Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 8,90

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Voltaire, Traité sur la tolérance [Broché]

Tritter Jean-Louis
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix : EUR 13,20 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 24 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié --  
Broché --  
Poche EUR 2,00  
Broché EUR 13,20  
Poche EUR 2,00  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés du moment dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Amazon.fr

Ces ouvrages proposent pour une part des outils méthodologiques indispensables à la réussite des concours du CAPES et de l’Agrégation, notamment par type d’épreuve ; une seconde série s’attache aux programmes spécifiquement proposés aux étudiants et rassemblent des contributions de spécialistes.

Présentation de l'éditeur

Convaincu de l'innocence de Calas exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme. Avec une ironie mordante et un style inimitable, l'écrivain plaide pour le respect des croyances et l'esprit de tolérance. Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabilité des juges et les effets pervers des lois. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Ellipses Marketing (1 septembre 1999)
  • Collection : CAPES / Agrégation
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2729859837
  • ISBN-13: 978-2729859831
  • Dimensions du produit: 25,4 x 15,4 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 546.626 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ecrasons l'infâme ! 17 décembre 2011
Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Poche
1762 : Jean Calas, vieux père de famille protestant, est accusé d'avoir assassiné son fils pour l'empêcher de se convertir au catholicisme. Il est jugé, torturé puis exécuté à Toulouse . Voltaire prend connaissance de l'affaire : l'erreur judiciaire est manifeste, uniquement motivée par la haine religieuse. Dès lors le philosophe se lance dans un combat pour la réhabilitation de Calas et de sa famille. S'attaquant à l'intolérance, au fanatisme et à l'obscurantisme, dénonçant l'arbitraire opaque et les pratiques barbares de la justice, multipliant les démarches et écrits, Voltaire fait de "l'affaire Calas" le premier grand scandale judiciaire moderne...

A la lecture de l'affaire, on ne sait qui faut-il blâmer en premier : l'absolutisme monarchique ou le fanatisme religieux ? Voltaire a déjà appris à ses dépens ce qu'il en coûte de moquer les grands du royaume, alors s'attaquer au roi...La France ne dispose à cette époque d'aucune des garanties dont jouissent nos voisins anglais (habeas corpus et bill of rights); mettre en cause la monarchie et ses institutions signifierait pour le philosophe l'emprisonnement immédiat par lettre de cachet.

C'est pourtant bien cette monarchie absolue et son système judiciaire d'un autre age ("justice unique, justice inique" dira Voltaire) qui sont responsables au premier chef du fiasco de "l'affaire Calas". Cependant, faute de pouvoir s'en prendre au roi, le philosophe décide de s'attaquer au fanatisme religieux, tout en prenant bien soin de préciser qu'il est lui même bon catholique, à défaut d'en être un fervent.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Traité sur la tolérance 15 août 2014
Par TORNADE COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:Poche
Le 12 octobre 1761, Marc-Antoine Calas est retrouvé pendu dans le magasin de son père Jean Calas, lequel sera accusé du meurtre de son fils malgré des preuves inexistantes. Voltaire, connu pour ses nombreux Contes philosophiques, prend la défense de Calas en publiant un Traité sur la Tolérance.
Voltaire apporte les preuves de l'innocence de Calas, pour cela il s'attache à démontrer que le meurtre de Marc-Antoine, par son père, est impossible. Jean Calas étant une personne âgée et fragile de surcroît, il n'aurait pas pu agir seul n'ayant pas la force de commettre ce meurtre. De plus, même si cela avait été possible, il aurait fallu qu'il soit aidé soit par son autre fils, soit par sa femme, soit par sa servante, mais tous n'avaient aucune raison logique d'être les complices du père. Voltaire a donc recours à plusieurs questions rhétoriques pour mettre le destinataire sur le fait accompli, pour l'obliger à réfléchir et mettre en valeur l'absurdité de la décision prise par la justice. Il parvient à prendre la défense de Calas en émettant l'hypothèse d'adhérer à la théorie de la justice, pour encore mieux la réfuter : voilà toute l'habileté de l'auteur. Voltaire ne s'arrête pas là et après avoir pris la défense de Calas et prouvé son innocence, il montre également l'injustice, le manque de compétences, le laxisme de la justice ainsi que sa corruption, par des propos clairs et virulents.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Poche
C'est avec un plaisir incroyable que j'ai lu le Traité sur la Tolérance.

Nous savons que nous avons beaucoup à apprendre des anciens, mais ici Voltaire nous donne une leçon mémorable.
Et en plus agréable à lire !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?