undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles33
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
23
4 étoiles
10
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVDModifier
Prix:8,54 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 1 novembre 2007
J'ai revu ce film avec un plaisir immense. Cette adaptation est pour moi la meilleure du livre de Jules Verne. Dans la distribution on retrouve le grand James Mason (impéccable dans le rôle du professeur un peu mysogine et bougon). Aventure, amour, et rivalité sont les ingrédients qui font de ce film un classique qui a obtenu 2 oscars en 1959 (meilleurs effets spéciaux et meilleurs décors). Certains trouveront peut-être qu'il a un peu vieilli mais quand on voit aujourd'hui toute l'armada d'effets spéciaux à disposition des réalisateurs, à l'époque c'était une sacré réussite. Ces films comme "la guerre des mondes", ou "le voyage fantastique" restent de grands classiques et c'est vraiment super de les avoir dans sa filmographie. Très bon moment en perspective !!!
0Commentaire29 sur 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2006
Le professeur Lindenbrook est persuadé que l'explorateur Arne Saknussem, dont on est sans nouvelle, est parvenu au centre de la Terre. Il quitte Edimbourg avec son équipe pour entreprendre un extraordinaire périple en descendant jusqu'au centre de la terre à partir du cratère d'un volcan d'Islande.

Le roman de Jules Verne est ici magnifiquement adapté (malgré quelques libertés de scénario - entre autres l'ajout du personnage féminin Carla Goetagorg mais ce n'est pas pour me déplaire tant la performance d'Arlene Dahl est réjouissante).

Le format cinémascope et le traitement technicolor permettent de profiter des plus beaux effets spéciaux filmés à cette époque. Réalisé en 1959, le film fut nominé pour 3 oscars (direction artistique-decor, effets spéciaux et meilleur son).

D'un budget conséquant, on n'a pas affaire ici à un film de série B mais bien à une super-production Fox de la plus belle qualité (voyez aussi Le Tour du Monde en 80 jours de la Warner Bros réalisé 3 ans plus tôt et qui est une autre merveille). La bande sonore composée et dirigée par Bernard Herrmann est absolument unique et colle au film impécablement. Des trois chansons interprétées par Patt Boone pour le film une seule a été conservée pour des raisons de fluidité et de longueur.

Si vous aimez l'aventure, l'humour, le fantastique, les dinosaures et les canards, Voyage au Centre de la Terre est le film pour vous et pour toute la famille!
22 commentaires19 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 5 avril 2014
"Jules Verne" est l'un des auteur français les plus apprécié dans le cinéma américain (avec Victor Hugo et Alexandre Dumas). Son roman "Voyage au centre de la Terre" eut droit à 4 films (dont un d'origine espagnol) sans compter les adaptations télévisuelles, mais c'est sans hésitation que je considère celui-ci comme le meilleur.
Réalisé par Henry Levin en 1959, avec des décors kitchs mais impressionnants et poétiques, ce film dépasse de loin tous les autres interprétations du roman fleuve de l'auteur et en conserve la trame même s'il prend des libertés dans son scénario. Les créatures préhistoriques qui apparaissent dans le film (des iguanes affublées d'une crête dorsale pour les faire ressembler vaguement à des dimétrodons) sont assez convaincantes et la scène finale de l'éruption du Stromboli où les héros sont propulsés par la lave dans un récipient provenant de l'ancienne Atlantique est assez marrante par son exagération.
Un très bon film d'aventure mâtiné de SF qui se laisse regarder avec plaisir...

