Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 15,99
 
 
 
 

The Wall (Discovery Edition)

Pink Floyd CD
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (37 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 17,38
Prix : EUR 13,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 3,39 (20%)
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 2 mars ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 15,99.

‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Description du produit

Un des albums concept les plus acclamés de tous les temps. The Wall, dont les thèmes principaux sont l’abandon et l’aliénation, est considéré comme l’opéra rock de Roger Waters. L’artwork, pour la première et unique fois, est l’œuvre de Gerald Scarfe. Le single Another Brick In The Wall Pt2. se classe N°1 en Angleterre et aux Etats-Unis. L’album sera adapté au cinéma par Alan Parker avec Bob Geldof dans le rôle principal.

Edition remasterisée en digital par James Guthrie (coproducteur de “The Wall”).

Digipack accompagné d’un livret douze pages créé par Storm Thorgerson, responsable des visuels de Pink Floyd de longue date.

Critique

Alors que les punks tentent de survivre à l’aube des années 80 et de la new-wave qui annonce son arrivée, Pink Floyd écrit une de ses pièces maîtresses avec ce double album concept, à la pochette mondialement connue. Tirées des angoisses et de la vie de Roger Waters (la perte de son père, sa rancœur envers le gouvernement Thatcher, sa parano de rock star…), les paroles sont aussi cinglantes qu’un coup de couteau. Même si depuis Dark Side of The Moon, le groupe n’a plus rien à prouver en matière de bruitages et d’inventivité, il excelle ici dans des arrangements dithyrambiques et offre une cohésion inouïe tout au long de l’album. Difficile d’extraire un titre de The Wall tant les enchaînements créent une identité aux compos et structurent l’écoute. Si Waters signe ici la majorité des titres, Gilmour s’affirme aussi avec des parties de guitares exemplaires et quelques chefs d’œuvre du Floyd ( « Comfortably Numb » , « Run Like Hell »).

Rarement un album de Pink Floyd n’a été aussi dense, les tiraillements du groupe sont palpables, et la déchirure finale se fait sentir. Waters bataille pour un troisième album, très personnel aussi, dans The Wall ; les trois auteurs refusent. Les compos iront sur The Final Cut quatre ans plus tard et sur The Pros and The Cons of Hitch Hicking, album solo de Waters. Avec The Wall, débute l’isolement du groupe par rapport à son public. En concert, le groupe joue derrière un mur en construction pour finir entièrement caché ; Waters ne supporte plus le public. Sa parano se fait aussi sentir lors du tournage du film The Wall avec Bob Geldoff dans le rôle principal. Noir et cinglant, la mise en images des propos de Waters marquent une génération, notamment le très célèbre « Another Brick in the Wall ».

Chef d’œuvre dans la carrière brillante de Pink Floyd, The Wall est le dernier album à quatre et reste à ce jour une référence  crépusculaire du rock progressif des années 70.

Cédric Bouquet - Copyright 2015 Music Story
‹  Retourner à l'aperçu du produit