• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
W.E.S.T. - tome 5 - Megan a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 3,45 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

W.E.S.T. - tome 5 - Megan Album – 21 mai 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 13,99
EUR 13,99 EUR 10,00

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

W.E.S.T. - tome 5 - Megan + W.E.S.T. - tome 6 - Seth (6) + W.E.S.T. - tome 4 - 46ème état (Le)
Prix pour les trois: EUR 41,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Morton Chapel, revenu de Cuba, découvre que Kathryn a l'intention de soigner sa fille, Megan Chapel, qui est internée dans un hôpital psychiatrique. Mais Morton comprend que cette tentative risque de réveiller de vieux démons... au sens propre et figuré ! Cet épisode permet de découvrir l'histoire personnelle de Morton et les événements tragiques qui ont provoqué l'état léthargique de sa fille. Ce troisième cycle de deux albums nous emmènera également dans la région des Appalaches, aux origines du Mal. Puissant !

Biographie de l'auteur

Né en 1954, Christian Rossi suit les cours de l'École Estienne, à Paris, et obtient un BTS d'expression visuelle en 1976. Il effectue ses débuts dans la bande dessinée en 1979 après avoir tâté de la publicité comme "roughman " (dessinateur de croquis préparatoires). Il publie ses premières planches dans des magazines aussi variés que Pilote, Circus, Pif ou Gomme. Il mène en parallèle une activité de dessinateur de presse pour Le Nouvel Observateur, Okapi, Le Point, L'Echo des savanes ou Je bouquine, et illustre la rubrique " faits divers " du quotidien France Soir. Il a travaillé aux côtés d'auteurs tels que Jijé ou Giraud, considéré comme des maîtres par l'intéressé avant que lui même n'en devienne un aux yeux de beaucoup de dessinateurs. Christian Rossi a travaillé avec de nombreux scénaristes de bande dessinée comme Serge Le Tendre (Les Errances de Julius Antoine), Pierre Makyo (Jordan), Denis Lapière, Philippe Bonifay, Enrique Abuli ou... Jean Giraud (Jim Cutlass). Il surprend son monde en dessinant dans la collection Poisson Pilote deux albums - pleins de fantaisie - de Paulette Comète scénarisés par Mathieu Sapin. En 2011 Dargaud réédite les deux magnifiques albums, Tiresias, et La Gloire d'Hera, dans leur version complète et définitive (scénario de Le Tendre). Tout en travaillant sur des séries qui lui tiennent à coeur, il a supervisé le story-board de l'adaptation en bandes dessinées d'ouvrages, comme La Compagnie des glaces, fresque d'anticipation écrite par G.-J. Arnaud. Mais c'est avec la série W.E.S.T, chez Dargaud, que sa carrière prend un virage. Cette série de 6 albums que l'éditeur propose en version intégrale limitée à la fin 2013, est scénarisée par deux scénaristes de la « nouvelle » génération, Fabien Nury et Xavier Dorison. En 2013 il sort chez Glénat un one shot, Deadline, avec Bollée. En octobre 2015, Rossi dessine le nouveau tome de la série XIII Mystery scénarisé par Matz, Felicity Brown.

