ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 6,82
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Wagner contre les juifs [Broché]

Pierre-André Taguieff
3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 22,00
Prix : EUR 20,90 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 1,10 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 24 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés en précommande à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

28 janvier 2012 BERG INTERNATIO
La réinvention des mythes germaniques par Wagner, adepte par ailleurs de la thèse de l'origine aryenne de la civilisation, a nourri l'idéologie allemande dès le Deuxième Reich, lui fournissant des modèles de héros et de créatures démoniaques ou repoussantes.
Dans ses écrits doctrinaux et ses déclarations publiques, à partir de 1850, Wagner a beaucoup fait pour diffuser la thèse selon laquelle l'influence juive dans la culture européenne était essentiellement négative, porteuse de corruption et de dégénérescence, et qu'il fallait de toute urgence lutter contre le processus de « judaïsation (Verjüdung) de l'art moderne ». Ce qu'il stigmatise comme « enjuivement » ou « judaïsation » de l'art et plus généralement de la culture au XIXe siècle, il l'analyse à la fois comme un effet pervers de l'émancipation et comme un processus corrélatif de la « décadence » des formes artistiques en Allemagne. La « judaïsation » représente pour Wagner le triomphe du « Juif cultivé », du Juif moderne sorti du ghetto, un Juif ayant cessé de parler yiddisch, parlant et s'habillant comme un citoyen allemand, un Juif quasi-indiscernable perçu et dénoncé par Wagner comme le type même du « parvenu ». La thèse centrale du musicien-prophète est que les Juifs modernes ont transformé l'art en marchandise.
Dans son article intitulé « Modern » - qui joue sur les connotations du mot en allemand : d'une part, « moderne », mais, d'autre part, « pourrir » -, achevé le 12 mars 1878, Wagner dénonce dans le triomphe du modernisme, porté autant par la « puissance de l'argent » que par la « puissance de la plume » (celle du journalisme), une « victoire du monde juif moderne ». En posant que le monde moderne est un monde « judaïsé » ou « enjuivé », c'est-à-dire « dégénéré », Wagner rejoint sur un point essentiel les polémistes catholiques traditionalistes qui, dans le dernier tiers du XIXe siècle, radicalisent dans un sens antijuif la dénonciation des « erreurs modernes » par le Vatican, qui visait avant tout l'athéisme, le matérialisme et la franc-maçonnerie. Wagner a esquissé un programme de régénération du monde moderne, qui tient en une formule : « déjudaïser » la culture européenne. En comprenant cette « déjudaïsation » comme une libération ou une émancipation des peuples européens, Wagner a ouvert la voie à l'antisémitisme « rédempteur » qui sera au coeur de la doctrine hitlérienne.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Wagner contre les juifs + Voyage au coeur du Ring : Encyclopédie
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Philosophe, politologue et historien des idées, Pierre-André
Taguieff, né en 1946, est directeur de recherche au CNRS. il
est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Force du préjugé
(1988), La Nouvelle judéophobie (2002), Le Sens du progrès
(2004), L'Imaginaire du complot mondial (2006), Les Contre-
Réactionnaires (2007), La judéophohie des Modernes (2008),
La Nouvelle propagande antijuive (2010) et Israël et la
question juive (2011).

Détails sur le produit

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : BERG INTERNATIONAL; Édition : 1 (28 janvier 2012)
  • Collection : BERG INTERNATIO
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2917191384
  • ISBN-13: 978-2917191385
  • Dimensions du produit: 24,8 x 17 x 3,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 194.370 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
3.0 étoiles sur 5
3.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Musiques derapees 26 janvier 2013
Par Denis
Format:Broché
Il s' agit d' une etude tres documentee. L' auteur pointe avec erudition le "probleme Wagner" et analyse objectivement ce qu' on appele le wagnerisme. Taguieff, fin connaisseur de l' antisemitisme, il nous presente aussi, a travers un examen critique des textes fondamentaux de Wagner et de l' histoire d' idees en Allemagne, les tentatives d' appropriation de l' oeuvre wagnerien par le regime nazi. A lire absolument!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant! 9 février 2013
Par clara
Format:Broché
Pour y voir clair sur le cas Wagner et le wagnérisme, sans déni, mais sans procès rétrospectif ou simplificateur. Taguieff dresse le portrait d'un Wagner multiple et ambivalent, qui passe de la Révolution à la Rédemption. L'auteur prend en compte le fameux journal de Cosima, la correspondance comme les écrits théoriques. On découvre l'homme privé, l'intellectuel, le théoricien antisémite, le créateur. Mais ce livre est aussi un vaste essai qui mêle l'histoire politique, l'histoire culturelle et l'histoire des idées de l'époque considérée. On y rencontre Bakounine, Proudhon, Dühring, Heine, Liszt, Mendelssohn, Nietzsche, les philosophes allemands, Gobineau, et puis Hitler, Goebbels ou Rosenberg. Taguieff nous fait comprendre de près, autrement et mieux qu'avant, ce que l'on croyait connaître. Un ouvrage passionnant!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Quel ennui ! 23 décembre 2012
Par Tristan
Format:Broché
Livre plein d'a-priori ! L'auteur ressasse les erreurs de Wagner, nous bassine avec l'antisémitisme du compositeur, un mot qui n'existait pas de son vivant ! Il traduit "Das Judentum in der Musik" par "La Juiverie en musique" ce qui est absurde ! "Judentum" n'est pas péjoratif tandis que "juiverie" l'est ! La traduction habituelle de ce malheureux texte de Wagner (écrit bien sot et bien inutile) est "Le Judaïsme en musique". Mais bon, cela donne un aperçu du point de vue (sans surprise !) de M. Taguieff ! A éviter !!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 réductionnisme 25 janvier 2013
Par wotan
Format:Broché
Taguief qui sait tout, qui écrit sur tout mais dont la pensée est vide nous assène un tissu de lieux communs, de pis aller, de tartes à la crème mille fois resservies.
Et sa maison d'édition le paie pour ça!!!
Ne retenir de Wagner que son antisémitisme est comme si on ne pensait Céline qu'en collabo.
Il me semble que Wagner est poète-musicien, Céline écrivain.
Taguiev ne fait preuve d'aucune compétence musicale ou de connaissance du théâtre comme de la poésie, ce qui est un peu gênant lorsqu'on veut écrire sur Wagner.
J'observe qu'aujourd'hui, pour vendre, pour se faire connaître, il suffit de s'attaquer aux mythes et de les descendre: Freud hier ainsi que Sartre via Camus, Wagner aujourd'hui, Godard demain? Taguiev a été un des rares à attaquer avec une violence inouie Stéphane Hessel, humaniste, grand résistant. Ne l'oublions pas!
A votre avis, l'Histoire retiendra quels noms? ceux de médiocres penseurs ou ceux de créateurs?
A supposer que quelques incultes persistent, qu'ils méditent : " Plus Wagner est légendaire, plus je le trouve humain et le plus splendide artifice de l'imagination ne m 'y semble que le langage symbolique et saisissant de vérités morales" Proust.

Ce livre est à éviter. Assurément.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xacb77c48)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?