Walter Trout

Top albums (Voir les 25)


CD: €19.00  |  MP3: €8.99
CD: €16.15  |  MP3: €8.49
CD: €18.00  |  MP3: €9.99
CD: €12.17  |  MP3: €10.99
CD: €12.17  |  MP3: €10.99
CD: €16.21
CD: €15.79  |  MP3: €10.99
CD: €12.17
CD: €18.57  |  MP3: €8.99
Voir les 25 albums de Walter Trout

Walter Trout : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 263
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Walter Trout
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

waltertrout

Post by Mascot Label Group: Have you listened to The Blues Came Callin yet? http://t.co/KhmUbl7e9W


Biographie

Walter Trout est né à Ocean City (New Jersey, Etats-Unis) le 6 mars 1951. Ce guitariste et chanteur de blues débute sa carrière à la fin des années 60, puis émigre à Los Angeles, où il va commencer à jouer avec Percy Maufield, John Lee Hooker, Big Mama Thornton ou encore Joe Tex. Au tout début des années 80, Walter Trout devient le guitariste de Canned Heat à la place de Bob Hite. C'est seulement en 1990 que le musicien s'engage dans une carrière solo, après avoir joué auprès de John Mayal et de ses Bluesbreakers, et surtout après avoir formé le Walter Trout Band, avec qui il tournera en ... Lire la suite

Walter Trout est né à Ocean City (New Jersey, Etats-Unis) le 6 mars 1951. Ce guitariste et chanteur de blues débute sa carrière à la fin des années 60, puis émigre à Los Angeles, où il va commencer à jouer avec Percy Maufield, John Lee Hooker, Big Mama Thornton ou encore Joe Tex. Au tout début des années 80, Walter Trout devient le guitariste de Canned Heat à la place de Bob Hite. C'est seulement en 1990 que le musicien s'engage dans une carrière solo, après avoir joué auprès de John Mayal et de ses Bluesbreakers, et surtout après avoir formé le Walter Trout Band, avec qui il tournera en Europe et aux Etats-Unis.

Life in the Jungle , le premier album de Walter Trout, sort en 1990, soit un an avant Prisoner Of A Dream (1991). Walter Trout sortira bon nombre d'albums par la suite, notamment Live (No More Fish Jokes) en 1992, Tellin' Stories en 1994, Breaking The Rules en 1995 et Positively Beale Street en 1997. Walter Trout tourne alors beaucoup en Europe, aux Etats-Unis, et acquiert une solide réputation scénique, notamment avec son groupe Walter Trout And The Free Radicals. Son travail, extrêmement prolifique, lui fera sortir d'autres albums durant les années 2000, comme Go The Distance en 2001 et Relentless en 2003, un an après sa participation à un album hommage à Bo Diddley, intitulé Hey Bo Diddley - A Tribute ...

En 2006, un an après la mort de son bassiste Jimmy Trapp, Walter Trout revient avec Full Circle , un album enregistré en compagnie de John Mayall, Coco Montoya et Joe Bonamassa, entre autres. Suivront The Outsider (2008), Unspoiled by Progress (2009), Common Ground (2010), Blues From the Modern Daze en 2012. Atteint par une maladie du foie, Walter Trout doit renoncer à tourner. Considérablement amaigri, il jette toutes ses forces dans la composition et l'enregistrement de The Blues Came Callin' qui sort le 2 juin 2014, quand le musicien vient d'être greffé du foie. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Walter Trout est né à Ocean City (New Jersey, Etats-Unis) le 6 mars 1951. Ce guitariste et chanteur de blues débute sa carrière à la fin des années 60, puis émigre à Los Angeles, où il va commencer à jouer avec Percy Maufield, John Lee Hooker, Big Mama Thornton ou encore Joe Tex. Au tout début des années 80, Walter Trout devient le guitariste de Canned Heat à la place de Bob Hite. C'est seulement en 1990 que le musicien s'engage dans une carrière solo, après avoir joué auprès de John Mayal et de ses Bluesbreakers, et surtout après avoir formé le Walter Trout Band, avec qui il tournera en Europe et aux Etats-Unis.

Life in the Jungle , le premier album de Walter Trout, sort en 1990, soit un an avant Prisoner Of A Dream (1991). Walter Trout sortira bon nombre d'albums par la suite, notamment Live (No More Fish Jokes) en 1992, Tellin' Stories en 1994, Breaking The Rules en 1995 et Positively Beale Street en 1997. Walter Trout tourne alors beaucoup en Europe, aux Etats-Unis, et acquiert une solide réputation scénique, notamment avec son groupe Walter Trout And The Free Radicals. Son travail, extrêmement prolifique, lui fera sortir d'autres albums durant les années 2000, comme Go The Distance en 2001 et Relentless en 2003, un an après sa participation à un album hommage à Bo Diddley, intitulé Hey Bo Diddley - A Tribute ...

En 2006, un an après la mort de son bassiste Jimmy Trapp, Walter Trout revient avec Full Circle , un album enregistré en compagnie de John Mayall, Coco Montoya et Joe Bonamassa, entre autres. Suivront The Outsider (2008), Unspoiled by Progress (2009), Common Ground (2010), Blues From the Modern Daze en 2012. Atteint par une maladie du foie, Walter Trout doit renoncer à tourner. Considérablement amaigri, il jette toutes ses forces dans la composition et l'enregistrement de The Blues Came Callin' qui sort le 2 juin 2014, quand le musicien vient d'être greffé du foie. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Walter Trout est né à Ocean City (New Jersey, Etats-Unis) le 6 mars 1951. Ce guitariste et chanteur de blues débute sa carrière à la fin des années 60, puis émigre à Los Angeles, où il va commencer à jouer avec Percy Maufield, John Lee Hooker, Big Mama Thornton ou encore Joe Tex. Au tout début des années 80, Walter Trout devient le guitariste de Canned Heat à la place de Bob Hite. C'est seulement en 1990 que le musicien s'engage dans une carrière solo, après avoir joué auprès de John Mayal et de ses Bluesbreakers, et surtout après avoir formé le Walter Trout Band, avec qui il tournera en Europe et aux Etats-Unis.

Life in the Jungle , le premier album de Walter Trout, sort en 1990, soit un an avant Prisoner Of A Dream (1991). Walter Trout sortira bon nombre d'albums par la suite, notamment Live (No More Fish Jokes) en 1992, Tellin' Stories en 1994, Breaking The Rules en 1995 et Positively Beale Street en 1997. Walter Trout tourne alors beaucoup en Europe, aux Etats-Unis, et acquiert une solide réputation scénique, notamment avec son groupe Walter Trout And The Free Radicals. Son travail, extrêmement prolifique, lui fera sortir d'autres albums durant les années 2000, comme Go The Distance en 2001 et Relentless en 2003, un an après sa participation à un album hommage à Bo Diddley, intitulé Hey Bo Diddley - A Tribute ...

En 2006, un an après la mort de son bassiste Jimmy Trapp, Walter Trout revient avec Full Circle , un album enregistré en compagnie de John Mayall, Coco Montoya et Joe Bonamassa, entre autres. Suivront The Outsider (2008), Unspoiled by Progress (2009), Common Ground (2010), Blues From the Modern Daze en 2012. Atteint par une maladie du foie, Walter Trout doit renoncer à tourner. Considérablement amaigri, il jette toutes ses forces dans la composition et l'enregistrement de The Blues Came Callin' qui sort le 2 juin 2014, quand le musicien vient d'être greffé du foie. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page