undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 février 2004
L'un des meilleurs tenants de la jeune école russe nous offre ici une version impeccable des deux concertos de Wieniawski et la chance de savourer sa "Légende", trop rarement jouée en sa version orchestrée.
Le grand son, l'ample vibrato, le jeu sensible mordant ou délicat de Shaham laisse sourdre les beautés slaves du juvénile premier concerto, une composition hyper romantique, faite de joie intense mêlée à des instants de profonde nostalgie, au demeurant l'une des caractéristiques des compositions de Wieniawski qui fut louangé par bien des maîtres de son époque, tels Berlioz ou Chopin.
Le 1er concerto est ici donné dans sa version intégrale et non avec l'intro tronquée comme on l'entend encore trop fréquemment.
La version Shaham se classe parmi les toutes premières, aux côtés des prestigieuses versions que furent celles de Michael Rabin ou d'Ivry Gitlis.
Quant au second concerto, au lyrisme éperdu et où s'entrecroisent lamentations et sautes de bonheur, il exige une vaste palette de timbres et sonorités, un archet capricant ainsi qu'un tempo rigoureux qu'il faut pourtant savoir maltraiter en tant que de besoin - nous visons là surtout l'Allegro alla Zingara.
Et ici encore, Shaham se hisse aux côtés des plus grands que furent Heifetz, Rabin, Szeryng ou Gitlis. Mais aucune de ces légendaires versions ne parvient pourtant à surpasser l'éblouissante "vision" de Wanda Wilkormiska, hélas indisponible depuis des lustres…
L'on s'en serait douté, sous l'archet de Shaham, les Airs bohémiens de Sarasate sont de toute beauté ; son inclination pour le rubato et le beau chant peut s'y exercer à l'envi, particulièrement dans le Moderato rhapsodique d'introduction.
Somme toute, un disque à acheter pour tous les amoureux de violon…et de musique sincère. Il ne devrait laisser personne indifférent !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2007
De merveilleuses interprétations !

Les deux concertos de Wieniawsky sont admirablement bien joué, le violon est tel que le désirait le compositeur (à mon avis) : riche, élancé, romantique, propre et parfois provocateur. Rares sont les enregistrements des ces morceaux, il est d'autant plus appréciable d'en avoir une bonne version.

Je ne connaissais pas les deux denriers morceaux, j'ai été concquis.

Chapeau !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2013
très beau disque ; ces concertos de Wieniawski méritent d'être plus connus.
Très belle interprétation de Gil Shaham - je le recommande aux amoureux du violon.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2013
J'ai découvert Shaham Gil en testant sur internet diverses interprétations des "Airs bohémiens-Zigeunerweisen-Gipsy airs" et c'est surtout pour l'interprétation de cette oeuvre que j'ai acheté ce disque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2014
Qui aime la musique baroque et classique devrait considérer ces concertos de Wieniawski comme incontournable. Il nous emmène dans les sphères sublimes du classique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)