Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Fulfillment Express Ajouter au panier
EUR 43,30
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 22,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Vivaldi - Orlando finto pazzo (opéra en 3 actes)

Alessandro de Marchi CD
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix : EUR 24,76 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 4 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 22,99.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Alessandro de Marchi

Discographie

Image de l'album de Alessandro de Marchi

Photos

Image de Alessandro de Marchi
Visitez la Page Artiste Alessandro de Marchi
7 albums, Photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (27 avril 2004)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Naive Produits Speciaux
  • ASIN : B0001XPYLQ
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 124.255 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Sinfonia allegro
2. Sinfonia andante
3. Sinfonia presto
4. I, 1: recitativo brandimarte, grigone, origille
5. I, 1: aria "come invano minaccia e invano freme" brandimarte
6. I, 2: recitativo grifone, origille
Voir les 34 titres de ce disque
Disque : 2
1. II, 3: recitativo grifone, tigrinda, ersilla
2. II, 3: aria "quando agitato" tigrinda
3. II, 4: recitativo origille, ersilla, argillano
4. II, 4: aria "per lo stral che vien da' rai" origille
5. II, 5: recitativo argillano, ersilla
6. II, 5: aria "non ti lagnar di me" ersilla
Voir les 27 titres de ce disque
Disque : 3
1. III, 4: recitativo argillano, tigrinda
2. III, 4: aria "vedrai leone audace" tigrinda - Alessandro De Marchi, Antonio Abete, Claudio Marino Moretti, Gemma Bertagnolli, Manuela Custer, Marianna Pizzolato, Marina Comparato, Martin Oro, Sonia Prina
3. III, 5: recitativo argillano - Alessandro De Marchi, Antonio Abete, Claudio Marino Moretti, Gemma Bertagnolli, Manuela Custer, Marianna Pizzolato, Marina Comparato, Martin Oro, Sonia Prina
4. III, 6: aria "nascesti sospirando" argillano - Alessandro De Marchi, Antonio Abete, Claudio Marino Moretti, Gemma Bertagnolli, Manuela Custer, Marianna Pizzolato, Marina Comparato, Martin Oro, Sonia Prina
5. III, 6: aria "lo stridor, l'orror" ersilla - Alessandro De Marchi, Antonio Abete, Claudio Marino Moretti, Gemma Bertagnolli, Manuela Custer, Marianna Pizzolato, Marina Comparato, Martin Oro, Sonia Prina
6. III, 6: coro "pel valor dell'alte voci" coro de' ministri di plutone - Alessandro De Marchi, Antonio Abete, Claudio Marino Moretti, Gemma Bertagnolli, Manuela Custer, Marianna Pizzolato, Marina Comparato, Martin Oro, Sonia Prina
Voir les 125 titres de ce disque

Descriptions du produit

Amazon.fr

1714 est une année faste pour Vivaldi : reconduit à son poste de maestro de’concerti de l’Ospedale della Pieta, il publie son deuxième recueil de concertos La Stravaganza, et sa renommée en tant que compositeur instrumental commence à se répandre un peu partout en Europe. Mais le grand événement de l’année est sans aucun doute la création de son premier opéra pour une scène vénitienne, Orlando finto pazzo. Le compositeur met tous les atouts de son côté : déjà impresario du Teatro S. Angelo depuis un an, il mise l’essentiel de son budget de la saison sur cette œuvre, avec un livret spécialement écrit, des décors luxueux, une distribution prestigieuse. Surtout, il prodigue ses soins musicaux à cet opéra-manifeste. Il y montre à la fois sa maîtrise du style vénitien existant et les brillantes innovations qu’il lui apporte, dans des airs d’une très haute virtuosité et des scènes d’une puissance dramatique renversante, notamment celles pour la magicienne Ersilla et le paladin Orlando "prétendu fou" qui fournit le titre. Oubliée depuis sa création, l’œuvre enregistrée ici en première mondiale ne pourrait rêver meilleur avocat qu’Alessandro De Marchi, dont on sait l’instinct vivaldien depuis sa magistrale Juditha triumphans. Entouré de la superbe distribution acclamée à Paris et à Poissy, il nous offre une édition très complète de l’opéra avec tous les passionnants airs alternatifs écrits par le compositeur. Voici un incontournable de l’Édition Vivaldi. --Opus 111/Naïve

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une restitution fidèle 23 mars 2012
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
Le livret de cet opéra « magique », le deuxième de Vivaldi et le premier qu’il fit jouer à Venise, est une énième variation sur le thème du "Roland furieux" ; ses sept personnages, liés par une chaîne d’amours non partagées, s’affrontent dans un labyrinthe d’intrigues compliquées dont la notice nous facilite opportunément la compréhension par un schéma, mais qui est d’autant plus difficile à suivre que Vivaldi fait alterner des airs assez courts avec des récitatifs plutôt longs : la représentation scénique manque beaucoup, encore que la direction de De Marchi fasse tout ce qu’il faut pour animer le discours. Bien introduite en ouverture par le concerto pour cordes RV 112, la musique comprend de nombreux airs de bravoure, à vrai dire souvent plus impressionnants par leur virtuosité que par leur qualité mélodique.

