans ce livre mais globalement reste sur ma faim. La recherche d'investigation est relativement bien poussée sur les hommes et les institutions bordelaises mais je pense qu'on peut aller plus loin. Ce livre a donc le mérite de nous amener à chercher plus loin.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2014
Même si l'accent est mis - beaucoup trop à mon avis - sur le Bordelais en général, et le Saint-Emilionnais en particulier, et même si l'auteur ne fait pas souvent dans la nuance, ce documentaire écrit révèle, hélas, des pratiques peu "élégantes" du "monde du vin", c'est le moins que l'on puisse dire.
A lire, en pensant que ce "monde là" - et ses façons de faire - sont bien loin de tous les petits viticulteurs qui, eux, ont souvent bien du mal à vivre correctement dans une profession où, à côté des talents de l'homme, un " juge" incontournable impose toujours sa loi : la nature, avec sa copine la météo.
A lire sans passion.
Cordialement.
Arlequin
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2016
Courageux témoignage sur le monde du vin et de la viticulture. Loin des clichés véhiculés dans nos médias et proche des petits vignerons qui finiront par disparaître face aux contraintes de la mondialisation.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
Passionnant de découvrir cette industrie, la flambée du prix des terres dans le bordelais et les stratégies de communication et d'influence qui l'accompagnent.Quand de plus les pesticides ruinent les ferments naturels, il ne reste plus qu'à boire bio avec modération !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2015
je croyais apprendre la manière dont sont trafiqués les vins, en particulier dans le Bordelais. en fait il s'agit plutôt du résultat d'une suite d'interviews, certes intéressants par eux-même mais pour quelqu'un qui ne connaît pas le sujet, on s'y perd un peu. Il n'y a pas de vue d'ensemble et on a une suite hétéroclite de chapitres assez mal reliés entre eux; à nous de faire une analyse à partir de toutes ces données brutes; de plus il n'y a aucun tableau ou explication concernant les molécules utilisées pour truquer le goût des consommateurs. Ce livre, pour moi, est vraiment un travail journalistique très (trop) basique, au titre accrocheur, pour ne pas dire racoleur.
Bref, à éviter si on veut apprendre quelque chose.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)