Acheter d'occasion
EUR 8,20
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Waterloo Poche – 28 février 2008

4.7 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,84
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,20 EUR 8,20

Il y a une édition plus récente de cet article:

Waterloo
EUR 9,00
(2)
En stock.

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Alessandro Barbero, spécialiste d'histoire militaire, enseigne l'histoire médiévale à l'université du Piémont-Oriental de Vercelli. Ses livres, essais ou romans, sont traduits dans plusieurs langues, notamment en français : La Belle Vie ou les Aventures de Mr. Pyle, gentilhomme (1998), Roman russe (2002), Charlemagne (2004), Le jour des Barbares (2006) et Poète à la barre (2007).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par bir-hacheim TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 18 avril 2008
Format: Poche
Ma bibliothèque regorge d'ouvrages sur Waterloo. Les français, les anglais et les belges se sont tellement penchés sur ce tournant du XIXème siècle. Mais les postures étaient tellement conventionnelles que l'édition de tout nouvel ouvrage n'apportait fondamentalement rien de plus. Il a fallu un historien italien pour réellement apporter un nouvel angle de vue, une nouvelle manière de traiter ce combat de titans entre les deux puissances qui voulaient dominer le monde (de Waterloo naitra le grand siècle britannique), entre deux guerriers tellement différents (Napoléon et Wellington) sur le territoire d'une nation naissante : la si attachante Belgique.

Las de ne plus rien apprendre de plus sur cet évènement, je n'allais vraiment pas acheté un « Waterloo » de plus ! Le fait que l'auteur soit italien m'a fait basculer. Bien m'en a pris !

L'auteur est sans parti pris, il s'appuie sur les témoignages des généraux mais aussi des humbles combattants, il est visiblement marqué par les approches si déterminantes de l'histoire militaire initiées par John Keegan et Victor Hanson. Allessandro Barbero revisite la bataille de Waterloo dans toutes ses perspectives : enjeux, opérations préalables, l'état d'esprit et les motivations de tous les acteurs dans les deux camps, l'art de la guerre, la létalité des armes et les formations sont magnifiquement expliquées, les manœuvres des 3 armées sont argumentées, déroulées d'une façon réellement éclairante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 41 sur 43 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 octobre 2010
Format: Poche Achat vérifié
18 juin 1815 au matin. En Wallonie, sur un terrain de carré de 4 km sur 4 km, 200.000 hommes vont se battre. Une telle concentration de troupes, d'après l'historien et auteur de ce monumental ouvrage d'Histoire, Alessandro Barbero, ne s'est jamais revu de toute l'histoire. 200.000 hommes français, anglais, irlandais, écossais, belges, prussiens, hollandais pour la plupart vont se livrer la bataille qui mit fin au règne de Napoléon et ouvrit 40 années de paix en Europe.

Alessandro Barbero, que j'ai grandement apprécié dans son ouvrage "Le jour des barbares : Andrinople, 9 août 378", sait utiliser avec force son talent d'historien, mesurant l'information, la confrontant aux autres, sachant la mettre en perspective, soulignant ses forces et faiblesses, voire ses erreurs en prenant l'altitude qui convient pour survoler tout le terrain de guerre et descendre au niveau des points sensibles de combat (Hougoumont, La Haye Sainte, Plancenoit, Smohain, ...) de la division, au régiment, au bataillon, au fantassin, à l'artilleur ou cavalier - cuirassier, hussard.

Quelle force ! L'ouvrage se lit avec passion. Vous rêverez la nuit des effroyables combats qui opposèrent Français et Prussiens notamment à Plancenoit, Français et Anglais au fort de Hougoumont, à l'intensité psychologique au moins autant recherchée que celle des armes : par l'action de l'artillerie, mais aussi des charges, ou plutôt des approches mesurées de la cavalerie sur les carrés ennemis, testant leur force nerveuse, espérant les faire craquer.

Des mythes s'effondrent.
Lire la suite ›
18 commentaires 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 10 juillet 2014
Format: Poche Achat vérifié
Le « Waterloo » d'Alessandro Barbero se distingue des très nombreux livres écrits sur la bataille malheureusement la plus célèbre de l'épopée napoléonienne par un style et des qualités très spécifiques.

Il s'agit tout d'abord véritablement d'un travail d'historien. Barbero s'appuie sur des sources de premières mains, témoignages et récits de témoins de la bataille. Italien - presque neutre dans ce cas - l'auteur a par ailleurs l'avantage de ne pas donner prise aux partis pris nationaux. Il analyse clairement le contexte, les manaeuvres et les tactiques déployées par chacun des belligérants. Il donne également de l'art de la guerre du début du XIXe siècle une image dépoussiérée de ses trop nombreux clichés.

Son « Waterloo » est ensuite une toute aussi véritable œuvre littéraire, un récit particulièrement vivant des événements qui ont caractérisé la bataille et sa morne plaine. Barbero se fait descriptif lorsqu'il le faut (description du champ de bataille, des motivations de chacun, des plans de bataille ou des circonstances particulières de certains épisodes de la journée). Sa force principale est ensuite de parvenir à placer le lecteur au niveau des combattants en articulant chaque page son texte autour d'un triptyque immuable : raconter, expliquer, comprendre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?