Votre bibliothèque
  Panier MP3
War Eternal

War Eternal

9 juin 2014

EUR 9,49 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 14,63 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 14,63 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
1:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
3:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
3:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
4:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
1:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
2:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
5:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
11
30
4:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
12
30
3:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
13
30
3:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
14
30
3:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2014
  • Date de sortie: 1 janvier 2014
  • Label: Universal Music Distribution Deal
  • Copyright: (C) 2014 Savage Messiah Music, under exclusive licence to Century Media Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 50:14
  • Genres:
  • ASIN: B00JQY0ERK
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.071 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Blaster of Muppets TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 10 juin 2014
Format: CD
Je suis d'accord avec Orion. Avec War Eternal, Arch Enemy arrive à redorer son blason de très belle manière. Non pas que le blason en question était grandement terni mais oui, en ce qui me concerne, depuis un moment, Arch Enemy alignait les albums de qualité avec toujours quelques titres ravageurs mais sans complètement me convaincre sur la durée comme il arrivait à le faire à l'époque de "Wages Of Sins" ou "Anthems Of Rebellion". Là, c'est un peu différent.

Oui, il y a le changement de chanteuse, et force est de constater que Alissa White-Gluz hurle avec toute la force et la conviction de sa jeunesse, mais il y a aussi le changement de guitariste. Et là, chapeau. Certes, quand les frères Amott tricotaient, ça valait déjà son pesant de cacahuètes mais je dois dire que le duo Amott (Michael) / Cordle s'est surpassé pour envoyer une succession de riffs, leads et soli aussi efficaces qu'ébouriffants. La grande classe.

Au menu : des titres bien rentre-dedans, un son énorme, d'autres compos plus mélodiques, quelques passages symphoniques pour apporter une petite touche de nouveauté (les quelques titres ayant bénéficié de cet apport ont été enregistrés avec un vrai orchestre)... Que demande le peuple ? Arch Enemy fait du Arch Enemy mais se renouvelle un peu, juste ce qu'il faut pour ne pas effrayer le fan de longue date et faire plaisir à celui qui trouvait que la machine commençait à tourner en rond. C'est clair, ce changement de line-up a fait du bien au groupe et lui a permis de pondre un album un peu plus inspiré et surprenant (mais pas trop non plus) que ses deux ou trois prédécesseurs.

Maintenant, il me tarde de voir (et entendre) ce Arch Enemy "reloaded" sur scène !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS sur 9 juin 2014
Format: CD
Il est toujours difficile de changer la figure de proue d'un groupe, surtout quand il s'agit de quelqu'un d'aussi emblématique que Angela Gossow qui a fait les beaux jours des couv' de magazines et permis à Arch Enemy d'acquérir de nombreux fans. Oui mais voilà, Michael Amott est un malin et il a choisi pour la remplacer la star montante du chant guttural féminin, la Canadienne Alissa White-Gluzz (ex-The Agonist), que l’on retrouvait en invitée sur pas mal d’albums ces derniers temps (citons les derniers albums de Delain et Kamelot) et qui trouve ici, avec Arch Enemy, enfin un groupe à la hauteur de son talent. Et pour les couv' des magazines, pas de souci, elle possède elle aussi un sacré potentiel.

Ce changement de chanteuse annonce-t-il un changement de style musical ? On pourrait le croire en écoutant l’intro symphonique de l’album, très inhabituelle pour du Arch Enemy. Mais dès "Never Forgive, Never Forget", on retrouve le style caractéristique du groupe, un mélodeath au tempo rapide où les guitares brillent de mille feux. Et le chant alors ? Aucun doute, Alissa s’avère être un excellent choix (adoubé d’ailleurs par Angela herself, qui n’a pas vraiment quitté le groupe puisqu’elle en reste la manageuse). La Canadienne ne se contente pas de faire le boulot : elle assure. Alissa n’a pas grand-chose à envier à Angela Gossow au niveau de l’agressivité mais en plus, elle possède une voix plus variée que sa grande soeur, avec des accents plus mélodiques parfois ("War Eternal", "No More Regrets").
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent VZT VOIX VINE sur 29 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
pour faire court concernant l'objet en lui-même, cette édition est vraiment très classe, soignée et de qualité: le livre et les illustrations en grand format sont de toute beauté, le patch est sur fond blanc est est un bonus-goodie pas vraiment exceptionnel.
pour ma part, j'ai l'exemplaire numéroté 440 sur les 2500 disponibles à travers le monde.

maintenant, si on considère l'album lui-même, celui-ci est bon, pas exceptionnel, mais dans une lignée assez conservatrice dans le style développé par arch enemy. il y a même quelques phrasés guitaristiques évoquant quelques titres du passé, m'évoquant stigmata ou encore burning bridges. ce qui m'amène à dire assez facilement que ce disque synthétise tout le savoir-faire acquis par le groupe depuis ses débuts et que que troisième changement derrière le micro s'effectue dans la continuité.
alissa white-gluz reprend haut la main le flambeau, assurant de sa voix le côté brutal et malsain d'arch enemy. pour ma part, je trouve que la voix de la nouvelle chanteuse ressemble pas mal à celle d'angela gossow, avec un petit coté "black metal" en plus des growls typiquement death.
musicalement parlant, arch enemy reste dans les clous sauf sur une compo où le groupe s'aventure sur les plates bandes du metal symphonique et là, je trouve le résultat pas très convaincant, les arrangements étant à mon avis plus inutiles voire gênants qu'autre chose.
maintenant, sur les quatorze titres de cette édition (dont une intro pas folichonne elle aussi, dommage!), l'ensemble est tout de même de bonne tenue.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique