• Prix conseillé : EUR 9,08
  • Économisez : EUR 1,18 (13%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
W ou Le souvenir d'enfanc... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

W ou Le souvenir d'enfance Poche – 2 avril 1993


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 12,28
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,90
EUR 7,10 EUR 3,61
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

W ou Le souvenir d'enfance + Macbett + Apologie de Raymond Sebond
Prix pour les trois: EUR 23,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Je ne retrouverai jamais dans mon ressassement même que l'ultime reflet d'une parole absente à l'écriture, le scandale de leur silence et de mon silence : l'écriture est le souvenir de leur mort et l'affirmation de ma vie.
Georges Perec remonte le cours asséché de son enfance. Longue marche dans le lit désormais inutile d'une existence à jamais évaporée. Pourtant, aussi disloquées soient-elles, les bribes, une fois rassemblées, finissent par faire sens. Et c'est l'identité organique de Perec qu'elles signifient. Sans doute, fouillant sa mémoire et les vieilles photographies, le choc eût été trop violent, trop enivrant l'encens du passé. Alors l'écrivain mêle la fiction au réel. Petite histoire savamment entrelacée, récit d'aventures qui ne prend sens qu'en regard de l'autre, qui, elle-même, s'appuie sur la première pour exister.

On connaît le Perec des Choses, celui de l'Oulipo (Un homme qui dort, La Disparition, Alphabets), mais peut-être moins celui qui avance "démasqué", ose fouiller, comme tout autobiographe, les méandres de ce silence que chacun porte en soi et qui nous recèle. --Laure Anciel

Quatrième de couverture

«Il y a dans ce livre deux textes simplement alternés ; il pourrait presque sembler qu'ils n'ont rien en commun, mais ils sont pourtant inextricablement enchevêtrés, comme si aucun des deux ne pouvait exister seul, comme si de leur rencontre seule, de cette lumière lointaine qu'ils jettent l'un sur l'autre, pouvait se révéler ce qui n'est jamais tout à fait dit dans l'un, jamais tout à fait dit dans l'autre, mais seulement dans leur fragile intersection.L'un de ces textes appartient tout entier à l'imaginaire : c'est un roman d'aventures, la reconstitution, arbitraire mais minutieuse, d'un fantasme enfantin évoquant une cité régie par l'idéal olympique. L'autre texte est une autobiographie : le récit fragmentaire d'une vie d'enfant pendant la guerre, un récit pauvre d'exploits et de souvenirs, fait de bribes éparses, d'absences, d'oublis, de doutes, d'hypothèses, d'anecdotes maigres. Le récit d'aventures, à côté, a quelque chose de grandiose, ou peut-être de suspect. Car il commence par raconter une histoire et, d'un seul coup, se lance dans une autre : dans cette rupture, cette cassure qui suspend le récit autour d'on ne sait quelle attente, se trouve le lieu initial d'où est sorti ce livre, ces points de suspension auxquels se sont accrochés les fils rompus de l'enfance et la trame de l'écriture.»Georges Perec.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez W ou Le souvenir d'enfance contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Gallimard (2 avril 1993)
  • Collection : L'Imaginaire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070733165
  • ISBN-13: 978-2070733163
  • Dimensions du produit: 12,3 x 1,7 x 19 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.727 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS sur 4 octobre 2009
Format: Poche Achat vérifié
W ou le souvenir d'enfance est un des sommets de l'oeuvre de Georges Perec. Ce "roman" est constitué de deux récits alternés - et en fait de trois histoires : d'une part, des souvenirs épars de l'enfance de Perec (les images floues de ses parents disparus pendant la guerre, des épisodes alpestres consécutifs à sa fuite en zone libre, quelques souvenirs plus précis des tantes et cousins qui l'ont accueilli), d'autre part, deux histoires purement fictives : celle d'un déserteur qui a usurpé une identité qui le rattrape et, partie la plus considérable du roman, la description des moeurs et coutumes d'une île où le sport est principe supérieur, l'olympisme valeur fondamentale, la compétition entre athlètes règle quotidienne. Une société parfaitement fasciste.
Naturellement, de multiples correspondances sont tissées entre ces trois plans. Si le récit autobiographique touche par sa modestie et sa simplicité (et rappelle un peu Modiano), les récits imaginaires enthousiasment par leur verve, leur burlesque, leur délire (et rappellent un peu Bolano). Le tragique éclaire le comique, la mémoire nourrit l'imagination, l'auteur est un et multiple : W est un chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par "inspirine" sur 14 février 2004
Format: Poche
Dans ce livre, plusieurs histoires. La biographique, rassemblement des souvenirs de Perec sur ses parents. Et les oniriques, bourrés de symbolisme. La continuité de l'une est rompue par une autre. Une deuxième partie rompt la première.
Se dessine alors une utopie, celle du sport. Une île imaginaire ? Pas vraiment... On s'en rend compte à la fin épouvantable.
Lisez le, c'est SPLENDIDE.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madelen sur 14 août 2006
Format: Poche
George Perec me semble écrire que le souvenir est la porte entre la vie et la mort par laquelle un vivant verrait la résurrection de ses parents décédés et un mort l'effort des vivants pour conquérir l'honneur et le respect. Ecrit avec burlesque pour ne pas mourir de tristesse à l'évocation de ce qui n'est plus et ce qui aurait pu être, ce livre est une part de vie car , en effet, l'écriture fait vivre tout ce qui semblait perdu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephane sur 3 mai 2010
Format: Poche
A la vue de la notoriété du livre et les critiques qui en sont faites, je m'attendais à un ouvrage d'une autre qualité.

