Watain

Les clients ont également acheté des articles de

Behemoth
1349
Marduk
Taake
Hail of Bullets
Immortal
Death
Triptykon

Top albums



Watain : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 89
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Erik Danielsson (chant, basse), Håkan Jonsson (batterie), et Pelle Forsberg (guitare) forment Watain en 1998 à Uppsala en Suède. Pour les besoins de la scène, ils s'adjoignent Set Taitan (guitare) et Alvaro Lillo (basse). Watain a pour ambition de produire un black metal épique dont les racines englobent aussi bien Rainbow et Black Sabbath que Dissection ou Bathory. Les débuts de Watain sont modestes avec la démo Go Fuck Your Jewish "God" en 1998 et la K7 live Black Metal Sacrifice en 1999, qui ne connaissent pas de véritable sortie.

Il faut attendre octobre 1999 et l'EP The Essence of Black ... Lire la suite

Erik Danielsson (chant, basse), Håkan Jonsson (batterie), et Pelle Forsberg (guitare) forment Watain en 1998 à Uppsala en Suède. Pour les besoins de la scène, ils s'adjoignent Set Taitan (guitare) et Alvaro Lillo (basse). Watain a pour ambition de produire un black metal épique dont les racines englobent aussi bien Rainbow et Black Sabbath que Dissection ou Bathory. Les débuts de Watain sont modestes avec la démo Go Fuck Your Jewish "God" en 1998 et la K7 live Black Metal Sacrifice en 1999, qui ne connaissent pas de véritable sortie.

Il faut attendre octobre 1999 et l'EP The Essence of Black Purity pour voir Watain dans les bacs suédois. Son premier album, Rabid Death's Curse en 2000 ne marque pas franchement les esprits et ne lui permet de dépasser le cadre de ses frontières nationales. Il en va autrement de Casus Luciferi en 2003 où Watain apprivoise parfaitement ses inspirations pour livrer un disque marquant. Malgré des suspicions de sympathies néo-nazies nées en grande partie d'un salut hitlérien déplacé lors d'un concert en Allemagne en 2006, Watain apparaît au mieux de sa forme l'année suivante pour Sworn to the Dark. Le temps de parcourir l'Europe avec Kreator ou Celtic Frost, et Watain effectue en 2008 sa première tournée américaine en tant que tête d'affiche.

Moins marquant que ses deux prédécesseurs, Lawless Darkness n'en reste pas moins d'un niveau honorable en 2010. Toujours dans sa formation d'origine, Waitan sort en août 2013 un The Wild Hunt lui aussi satisfaisant en tous points. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Erik Danielsson (chant, basse), Håkan Jonsson (batterie), et Pelle Forsberg (guitare) forment Watain en 1998 à Uppsala en Suède. Pour les besoins de la scène, ils s'adjoignent Set Taitan (guitare) et Alvaro Lillo (basse). Watain a pour ambition de produire un black metal épique dont les racines englobent aussi bien Rainbow et Black Sabbath que Dissection ou Bathory. Les débuts de Watain sont modestes avec la démo Go Fuck Your Jewish "God" en 1998 et la K7 live Black Metal Sacrifice en 1999, qui ne connaissent pas de véritable sortie.

Il faut attendre octobre 1999 et l'EP The Essence of Black Purity pour voir Watain dans les bacs suédois. Son premier album, Rabid Death's Curse en 2000 ne marque pas franchement les esprits et ne lui permet de dépasser le cadre de ses frontières nationales. Il en va autrement de Casus Luciferi en 2003 où Watain apprivoise parfaitement ses inspirations pour livrer un disque marquant. Malgré des suspicions de sympathies néo-nazies nées en grande partie d'un salut hitlérien déplacé lors d'un concert en Allemagne en 2006, Watain apparaît au mieux de sa forme l'année suivante pour Sworn to the Dark. Le temps de parcourir l'Europe avec Kreator ou Celtic Frost, et Watain effectue en 2008 sa première tournée américaine en tant que tête d'affiche.

Moins marquant que ses deux prédécesseurs, Lawless Darkness n'en reste pas moins d'un niveau honorable en 2010. Toujours dans sa formation d'origine, Waitan sort en août 2013 un The Wild Hunt lui aussi satisfaisant en tous points. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Erik Danielsson (chant, basse), Håkan Jonsson (batterie), et Pelle Forsberg (guitare) forment Watain en 1998 à Uppsala en Suède. Pour les besoins de la scène, ils s'adjoignent Set Taitan (guitare) et Alvaro Lillo (basse). Watain a pour ambition de produire un black metal épique dont les racines englobent aussi bien Rainbow et Black Sabbath que Dissection ou Bathory. Les débuts de Watain sont modestes avec la démo Go Fuck Your Jewish "God" en 1998 et la K7 live Black Metal Sacrifice en 1999, qui ne connaissent pas de véritable sortie.

Il faut attendre octobre 1999 et l'EP The Essence of Black Purity pour voir Watain dans les bacs suédois. Son premier album, Rabid Death's Curse en 2000 ne marque pas franchement les esprits et ne lui permet de dépasser le cadre de ses frontières nationales. Il en va autrement de Casus Luciferi en 2003 où Watain apprivoise parfaitement ses inspirations pour livrer un disque marquant. Malgré des suspicions de sympathies néo-nazies nées en grande partie d'un salut hitlérien déplacé lors d'un concert en Allemagne en 2006, Watain apparaît au mieux de sa forme l'année suivante pour Sworn to the Dark. Le temps de parcourir l'Europe avec Kreator ou Celtic Frost, et Watain effectue en 2008 sa première tournée américaine en tant que tête d'affiche.

Moins marquant que ses deux prédécesseurs, Lawless Darkness n'en reste pas moins d'un niveau honorable en 2010. Toujours dans sa formation d'origine, Waitan sort en août 2013 un The Wild Hunt lui aussi satisfaisant en tous points. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page