ARRAY(0xadd83abc)
Voyage au centre de la terre et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Commencez à lire Voyage au centre de la terre sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Voyage au centre de la Terre [Poche]

Jules Verne , Riou
4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (38 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 7,00
Prix : EUR 6,65 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,35 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Amazon.fr

Jules Verne s'amuse. La littérature est un jeu pour lui, chaque livre l'occasion d'un nouveau pari, plus insensé que le précédent. Un fou de savant (il en produira par dizaines, de ces illuminés, tous plus extravagants les uns que les autres) descend en compagnie d'un adolescent candide et d'un guide muet, jusqu'au centre (enfin, presque) de la Terre, pour y créer une mer libre (eh oui, docteur Freud) avec ses tempêtes, son climat "méditerranéen", ses monstres antédiluviens, ses forêts pétrifiées puis remonte illico, à cent à l'heure, poussé par un torrent de lave en fusion... Sur les traces de son maître Edgar Poe (il avait lu ses oeuvres traduites par Baudelaire), Jules Verne prend le canular scientifique pour prétexte, et refaçonne un univers électrique, volcanique, traversé d'énergies furieuses, où sa puissance visionnaire éclate, à la mesure d'une folie créatrice insatiable et sans limites. --Scarbo --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

Les voyages de Christophe Colomb et sa découverte de l'Amérique en 1492 enflamment l'imagination de ses contemporains. L'attrait de l'or et de l'aventure en entraîne plus d'un sur ses traces : Améric Vespuce, qui donnera son nom au Nouveau Monde, Ponce de Léon, à la recherche d'une miraculeuse fontaine de Jouvence, ou Balboa, en quête de l'El Dorado... Parmi ces " conquistadores ", deux hommes se détachent : Cortès et Pizarre. Partagé entre l'horreur et la fascination, Jules Verne raconte leur histoire ; Cortès, son arrivée à Veracruz, sa marche sur Mexico, sa terrible victoire enfin sur l'empereur Montezuma ; Pizarre, la conquête du Pérou, la chute d'Atahualpa, la lutte pour le pouvoir jusqu'à la mort. Dans cette série de portraits, Jules Verne, sans être dupe de l'immoralité des " conquistadores ", laisse une fois de plus libre cours à son goût pour les voyages extraordinaires. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Jules Verne est né à Nantes en 1828. Après ses études secondaires, il se rend à Paris pour faire son droit, mais il préfère le théâtre et les mondanités. Bien que reçu à sa thèse, verne refuse de reprendre la charge d'avoué de son père. Il commence à se passionner de plus en plus pour la science et l'univers des découvertes. Il publie des nouvelles, un roman historique, «Martin Paz», et une opérette, «Colin-Maillard». Après son mariage en 1857, il devient agent de change à la Bourse pour vivre. Travaillant le jour, il étudie la nuit, les mathématiques, la physique, la géographie, la botanique pour construire son œuvre.En 1863, il apporte le manuscrit de «Cinq semaines en ballon» à l'éditeur Hetzel. Cette rencontre sera décisive : ce grand éditeur, enthousiasmé par les manuscrits de Jules Verne, lui propose un contrat propre à stimuler le génie de l'auteur de «Vingt Mille Lieues sous les mers», un contrat qui l'attache à sa maison. Grâce à un travail acharné de quarante années, Verne élabore une oeuvre immense.Pour Jules Verne, la science c'est le mouvement incessant qui part de l'homme et y revient avec une provision de connaissances, d'images et de rêves. Il s'agit d'une science apprivoisée, attentive aux besoins de l'homme, prête à le servir sans jamais l'asservir. On est loin de l'âpre réalité qui avait cours à l'époque. Ce naïf, cet émouvant mélange de connaissances, de bricolage ingénieux, de fulgurantes visions futuristes est toujours à hauteur d'homme. Jules Verne est mort le 24 mars 1905 à Amiens la ville natale de sa femme, où il s'était installé en 1871.
‹  Retourner à l'aperçu du produit