Concernant la partie autobiographique de son enfance réelle, elle ne relate que des faits communs d'une vie de personnage né juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, ayant traversé celle-ci bon an mal an l'oppression nazie, quoiqu'il en ait été personnellement et physiquement suffisamment éloigné. Son malheur réside dans le fait qu'il soit orphelin et que longtemps il n'ait pas eu de réponse à ses questions. On ressent parfaitement le malaise à la lecture. Seules ses deux principales psychothérapies suivies bien plus tard après son enfance lui permettront de "crever l'abcès". Malgré tout, je n'ai ressenti aucune passion à lire ses épisodes de Vie.

Pour ce qui est de la partie imaginaire, elle est une allégorie relative au fascisme prise à partir d'un principe à sa base ludique, à savoir le sport. La finalité se révèle certes atroce mais c'est bien là le principe instauré à son époque par les nazis, donc rien de bien nouveau. La toute première partie de cet imaginaire avec la mise en scène d'un enfant sourd et muet dont on cherche une cure à son "mal" est intrigante, passionnante d'emblée, mais on est arrêté dans la progression rapidement pour passer à l'allégorie principale. Ce sentiment dissocié entre l'histoire de l'enfant et le "sport-fasciste" est resté frustrant pour moi, j'ai attendu à tort tout le long de ma lecture un lien jamais venu.

Je reste donc assez déçu et ne retire que très peu d'intérêt à cette lecture toutefois écrite d'un style attrayant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Kogel TOP 500 COMMENTATEURS sur 25 août 2006
Format: Poche
Georges Perec nous livre dans ce roman son autobiographie. Une autobiographie ou se melent la realite et le reve. Ou se melent les souvenirs imprecis et une vision du monde fantasmagorique d'un detail extreme.

Deux recits qui se chevauchent.

Deux recits qui n'ont, a priori, rien a voir.

Deux recits qui ont tout en commun.

C'est effrayant, c'est emouvant, c'est terriblement vrai... On ne peut pas sortir de ce livre indifferent. A lire absolument.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par DSD sur 19 avril 2012
Format: Poche
Je ne vais pas reprendre la description du contenu, déjà fort bien faite par d'autres commentateurs. Je veux juste écrire qu'il est important de lire ce livre pour ce qu'il laisse dans l'esprit, longtemps après l'avoir refermé. Bien sûr que les trois histoires ne se recoupent pas et qu'elles restent pour certaines sans fin, mais peut importe. L'histoire concernant l'utopie de l'île de W est suffisamment impressionnante (dans le sens premier du terme) pour que sa fin prenne le pas sur les autres car donnant toute sa dimension à l'horreur de ce monde "parfaitement" olympique. Une allégorie coup-de-poing d'un auteur de très grand talent.

A lire, absolument. En quelques pages Perec montre ce que "avoir du talent" signifie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?