Les 2 récentes adaptations, "Voyage au centre de la Terre" et sa suite "Voyage au centre de la Terre 2 : L'Île mystérieuse" de 2008 ne valent même pas la peine que j'en parle. Ils ont uniquement été conçus pour l'utilisation de la 3D et le 2ème n'a rien à voir avec le roman éponyme mais avec " L'Île mystérieuse".
Le film réalisé par "Juan Piquer Simón" en 1976, "Viaje al centro de la Tierra", sorti en France sous le titre "Le Continent fantastique" en salle pour reprendre son véritable titre en DVD, n'a pas bénéficié visiblement d'un budget conséquent et ne connut aucun succès. En plus une sorte de "King Kong" et des voyageurs temporels apparaissent dans le film.
Quant aux multiples adaptations pour la télé, je... Bon, j'ai mes courses à faire... Je vous laisse.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une réalisation exemplaire pour un film d'aventure qui n'ennuie à aucun moment alors que les effets spéciaux sont secondaires (la présence des lézards géants est même le point faible du film). Les réalisateur modernes pourraient en prendre de la graine au lieu de chercher à toujours plus d'effets visuels spectaculaires au détriment du plaisir cinématographique. Ici, c'est le merveilleux qui est mis en avant : décors, musique, rythme.
La première partie dans les adaptations de Jules Verne est souvent lente à démarrer ; ici, les acteurs, l'humour, tout concourt à s'intéresser à la préparation du voyage. L'exploration souterraine avec ses rebondissements n'est pas en reste.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'écris ces lignes sans avoir revu ce film depuis bien des années, et pourtant, mes souvenirs sont bien là. Car ce "Voyage au centre de la terre" fait parti de ces films qui marquent, que l'on oublie pas, surtout quand on a eu la chance de les découvrir au cinéma.

Voilà du pur divertissement, où tous est mis en oeuvre pour donner du plaisir au spectateur. L'histoire, bien sûr, tirée de Jules Verne, maître de l'anticipation, la mise en scène inventive de Henri Levin, la beauté très kitsh, quasi psychédélique (avant l'heure) des décors, les gadgets ingénieux mis au point par le professeur, et avant tout, la partition de James Mason, pas loin d'être un des plus grands acteurs du monde (vu chez Kubrick, Mankiewich, Minelli...).

Il faut ajouter à cela le charme très rétro du film, qui a veilli bien sûr. Mais c'est presque une de ces qualités, au final. Il tient vraiment la route, nous surprend encore, son rythme ne nous laisse jamais nous reposer, les péripéties sont multiples, entre coups d'éclat et trahisons, hurlements de vièrges et créatures féroces, le brushing de l'héroïne est toujours impeccable, et l'accent british omniprésent...

Du très grand cinéma, du plaisir en scope couleur, flamboyant, héroïque, drôle et inventif...
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2003
Un film comme on en fait plus, mes 10 ans!
Le charme rétro des effets spéciaux, l'élégance du génial James Mason. Pas d'images de synthèse en 1959 mais encore une certaine magie un peu kitch.
A découvrir loin des excès des Matrix et autres Tomb Raider!
0Commentaire25 sur 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2003
Un classique de l'aventure, pas de fioriture , des acteurs excellents, des effets spéciaux naïfs mais emprunt d'une certaine poésie, dans la même veine que la machine à explorer le temps version 60's. Magnifique !
0Commentaire19 sur 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2015
"Voyage au Centre de la Terre" est réalisé en 1959 par Henry Levin. Il s'agit bien évidemment de l'adaptation du roman de Jules Verne, à l'époque où le cinéma s'emparait à bras-le-corps des récits de l'écrivain, depuis le succès retentissant et disneyen remporté par l'adaptation de 20000 Lieues Sous les Mers en 1954.

Lorsque j'étais petit, "Voyage au Centre de la Terre" était l'un des seuls films de son genre (aventures avec des dinosaures !) qui passait régulièrement à la télévision. Du coup, non seulement je le regardais, mais en plus je le connaissais par cœur !
La question restait à savoir, bien des années après cette période où le film brillait sur le petit écran, s'il avait résisté au poids de l'âge...

Le synopsis : A la fin du XIX° siècle, à Édimbourg, le professeur sir Oliver Lindenbrook (James Mason) fait l'acquisition d'une mystérieuse pierre volcanique, d'une lourdeur anormale. A l'intérieur de ce fragment de lave durcie, il découvre un fil à plomb ayant appartenu à l'explorateur Arne Saknussem, disparu deux siècles auparavant dans une expédition visant à découvrir le "centre de le Terre". Il n'en faut pas davantage pour que "sir Oliver" se décide à suivre les traces de son illustre prédécesseur. Depuis le Mont "Skartaris", en Islande, Lidenbrook et les membres de son expédition descendent dans les entrailles de la Terre, suivis de près par un très inquiétant descendant de la famille des Saknussem...