Xavier Dorison est né en 1972. Après 3 années passées en école de commerce, durant lesquelles il lance le festival BD des grandes écoles, il commence, en 1997, l'écriture du scénario du premier tome de la série « Le Troisième Testament », dessinée par Alex Alice. Le succès sera immédiat. Par la suite, il travaille avec Christophe Bec sur la série « Sanctuaire », puis avec Mathieu Lauffray sur la série « Prophet ». En peu de temps, Xavier Dorison s'est taillé une place de choix dans la bande dessinée, confirmée par la série "W.E.S.T." qu'il co-scénarise avec Fabien Nury pour l'un des plus grands dessinateurs réalistes, Christian Rossi. Il ne s'arrête pas au monde de la bande dessinée, et en 2006 sort le film Les Brigades du Tigre, adaptation de la série télévisuelle du même nom, qu'il a co-scénarisée avec Fabien Nury. C'est en 2007 qu'il retrouve Mathieu Lauffray dans l'aventure « Long John Silver » qui rencontre un très grand succès. En 2008, les éditions Dargaud font appel à lui pour l'écriture du scénario du premier tome du spin off de la célèbre série XIII Mystery dessinée par Ralph Meyer. Avec ce même auteur il imagine Asgard, une épopée viking. Il signe enfin H.S.E., toujours chez Dargaud, un récit d'anticipation qui met en avant les possibles dérives d'une société ultra-libérale, le tout dessiné par Thomas Allart. Auteur très prolifique, il travaille en même temps sur plusieurs séries de bandes dessinées, tout en continuant en parallèle à écrire des scénarii pour la télévision et le cinéma. Entre "Asgard", "XIII Mystery", "H.S.E","Le Chant du cygne », « Red Skin » ou Undertaker, Xavier Dorison a prouvé qu'il pouvait aborder des genres aussi différents que l'aventure, le récit d'anticipation, le western ou le drame historique tout en gardant à chaque fois la dynamique de récit et la solidité de structure qui caractérisent son travail. Ce n'est donc sans doute pas un hasard si l'on vient de lui confier la reprise d'une des plus grandes séries d'aventure de la BD franco-belge : Thorgal...

Né en 1976, Fabien Nury démarre sa carrière en signant, avec Xavier Dorison, le scénario de "W.E.S.T" (Dargaud), série à succès dessinée par Christian Rossi (Dargaud, six tomes entre 2003 et 2011). En solo, Fabien Nury écrit "Je suis Légion" (2004-2007, Humanoïdes associés), une trilogie mise en images par l'Américain John Cassaday. La série, traduite en huit langues, se poursuit avec plusieurs dessinateurs sous le titre "Les chroniques de Légion" (Glénat). En 2007, il commence aussi "Le maître de Benson Gate" (Dargaud), avec Renaud Garreta. De 2007 à 2012, Nury scénarise les six tomes d'"Il était une fois en France" (Glénat), série historique qui, dessinée par Sylvain Vallée, obtient un immense succès public (850 000 exemplaires vendus) et critique. Entre autres récompenses, Il était une fois en France reçoit en 2011 le prix de la meilleure série au Festival international de la BD d'Angoulême. Depuis, Fabien Nury enchaîne les succès dans des genres variés : le récit historique, avec le diptyque "La mort de Staline" (Dargaud, dessin de Thierry Robin) ; le thriller, avec "Steve Rowland", tome 5 de la collection "XIII Mystery" (Dargaud, dessin de Richard Guérineau) ; le feuilleton policier, avec "Silas Corey" (Glénat, dessin de Pierre Alary) ; l'adaptation littéraire, avec "Atar Gull" (Dargaud, dessin de Brüno), d'après Eugène Sue, ... En 2013, il crée, avec Brüno, "Tyler Cross", un roman noir en BD. L'album est plébiscité par la critique et les lecteurs (plus de 50 000 exemplaires vendus). Le tome 2 paraît en 2015. En 2014, Fabien Nury publie le quatrième et dernier tome de "L'or et le sang" (Glénat), avec Maurin Defrance au scénario, Merwan et Fabien Bedouel au dessin ainsi que le premier volet du diptyque "Mort au tsar !" (Dargaud), avec Thierry Robin, dont le deuxième tome sort en 2015. En 2014, il publie également, avec Éric Henninot, "Fils du soleil" (Dargaud), un album d'aventures adapté de deux nouvelles de Jack London. Pour l'audiovisuel, Fabien Nury coécrit, avec Xavier Dorison, les scénarios du film "Les brigades du Tigre" (réalisation Jérôme Cornuau, 2006) et du téléfilm "Pour toi, j'ai tué" (réalisation Laurent Heynemann, 2012). 2012 – Prix Jacques-Lob (Blois), décerné pour l'ensemble de sa carrière. 2010 – Prix ‘Historia' – Meilleure BD ("La mort de Staline") 2012 – Prix des Rendez-vous de l'histoire (Blois) – Meilleure BD historique (("La mort de Staline") 2011 – DBD Award – Meilleur album (Atar Gull) 2011 – Grand prix Quai des bulles (Saint-Malo) pour Brüno ("Atar Gull") 2013 – Prix du ‘Point' – Meilleur album ("Tyler Cross") 2014 – Prix de la BD Fnac ("Tyler Cross")


