1 neuf à partir de EUR 99,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Walls of Jericho-Expanded Edit
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Walls of Jericho-Expanded Edit SHM-CD, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 99,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Helloween

Discographie

Image de l'album de Helloween

Photos

Image de Helloween

Biographie

Bien que le heavy metal soit synonyme de musique anglo-saxonne, quelques-uns des plus éminents représentants de ce courant musical ont vu le jour sur le sol de la Vieille Europe. Helloween, en dépit de son patronyme anglais (une contraction entre « Hello » et « Halloween ») est un produit purement germanique, fondé en 1978 par Piet Selk et ... Plus de détails sur la Page Artiste Helloween

Visitez la Page Artiste Helloween
135 albums, 15 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (10 janvier 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : SHM-CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B002KU6BMO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent VZT VOIX VINE le 12 juin 2011
Format: CD
cette édition de walls of jericho contient aussi les titres du mini LP 5 titres qui initiait la discographie d'helloween dont le génial victim of fate. le résultat est une collection de titres énergiques qui empruntent la dextérité des guitares à maiden, la fougue au thrash, et cela donne des morceaux à tiroir où les riffs et les rythmiques scotchent l'auditeur de bout en bout;
les autres réussites sont ride the sky, phantom of death et surtout how many tears. ces quatre titres sont de très haute volée et place la barre très haut pour la suite de la carrière de ce jeune groupe allemand influencé par la new wave of british heavy metal, mais aussi par les rythmes nouveaux du thrash.
le reste de l'album n'est pas en reste avec des titres efficaces tels reptile ou encore judas et tout cela sans se départir d'un côté positif et second degré, développé surtout par la suite (keeper of the 7 keys pt2) et déjà sous-jacent voire prétexte à un titre, gorgar.
la production est brute de décoffrage, comme souvent pour un premier album, ce qui vaudra notamment à victim of fate un lifting à peine quelques années plus tard, michael kiske remplaçant kai hansen, le guitariste qui officie au chant sur ce premier album.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 24 avril 2015
Format: CD Achat vérifié
Ils ont, depuis, beaucoup joué de leur image, de ce nom en forme de jeu de mot et des citrouilles l'accompagnant mais, en 1985, Helloween est loin de l'exploitation commerciale et du metal accrocheur qui les rendra célèbres. En 1985, Helloween est à l'avant-garde du speed metal européen et plus précisément allemand, et Walls of Jéricho, implacable déclaration d'intention, un classique si différent du reste de la carrière de la formation qu'on aurait presque tendance à l'oublier.
Et si Walls of Jéricho est si différent de ce qui suivra, ça tient tout simplement au vocaliste menant la charge. Au chant mélodique et puissant d'un Michael Kiske ou d'un Andy Derris, les deux qui le suivront au poste, Kai Hansen, qui continuera évidemment en tant que guitariste et compositeur avant de se sentir à l'étroit et de lancer son Gamma Ray, préfère une approche plus barbare et éraillée, qui colle parfaitement à l'écriture sans compromis alors développée par la formation. De fait, pas de ballade en vue, pas de refrain "fête de la bière à Munich" non plus mais un metal, largement inspiré de modèles britanniques tels que Judas Priest et Iron Maiden, mais plus vite, plus fort, parce que ce Helloween première période veut tout casser, et en a les moyens.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "tahitiiiibob" le 21 décembre 2004
Format: CD
De par ses mélodies, et sa maitrise instrumentale inimitable, Walls Of Jericho est et restera un classique ultime du Hard Rock. Pas la peine d'un discours, vous avez compris : Cet album est INDISPENSABLE !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 28 juin 2009
Format: CD
Ouah, le choc !
Oui, un véritable choc la première fois que j'ai posé cet album (posé, car c'était du vinyl à l'époque !) sur ma platine. Exactement ce que je recherchais : Vitesse d'exécution, mélodies imparables avec ce qu'il faut d'agressivité et refrains à reprendre à tue-tête.
Il faut dire que ce premier album d'Helloween démarre très fort avec son intro à faire tomber les murs (de Jericho) et ce "Ride the sky" qui déboule à cent à l'heure. Pour moi, l'un des meilleurs titres, toutes périodes confondues, de ce groupe. Ca donnait tout de suite le ton. Car la suite, sans être aussi géniale que ce premier titre, montre un jeune groupe en pleine forme qui a de l'énergie à revendre. Le tempo ne faiblit pas (excepté sur le sympathique "Gorgar" où l'on découvre un autre aspect du groupe : l'humour.)
"Heavy Metal (is the law)", enregistré en faux-live, donne bien la pêche et le superbe "How many tears" qui clôt l'album laisse augurer des lendemains qui chantent pour ce jeune combo allemand.

La version CD renferme les 5 titres du mini-album "carte de visite" sorti l'année précédente (1985) et qui contient 2 joyaux : "Victim of fate" et "Cry for freedom". On y a ajouté aussi le single "Judas", sorti lui juste après l'album "Walls of Jericho". Le point commun de tous ces titres est que le chant est assuré par Kai Hansen, guitariste du combo, avant que celui-ci ne cède sa place au micro à l'emblématique Michael Kiske avant l'enregistrement des 2 "Keeper". Mais ceci est une autre histoire.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?