Le temps n'a en réalité pas beaucoup abîmé le film d'Henry Levin. Parmi toutes les adaptations des romans de Jules verne, et bien que l'intrigue du film s'en éloigne parfois considérablement, "Voyage au Centre de la Terre" demeure l'une des plus magistrales transpositions cinématographiques, parvenant à retranscrire intégralement l'imaginaire de l'écrivain.
Quelque séquences possèdent aujourd'hui un petit côté suranné (par exemple les quelques passages où les personnages poussent la chansonnette) mais, paradoxalement, il ne s'agit que des séquences les plus naturalistes ! Car plus le film avance dans les entrailles de la terre, et plus il devient impressionnant. Les décors extraordinaires (caverne de cristal, pont rocheux suspendu dans le vide, forêt de champignons géants, océan intérieur, ruines de l'Atlantide) se succèdent alors sans défaillir, et l'on atteint le nirvana au moment où, alors que l'on ne s'y attend pas, surgit une horde de gigantesques dimétrodons (des iguanes maquillés au service d'effets spéciaux sidérants n'ayant pas pris une ride) !

C'était l'époque où il existait trois façons d'exposer un dinosaure au cinéma : Il y avait la technique des marionnettes animées image par image, comme l'avait fait Willis O'Brien dans Le Monde Perdu et King Kong, et plus tard Ray Harryhausen (La Vallée de Gwangi,Un Million d'Années Avant J.C.) et Jim Danforth (Quand les Dinosaures Dominaient le Monde). Il y avait celle qui consistait à mettre un acteur dans un costume en caoutchouc (L'oasis des Tempêtes,Gorgo), et enfin celle qui nous intéresse ici, où l'on maquillait un véritable lézard, que l'on filmait au ralenti afin de le rendre plus impressionnant (Tumak in One Million B.C.,Le Monde Perdu - version 1960). A ce titre, il est évident que "Voyage au Centre de la Terre" en constitue la version la plus réussie, avec des dimétrodons plus vrais que nature, particulièrement réalistes, avec quelque chose de glauque, les monstres se révélant particulièrement effrayants lors d'une scène cauchemardesque où ils dévorent le cadavre de l'un des leurs...

