Quantité :1
Viva Hate - Edition Limit... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par marvelio-france
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,77
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Fulfillment Express
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Viva Hate - Edition Limitée (CD digisleeve)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Viva Hate - Edition Limitée (CD digisleeve) Import


Prix conseillé : EUR 13,03
Prix : EUR 12,87 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,16 (1%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
24 neufs à partir de EUR 5,01 4 d'occasion à partir de EUR 4,50

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Morrissey

Discographie

Image de l'album de Morrissey

Photos

Image de Morrissey

Biographie

Né le 22 mai 1959 à Manchester de parents irlandais, Stephen Patrick Morrissey grandit dans l'ambiance grise et terne qui caractérise les villes industrielles du nord de l'Angleterre. Son passage à l'école - dans un établissement qui avait encore recours aux punitions corporelles - est vécu comme un véritable ... Plus de détails sur la Page Artiste Morrissey

Visitez la Page Artiste Morrissey
129 albums, 12 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Viva Hate - Edition Limitée (CD digisleeve) + Kill Uncle Remaster + Vauxhall And I
Prix pour les trois: EUR 33,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (28 mars 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B0079043MU
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 42.643 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Treat me like a human being 2011 remaster
2. Margaret on the guillotine 2011 remaster
3. Dial a cliche 2011 remaster
4. I don t mind if you forget me 2011 remaster
5. Break up the family 2011 remaster
6. Suedehead 2011 remaster
7. Late night maudlin street 2011 remaster
8. Angel angel down we go together 2011 remaster
9. Bengali in platforms 2011 remaster
10. Everyday is like sunday 2011 remaster
11. Little man what now 2011 remaster
12. Alsatian cousin 2011 remaster
13. Alsatian cousin
14. Little man what now
15. Everyday is like sunday
16. Bengali in platforms
17. Angel angel down we go together
18. Late night maudlin street
19. Suedehead
20. Break up the family
Voir les 24 titres de ce disque

Descriptions du produit

Description du produit

Paru en 1988, six mois à peine après la séparation des Smiths, Viva Hate est l'album qui a contribué à l'envol de Morrissey en solo. Avec des titres tels que Everyday Is Like Sunday et Suedehead, le Moz était en effet certain de marquer un grand coup, n'ayant rien perdu de son lyrisme tragique et de sa puissance d'écriture. Remasterisée par Stephen Street, le producteur de l'album original, cette nouvelle version de Viva Hate fait par ailleurs la part belle aux fantastiques Bengali In Platforms, Break Up The Family ou encore Dial A Cliché, et se voit dotée du morceau Treat Me Like A Human Being en lieu et place de The Ordinary Boys. S'inscrivant dans la campagne de rééditions ayant débuté avec Bona Drag, cette édition de Viva Hate invite donc à jeter un nouveau regard sur cet album flamboyant, également disponible en vinyle 180 grammes.

Critique

« Viva Hate est un album traumatisant. En l’écoutant, des gens ont dû penser que j’avais sombré dans une folie complète »  (Morrissey, 1991). De la folie, il y en a assurément dans Viva Hate. Le fait de sortir un premier album solo six mois seulement après la séparation d’un groupe aussi adulé que les Smiths, la volonté d’afficher des choix artistiques et sonores aussi typés que différents de ceux du groupe défunt (son compact et léché, omniprésence du quatuor à cordes, interventions intempestives – et parfois proches de la dissonnance – de la guitare de Viny Reilly) : une telle fuite en avant pourrait facilement être assimilée à un suicide artistique en bonne et dûe forme.

Pourtant, Viva Hate est bien l’oeuvre d’un artiste en pleine possession de ses moyens ; amer, certes (le titre acrimonieux, la présence de certains morceaux (« I Don’t Mind If You Forget Me », clairement adressés à Johnny Marr), mais également regénéré par les blessures qu’il vient de subir. Capable de passer avec un égal talent d’une courte complainte romantique et suicidaire sur fond de cordes sèches et tranchantes (« Angel, Angel, Down We Go Together »), à un long rêve éveillé énumérant avec délicatesse et humour une série de souvenirs mi-vécus, mi-fantasmés (« Late Night, Maudlin Street »), Morrissey intrigue, enchante, effraie et ravit, à travers des textes toujours aussi imparables, magnifiquement portés par les mélodies et les arrangements de Stephen Street – dont le talent est bien plus évident ici que dans son travail en tant que producteur des Smiths.

Les esprits chagrins se plaindront du fait que la deuxième moitié du disque comprend quelques morceaux assez faibles (« Break Up the Family », « Dial-a-cliché », « The Ordinary Boys ») ; on se contentera de répondre que Viva Hate contient également l’une des plus belles chansons écrites par Morrissey (« Everyday Is Like Sunday ») – chanson qui, à elle seule, justifie l’existence d’un disque qui ne se contente pas de survivre aux Smiths, mais qui lui donne également une descendance tout à fait digne et passionnante.

Thibaut Losson - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par rui remoaldo le 4 avril 2015
Format: CD Achat vérifié
Verry good the item is like they describe Verry good the item is like they describe Verry good the item is like they describe
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?