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,45
Vendez W.E.S.T. - tome 5 - Megan contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,45, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Album: 56 pages
  • Editeur : Dargaud (21 mai 2009)
  • Collection : W.E.S.T.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2205061682
  • ISBN-13: 978-2205061680
  • Dimensions du produit: 24,3 x 1,1 x 32,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 151.686 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Format: Album
"Megan" est une excellente surprise : après 4 tomes qui m'avaient laissé dubitatif, avec une créativité graphique qui jouait contre la lisibilité de l'histoire, et des scénarios hyper-ambitieux et confus, le cinquième volume de W.E.S.T. est tout simplement fascinant de bout en bout. En délaissant la fresque historique (même s'il reste - et c'est très bien comme ça - un contexte judicieux, celui du capitalisme (déjà) inhumain et barbare d'il y a un siècle) pour se recentrer sur le fantastique pur (une histoire de possession vraiment originale, et il n'y a en plus tant que cela...), en travaillant les personnages qui semblent - enfin ! - transcender les stéréotypes - originaux certes, mais assez inhumains - qui les définissaient pour souffrir et aimer, en portant à une indéniable perfection formelle le graphisme, toujours aussi original, sans que celui-ci ne nuise à la tension du récit (il reste bien encore quelques enchaînements manquant de logique et de fluidité...), "W.E.S.T." atteint enfin à l'excellence. On attend la suite avec impatience.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Hervébadet le 27 avril 2011
Format: Album Achat vérifié
Evidemment au début d'un nouveau cycle ( par deux tomes ) c'est l'inquiétude : pourrons-nous retrouver le même plaisir que dans les autres volets ? Et bien non seulement c'est oui mais mieux encore c'est peut-être l'un des meilleurs ! Tout part très vite ( peut-être parce que j'ai lu tous les autres tomes ? ), et plus on avance plus grande est la satisfaction ! Toutes les qualités de la série sont là ! Le début du 20ème siècle aux Etats Unis parfaitement décrits, des personnages aux caractères forts, une histoire qui se développe en épaisseur. On ne peut que trop conseiller !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 23 juillet 2009
Format: Album
W.E.S.T., ce serait un peu "Les Mystères de l'Ouest" revisités à la sauce Dorison, déjà responsable de quelques pavés cultes... le coté sombre présent dans "Long John Silver" ou encore "Sanctuaire", tous 2 excellents, ressort franchement ici aussi et se greffe avec bonheur dans un univers western élargi où pointe déjà la révolution industrielle.

Une équipe de choc, très hétéroclite et donc colorée de talents surprenants et variés - dédiée aux affaires spéciales - et paranormales - est donc emmenée par Morton Chapel au travers de nombreux théatres d'activités de par le monde, pour lutter contre forces du mal, vaudou et autres démoneries.

Servie par une ligne claire, un encrage subtil, et des personnages étudiées, cette série, qui fonctionne en binômes (comme Winch, comme Okko, et bien d'autres), prend un essor bien mérité, car elle propose une approche fine et à fort caractère d'une facette de l'histoire américaine très intéressante, et en dehors de tout contexte historique, des scénarios en béton et des rebondissements halletants.

Inutile de tourner autour dui pot : W.E.S.T. est l'une des meilleurs séries en cours... pourvu que ça dure !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?