Le rôle principal, celui de la magicienne maléfique Ersinna, est brillamment tenu par la soprano Gemma Bertagnolli : elle a le timbre pointu et les aigus acérés de la sorcière, dans les vocalises de "La Speranza" (I.12), même si sa voix est sans doute un peu trop légère pour en assumer toute la fureur dans "Lo stridor l’orror" (III.6) et "Tutta duol tutta orror" (III.14). Le rôle périlleux d’Argillano est assumé avec vaillance par la mezzo Manuela Custer (bel "E’il destin", III.12), mais elle a fort à faire avec ses airs de bravoure, dont le large ambitus lui impose des graves poitrinés d’une couleur peu plaisante. Plus égale est la contralto Sonia Prina (Origille), dont le talent culmine dans les vocalises de son cheval de bataille "Andero, volero" (III.11).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
20 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vivaldi et l'opéra : une rencontre semi-fructueuse 12 septembre 2004
Format:CD
Il est difficile de donner un titre à ce commentaire autant qu'il est dur de donner une note : 3 ou 4 étoiles ?
Commençons par s'interesser à la musique vivaldienne. Ne serait-ce qu'en observant la réparttion des pistes sur les disques, on s'aperçoit de la perpétuelle alternance récitatif/aria. Et c'est là que le bât blesse : ces récitatifs ne sont pas tellements passionnants et on plutôt tendance à s'étendre en longueur. néanmoins, les arias sont absolument magnfiques. C'est d'ailleurs bien dommage qu'ils ne soient pas assez nombreux ! C'est bien dans ses arie que se trouve toute la fougue et la puissance vivaldienne !
Et quand ces morceaux magnifiques sont très bien interprétés, le plaisir est total : Alessandro de Marchi est un excellent chef d'orchestre et les solistes sont à la hauteur : écoutez les voix magnifiques de Sonia Prina et de Gemma Bertagnolli ( notamment dans son interprétation de l'époustouflant aria "La Speranza verdeggiando". Détail insolite : le personnage éponyme d'Orlando ( joué par Antonio Abete ) n'a qu'un seul aria dans tout l'opéra et des tonnes de récitatifs...
Et la note, alors : au final, 4 étoiles car rajouter les arie alternatifs à la fin du 3ème CD, c'est une excellente initiative !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Orlando ... mezzo soddisfatto 26 septembre 2012
Par Jaamuna TOP 100 COMMENTATEURS
Format:CD
Deuxième opéra d'Antonio Vivaldi, et le premier représenté à Venise, Orlando finto pazzo n'eut pas grand succès lors de sa création. Il est ici confié à l'Accademia Montis Regalis sous la direction d'Alessandro de Marchi, à 7 solistes et aux choeurs du Teatro Regio de Turin. Le « direttore » nous a gratifié tout d'abord d'une sinfonia de bon aloi et particulièrement brève. Le début de l'acte I est agréable, il faut dire qu'on y entend surtout les solistes interprétant Brandimarte (Marianna Pizzolato), Origille (Sonia Prina), et Tigrinda rôle dans lequel Marina Comparato excelle particulièrement. Mon impression fut ensuite très mitigée dès qu'apparurent Orlando (Antonio Abete) et Argillano (Manuela Custer) et je me suis passablement ennuyée dans leurs scènes où ils me sont apparus vocalement en dessous des autres.
Le CD 2 (fin de l'acte 2 et début de l'acte 3 - à noter que la solution consistant à avoir 1 acte par CD était surement trop simple ...) comporte quelques arias intéressantes. De même pour le CD 3 (fin de l'acte 3, une mention pour « lo stridor » de Gemma Bertagnoli, le choeur qui suit et le « andero, volero, gridero » de Sonia Prina) qui comprend aussi pas moins de 9 arias alternatives visiblement responsables du « charcutage » des 3 actes et cet ajout, s'il est évidemment intéressant n'est toutefois pas sans inconvénients.

L'intrigue qui peut paraître compliquée est en fait facile à suivre.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?