Quantité :1
Vivaldi : Teuzzone a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Vivaldi : Teuzzone
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Vivaldi : Teuzzone


Prix conseillé : EUR 22,87
Prix : EUR 21,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,88 (4%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 21,89 2 d'occasion à partir de EUR 19,00

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.
EUR 21,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Vivaldi : Teuzzone + Vivaldi : Armida al campo d'Egitto
Prix pour les deux : EUR 49,47

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Paolo Lopez, Raffaella Milanesi, Delphine Galou, Antonio Giovannini, Makoto Sakurada, et al.
  • Orchestre: Le Concert des Nations
  • Chef d'orchestre: Jordi Savall
  • Compositeur: Antonio Vivaldi
  • CD (24 novembre 2011)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Naive Classique
  • ASIN : B005OSP65W
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 40.936 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Sinfonia allegro
2. Sinfonia andante
3. Sinfonia
4. Act I, scena I recitativo
5. Act I, scena I recitativo accompagnato
6. Act I, scena II cavatina al fiero mio tormento
Voir les 39 titres de ce disque
Disque : 2
1. Act II, scena I cavatina di trombe guerriere
2. Act II, scena I recitativo
3. Act II, scena II recitativo
4. Act II, scena II aria tornerò, pupille belle
5. Act II, scena III recitativo
6. Act II, scena III aria un'aura lusinghiera
Voir les 25 titres de ce disque
Disque : 3
1. Act III, scena I recitativo
2. Act III, scena I arioso quanto costi, al mio riposo
3. Act III, scena I recitativo
4. Act III, scena I aria con palme ed allori
5. Act III, scena II recitativo
6. Act III, scena III recitativo
Voir les 26 titres de ce disque

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 24 novembre 2011
Créé à Mantoue en 1719, sur un livret « exotique » d'Apostolo Zeno qui situe l'action en Chine, mais comporte les ressorts politico-amoureux habituels de l'opera seria, cet ouvrage avait fait l'objet d'un très mauvais enregistrement, il y a une quinzaine d'années, sous étiquette Tactus.

Teuzzone, héritier légitime du trône de Chine, trouve sur sa route la jeune veuve Zidiana, ex-épouse de l'empereur défunt Troncone, et ses deux prétendants, le général Sivenio et le gouverneur Cino. A travers cent péripéties, l'action avance sans temps mort, preuve de l'instinct opératique de l'auteur jusqu'à l'inévitable fin heureuse qui voit les justes récompensés et les traîtres pardonnés ou châtiés, selon la gravité de leurs fautes.

Musicalement, l'ouvrage est d'une richesse foisonnante, un véritable dictionnaire du chant baroque dans une perspective aventureuse qui privilégie l'art de l'ornementation, des mélismes et des figurations les plus hardies de la ligne mélodique.

Rien d'orientaliste, au fond, dans la musique de Vivaldi ; tout au plus quelques effets d'orchestration. La Cité interdite n'y est qu'un argument. Des airs ou cavatines accompagnés par la seule basse continue, à des airs de bravoure que font resplendir des cuivres brillants, le compositeur s'en donne à caeur joie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Shishak le 1 décembre 2011
L'édition Vivaldi est en train de tourner en eau de boudin niveau opéra. Après une réédition inutile du Farnace de Savall (alors qu'ils auraient pu avoir Fasolis dans le Farnace de 1738!), une Armida bien fade par Alessandrini, avec une distribution bancale, voici un Teuzzone mi-figue mi-raisin. Au crédit de Savall, on peut dire qu'il a beaucoup progressé dans sa façon de diriger le prêtre roux, bien plus dynasmique et incisif qu'il y a dix ans, les tempi sont bien choisis, les couleurs orchestrale juste correctes. Mais quelle distribution déguingandée. Deux contre-ténor c'est beaucoup, surtout avec un sopraniste. Ce genre de voix de fausset est inadaptée au possible pour les rôles virtuoses de Vivaldi. Le ridicule est atteint lorsqu'on prétend rappeler ainsi les castrats alors que Vivaldi avait justement embauchée une dame dans le rôle titre. Les femmes sont meilleure,surtout Gallou, Milanesi est un peu courte de grave pour son rôle. Zanasi est meilleure ici en ténor qu'en basse dans Armida. Mais ce n'est pas vraiment une réussite. Dommage. On se demande qui va enregistrer les prochains albums.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bee le 19 mai 2012
Je n'ai pas encore écoute l'enregistrement mais j'ai assisté au concert donné à l'opéra de Versailles. Je suis repartie bouleversée par tant de beauté!
La direction de Jordi Savall est d'une minutie sans faille. On entend chaque note distinctement, l'ensemble étant parfaitement rythmé. La musique est élégante, race, émouvante. Le choix du sopraniste Paolo Lopez est osé mais quel bonheur! Sa voix, sans aucun vibrato, est puissamment baroque. Elle s'impose, parfois maladroitement c'est vrai, mais qu'importe! L'émotion est au rendez vous! elle emplit l'espace comme un oiseau qui plane, le souffle est lisse comme une glace, en contrario avec les instruments anciens à la tonalité chaude. Magique!
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Besseling Kabáth, Ferry le 26 mars 2013
Achat vérifié
Compliments pour Naïve. Voici le 13ième opéra de Vivaldi dans la série "Tesori del Piemonte". De nouveau un trésor, une perle. Les solistes sont impeccables et l'orchestre de Jordi Savall est fantastique. J'attends avec impatience les oeuvres à venir dans cette série.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par OperaClamor le 12 décembre 2011
Por qué me decepcionó el Teuzzone de Savall? No hay una razon concreta, pero la dirección es "floja", sin fuelle; en los momentos en que los recitativos necesitan más intensidad estos parecen más propios de un ensayo que de una grabación, los instrumentos suenan deslabazados. Y los intérpretes? no muy bien, demuestran que esta ópera es dificilísima de cantar (como todas las de Vivaldi, pero ésta especialmente, porque hay dos grabaciones, y las dos fallan en este aspecto), por ejempo Roberta Mameli en el aria "Fra le scoglio e la procella" está al límite del desafinamiento.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?