Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 27 août 13 07:30:10 GMT+02:00
Je vois partout, y compris sur des titres même pas encore parus, de très nombreuses commentaires 1 étoile par rapport à la politique éditoriale de Warner.

Ces commentaires, bien qu'exagérant souvent les faits et idéalisant certains éditeurs qui ont eux aussi leur lot de casseroles, sont une façon de faire part du mécontentement logique du HC-phile qui souhaite utiliser pleinement son pack d'enceintes avec une VF au top de ce qu'il se fait. C'est tout à l'honneur de leurs auteurs.

Cependant, par souci d'équité et pour couper court à la prolifération de certains clichés, j'aimerais poster ici des points de précision qui, je pense, sont visiblement nécessaires.

- Le Français et le 5.1 : si, contrairement à la plupart de nos pays voisins, le Français privilégient massivement la VF lors du visionnage de film (cause ou conséquence : nous sommes aussi les mauvais élèves de l'UE parmi le nombre de langues maîtrisées), seuls 17.5% de Français possèdent une Home Cinema, pour 79.4% de foyers équipés au moins HD Ready. Autant dire que le 5.1, et a fortiori les formats lossless, c'est le dernier des soucis. Parmi les amplis HC, Yamaha est largement majoritaire (25% du volume en 2012) suivi par Onkyo et Denon.
Après il y a bien les barres de son, avec un boom de +76% de ventes en 2012, mais je crois que ça en dit long sur les connaissances du grand public.

- Le DTS HD HR, c'est de la HD : pas vraiment. Le DTS HD HR n'est que du DTS amélioré. Comme le Dolby Digital et le DTS, le DTS HD HR est un format avec pertes. Simplement, le débit de 2 Mbps est bien plus élevé que ce que le DD peut faire, et est même supérieur à du DTS plein débit (1.5 Mbps). Cependant, le rendu est régulièrement équivalent à une piste DTS HD MA ou Dolby TrueHD, ce qui laisse largement songeur quant aux différences entre lossy et lossless...

- Le Dolby Digital + trouvable sur Rebelle, c'est de la HD : encore moins. Le DD+ n'est que DD amélioré, avec un bitrate plus adaptable que le DD "simple". Pour autant, le résultat est largement inférieur à une piste même DTS HD HR. Pour info, le débit de la VF de Rebelle est 7 fois inférieur à celui de la VO (896 kbps contre 6439 pour la VO).

- Warner, ils sont nuls, Disney / Metropolitan / Sony font mieux : inexact. Disney downgradent régulièrement les pistes VO de 7.1 vers 5.1 pour l'Europe, et les VF sont systématiquement en DTS HD HR (soit un format lossy, cf au dessus). Qui plus est, certains titres ont des VF DD 5.1 ou DTS 5.1.
Metropolitan est un éditeur national, au même titre que Carlotta ou Gaumont. Ils n'ont donc qu'un unique marché linguistique à gérer (le marché francophone européen, soit en gros France + Suisse + Benelux). De fait, l'échelle de marché n'est pas la même à gérer en terme de références. Warner doit gérer des droits mondiaux avec tout autant de langues. Metropolitan non.
Quant à Sony, ils mettent régulièrement des VF en DD. C'est le cas sur les 5 saisons de Breaking Bad, mais aussi sur Lawrence d'Arabie, et bien d'autres.

- Le lossless, y a que ça de vrai : inexact. Hitchcock disait : il vaut mieux un bon mono qu'un mauvais stéréo. Idem ici : il vaut mieux un bon DD / DTS qu'un mauvais DTS HD MA. S'il n'y a pas de restauration du son, c'est inutile de mettre un format de tueur. Tout le monde s'était plaint des VF DD 5.1 sur Indiana Jones, mais quelle est l'utilité d'un encodage lossless sur une piste qui manque complètement de basses et sur laquelle il manque des effets sonores ?

Si certains passent pas là, je ne doute pas que ce message suscitera de vives réactions, mais n'hésitez pas à y répondre, c'est fait pour ça.

En réponse à un message antérieur du 10 déc. 13 19:34:32 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 10 déc. 13 19:46:07 GMT+01:00
H P dit:
Bonjour,

Un petit test à faire, en ce qui concerne le film "The Hobbit" distribué par la Warner (désolé...), version Blu Ray, pour la version francaise.
Sans entrer dans des termes techniques de format audio, si vous en avez la possibilité, avec votre télécommande (de votre lecteur Blu Ray), basculer le format audio, pendant la lecture, de DTS HD (version anglaise), au Dolby (version française).
On perçoit bien une nette différence de qualité de son qui privilégie la version anglaise...
Désolé, mais la version française n'a pas de relief, dans les effets sonores...
J'avais acheté le Blu Ray, en connaissance de cause, en espérant avoir une bonne image (pour ce film, magnifique, rien à redire), mais aussi pour le son (Là, c'est plutôt raté...).
Aussi, on ne peut pas dire que ce film soit issu d'une remasterisation ou autre car il est sorti il y a quelques mois seulement et aurait dû bénéficier des technologies du moment...
A l'avenir, je ferais des économies, en achetant le 2ème volet de la trilogie, uniquement en version DVD (si j'achète quelque chose de ce distributeur, s'il persiste dans ce sens) et si il n'y a pas d'améliorations concernant la bande son en version française...

Sinon, que dire du packaging cartonné (qui ne tient pas par ses 3 points de colle), pour la version longue.... Mais, là, c'est encore une autre sujet...

Pour information : équipé d'un ampli Denon (moyenne gamme) sortit récemment, d'un lecteur Blu Ray Sony 3D et d'un Kit d'enceintes 5.1 Focal.

Slts.

Publié le 10 déc. 13 23:04:51 GMT+01:00
Ce qui est clair, c'est qu'aujourd'hui, quand on compare une piste encodée en lossless et une piste encodée en lossy, la 1ere chose qui frappe, c'est la dynamique ultra réduite, effectivement.
‹ Précédent 1 Suivant ›
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


 

Cette discussion

Participants:  2
Nombre de messages :  3
Message initial : 27 août 13
Dernier message :  10 déc. 13

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.
Suivi en cours par 2 clients

Rechercher parmi les discussions des clients