Mais avant tout, et ce malgré le solide et très classique travail d'Henry Levin, "Voyage au Centre de la Terre" est le film d'un seul homme : Le producteur et scénariste Charles Brackett, dont il constitue le triomphe artistique. Grand habitué des comédies hollywoodiennes (il côtoya à maintes reprises ses plus illustres représentants, comme Ernst Lubitsch et Billy Wilder), Brackett a ainsi réussi à insuffler à cette adaptation une subtile dose de comédie sentimentale, à travers une série de dialogues brillants, dynamités par un spectacle grandiose porté par la musique viscérale du grand Bernard Herrmann.
Ainsi, cette adaptation de 1959 constitue, aujourd'hui encore, un magnifique moment de cinéma. Un grand classique du film d'aventures.
44 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2014
Ce film est un pur chef-d'oeuvre. Déjà un vieux film quand j'étais môme, je le trouve toujours aussi passionnant.
La narration maintient l'intérêt du début à la fin, alors les images, je m'en fous un peu. Perso, j'aime revoir le dépôt
de duvet, la salle des gemmes et bien sûr, les champignons. Le reste, je n'y pense jamais pour être "neuf" en le revoyant.
Techniquement, le technicolor est bien restitué et le format dans un bon cinémascope. Note particulière pour les voix
françaises bien criarde comme j'aime et mixées soigneusement, contrairement au multiples re-doublages dont font l'objet
pas d'autre productions, qui sont souvent fait au rabais, sans respect des ambiances sonores, dans lesquelles on a souvent
l'impression que les acteurs sont assis dans un salon à deviser, tandis qu'à l'image, une scène de poursuite se déroule.
Notez que les effets sont bien sûr très vieillis (mais tout ce qui a été fait avant la numérisation est vieilli), cependant, même
si on voit des lézards et non plus des dinosaures, ceux-ci sont particulièrement bien incrustés dans l'image, si bien qu'on
voit de GROS lézards.
Sinon le DVD est bien rond et rentre parfaitement dans mon lecteur, on peut donc l'acheter sans crainte de compatibilité.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En quelques mots , partez à l'Aventure , "VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE" ,film tiré du fameux livre de Jules Verne , avec James Mason , Pat Boone , Arlène Dahl , entres autres , ... ce Voyage est un Voyage Magique ,... Dès , le début , le charme opère !!! , le cadeau de L'étudiant de 1ère année à l'éminent vulcanologue , les repérages aux sommets du Volcan , les ambiances !!! la scène où le jeune Ecossais s'intalle au piano au début et entonne un air romantique au piano ,jolie et si charmante chanson aux côtés de la jolie jeune femme , la très belle demeure Victorienne , les couleurs sont splendides ,.. Les scènes en Islande, ... La scène de la grange , la rencontre avec Hans, le très sympathique Islandais de deux mètres, l'oie gertrud !!! , les repérages au sommet du Volcan ,les moments pitorresques , l'arrivée à l'Auberge , la découverte ... !!... des carnets et des notes , l'entrée en scène d'Arlene Dahl , le folklore et le Charme , la reconstitution , le style , les costumes, l'intrigue , les mystères , le fantastique ,les décors fabuleux , Tout y est si MERVEILLEUX !!!! SUBLIME ... Quel CHARME intemporel,la narration est formidable ! le récit passionnant ! les rebondissements ! ... LA BONNE HUMEUR !!! , l'enthousiasme du scientifique et de son élève !!, la quête scientifique , l'espoir dans la connaissance scientifique ( 19ème siècle ) , un sentiment de dépaysement génial , un air d'Ecosse... ,un entrain ,Ce FILM est une MERVEILLE !!! une inoubliable épopée ... voyez donc , ... la cité engloutie... , sous Terre ... , les myriades de beautées , de l'imagination à la réalitée , avec des décors poétiques et magiques , une excussion sous terre à mille lieu de l'ennui , chaque dialogue est une merveille de style ,de nombreux plans sont d'une beautée formelle ... extraordinaire , le film regorge de magie et d' inventivitée , sentimental ,poétique , riche en humanitée , et JAMES MASON en professeur Lindenbrook est GRAND !!! James Mason !!! quel acteur !!! FABULEUX !!! ( Nous nous rappelons de lui dans de nombreux rôles ,l'affaire Cicéron - Mankiewicz - ,Lolita -Kubrick- , la chute de l'Empire Romain ,Leader de tout un peuple où son rôle atteind des sommets d'humanitée film d'Anthony Mann !!!,... aussi, bien sûr , Dans ,"Croix de Fer" aux côté de James Coburn film mémorable de Sam peckinpah .. ).
Admirez la scène de l'énorme pierre : elle va dévaler dans le couloir étroit... , pensez à cette scène qui inspirera , plus tard , un certain Steven Spielberg , pour une des scènes du début de son fameux :
le légendaire "Raiders Of the Lost Ark" !!! 1981 ...
De nombreux paysages , des scènes inoubliables , ce film est stylistiquement , narrativement , et par les performances enthousiasmantes des acteurs , UNE MERVEILLE ABSOLU ... le Charme de Arlene Dahl !!! , les répliques , les ambiances ... Que le Romantisme est beau !!! ,que la subtilitée substancielle , quand elle s'exprime au travers de "Voyage Au Centre De La Terre" ... Ah !! ... sacré "Arne Saknussen" ... !! ...

La VF avec laquelle , la France découvre le film ! est excellente ! un vrai travail a été fait ! vous pouvez tout aussi bien regarder ce film en VF ou bien en VO , c'est très bon en VF et je regarde les deux versions indifféremment!!! elle sont toutes les deux extras !
le Technicolor Sublime l'ambiance !!! , un charme inouie... un film innoubliable .

CHEF D'OEUVRE MERVEILLEUX
1515 commentaires6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus