Washington Dead Cats

Les clients ont également acheté des articles de

Motörhead
Wilko Johnson
The Strypes
Nick Cave
Nick Cave and The Bad Seeds

Top albums



Washington Dead Cats : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 103
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Washington Dead Cats
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

www.washingtondeadcats.com
www.facebook/washingtondeadcats
Les Washington Dead Cats sont comme un navire insubmersible.
Ils naviguent au travers des modes et des tendances marquées par des courants musicaux allant de la techno au rap, en passant par la
chanson française bobo sans jamais dévier de leur cap : le rock’n roll. Ils conservent un public Européen fidèle, qui sait le groupe sincère.
Leur présence scénique en étant un gage parfait. Ils aiment le rock’n’roll et c’est là leur faiblesse. Pour eux ce n’est pas seulement la musique d’une époque que l’on représente par des clichés servant ... Lire la suite

www.washingtondeadcats.com
www.facebook/washingtondeadcats
Les Washington Dead Cats sont comme un navire insubmersible.
Ils naviguent au travers des modes et des tendances marquées par des courants musicaux allant de la techno au rap, en passant par la
chanson française bobo sans jamais dévier de leur cap : le rock’n roll. Ils conservent un public Européen fidèle, qui sait le groupe sincère.
Leur présence scénique en étant un gage parfait. Ils aiment le rock’n’roll et c’est là leur faiblesse. Pour eux ce n’est pas seulement la musique d’une époque que l’on représente par des clichés servant la réalisation de films tels que “Grease“, ce n’est pas seulement le truc cool qu’on écoute dans les agences de pub.
C’est un mode de vie et une aventure plus proche de «L’équipée sauvage ». Groupe phare du rock alternatif en France pour les uns, ou pionnier du
psychobilly dans le reste du monde pour les autres, ils sont atypiques.
Leur nouveau vinyl 5 titres paru en Novembre (en prélude de l’abum en 2013) est bien à cette image. Ils puisent dans les racines de ce qu’ils considèrent comme du rock’n’roll : le blues, le jazz, la country, le rockabilly, le gospel, le garage et le punk rock, c’est-à-dire des musiques ayant une âme. Le son des WDC c’est la voix parfois velours ou écorchée de leur charismatique chanteur, Mat Firehair, le son de la Gretsch d’époque de leur guitariste Lord Fester considéré comme l’un des meilleurs guitaristes rockabilly de ce côté ci de l’atlantique, une rythmique punk qui swingue et une section de cuivres dynamitant le tout.
À la suite de leur dernier album « For the love of Ivy » (2010 le 1Oéme), sorti en
série limitée (sans doute le , ils viennent d’enregistrer un nouvel album au son plus brut, plus direct, comme dans l’urgence. La proximité avec leurs prestations scéniques n’avait peut-être jamais été aussi bien rendue.
Les Washington Dead Cats se livrent avec ce single de rock’n’roll
authentique, moderne, romantique et violent à la fois. Il est servi par des chansons mêlant humour et désespoir aussi bien que glamour et punk rock.

contact : promo@devildeluxedesign.com

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

www.washingtondeadcats.com
www.facebook/washingtondeadcats
Les Washington Dead Cats sont comme un navire insubmersible.
Ils naviguent au travers des modes et des tendances marquées par des courants musicaux allant de la techno au rap, en passant par la
chanson française bobo sans jamais dévier de leur cap : le rock’n roll. Ils conservent un public Européen fidèle, qui sait le groupe sincère.
Leur présence scénique en étant un gage parfait. Ils aiment le rock’n’roll et c’est là leur faiblesse. Pour eux ce n’est pas seulement la musique d’une époque que l’on représente par des clichés servant la réalisation de films tels que “Grease“, ce n’est pas seulement le truc cool qu’on écoute dans les agences de pub.
C’est un mode de vie et une aventure plus proche de «L’équipée sauvage ». Groupe phare du rock alternatif en France pour les uns, ou pionnier du
psychobilly dans le reste du monde pour les autres, ils sont atypiques.
Leur nouveau vinyl 5 titres paru en Novembre (en prélude de l’abum en 2013) est bien à cette image. Ils puisent dans les racines de ce qu’ils considèrent comme du rock’n’roll : le blues, le jazz, la country, le rockabilly, le gospel, le garage et le punk rock, c’est-à-dire des musiques ayant une âme. Le son des WDC c’est la voix parfois velours ou écorchée de leur charismatique chanteur, Mat Firehair, le son de la Gretsch d’époque de leur guitariste Lord Fester considéré comme l’un des meilleurs guitaristes rockabilly de ce côté ci de l’atlantique, une rythmique punk qui swingue et une section de cuivres dynamitant le tout.
À la suite de leur dernier album « For the love of Ivy » (2010 le 1Oéme), sorti en
série limitée (sans doute le , ils viennent d’enregistrer un nouvel album au son plus brut, plus direct, comme dans l’urgence. La proximité avec leurs prestations scéniques n’avait peut-être jamais été aussi bien rendue.
Les Washington Dead Cats se livrent avec ce single de rock’n’roll
authentique, moderne, romantique et violent à la fois. Il est servi par des chansons mêlant humour et désespoir aussi bien que glamour et punk rock.

contact : promo@devildeluxedesign.com

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

www.washingtondeadcats.com
www.facebook/washingtondeadcats
Les Washington Dead Cats sont comme un navire insubmersible.
Ils naviguent au travers des modes et des tendances marquées par des courants musicaux allant de la techno au rap, en passant par la
chanson française bobo sans jamais dévier de leur cap : le rock’n roll. Ils conservent un public Européen fidèle, qui sait le groupe sincère.
Leur présence scénique en étant un gage parfait. Ils aiment le rock’n’roll et c’est là leur faiblesse. Pour eux ce n’est pas seulement la musique d’une époque que l’on représente par des clichés servant la réalisation de films tels que “Grease“, ce n’est pas seulement le truc cool qu’on écoute dans les agences de pub.
C’est un mode de vie et une aventure plus proche de «L’équipée sauvage ». Groupe phare du rock alternatif en France pour les uns, ou pionnier du
psychobilly dans le reste du monde pour les autres, ils sont atypiques.
Leur nouveau vinyl 5 titres paru en Novembre (en prélude de l’abum en 2013) est bien à cette image. Ils puisent dans les racines de ce qu’ils considèrent comme du rock’n’roll : le blues, le jazz, la country, le rockabilly, le gospel, le garage et le punk rock, c’est-à-dire des musiques ayant une âme. Le son des WDC c’est la voix parfois velours ou écorchée de leur charismatique chanteur, Mat Firehair, le son de la Gretsch d’époque de leur guitariste Lord Fester considéré comme l’un des meilleurs guitaristes rockabilly de ce côté ci de l’atlantique, une rythmique punk qui swingue et une section de cuivres dynamitant le tout.
À la suite de leur dernier album « For the love of Ivy » (2010 le 1Oéme), sorti en
série limitée (sans doute le , ils viennent d’enregistrer un nouvel album au son plus brut, plus direct, comme dans l’urgence. La proximité avec leurs prestations scéniques n’avait peut-être jamais été aussi bien rendue.
Les Washington Dead Cats se livrent avec ce single de rock’n’roll
authentique, moderne, romantique et violent à la fois. Il est servi par des chansons mêlant humour et désespoir aussi bien que glamour et punk rock.

contact : promo@devildeluxedesign.com

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page