Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Welcome To My Nightmare
 
Agrandissez cette image
 

Welcome To My Nightmare

21 juin 2013 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:46
30
2
3:35
30
3
3:37
30
4
4:17
30
5
3:30
30
6
3:16
30
7
2:56
30
8
2:51
30
9
5:46
30
10
2:31
30
11
3:27

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 27 décembre 1977
  • Date de sortie: 27 décembre 1977
  • Label: Atlantic Records
  • Copyright: 1975 Atlantic Recording Corporation
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 38:32
  • Genres:
  • ASIN: B00DKBCBQ2
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.266 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock sur 3 novembre 2008
Format: CD
Désormais libéré de son ancien groupe, suite à une usure prématurée des organismes et ego démesuré de son leader, Alice Cooper fait peau neuve, bien décidé à poursuivre une carrière solo, dont lui seul aurait de comptes à rendre. Toujours égal à lui-même, peut-être un peu moins en terres d'absurde, notre Monsieur Deloyal choisit d'assurer la transition par l'intermédiaire d'un concept album, dans lequel ses propres fantômes et autres angoisses sont de revue d'effectifs. A la fois synthèse d'une époque et plongeon vers un avenir hypothétique, Welcome To My Nightmare est le véritable premier album de Vincent Furnier.

Pour ce plongeon en plein cauchemar, Alice ne fait pas les choses à moitié et nous entraîne en pleine comédie du macabre, sur les accents d'un album concept directement inspiré du cinéma d'horreur des années 60. Pour preuve, en invitant la voix de Vincent Price, icône incontournable des films gothiques second degré, c'est indiscutablement à une revue de tableaux frisant l'approche cinématographique à laquelle nous sommes conviés. Avec plusieurs textes déclamés, plus que chantés, ce disque rock marqué d'une aura funèbre, ne renie en rien le sens du spectacle de notre bateleur favori.

" Je parle toujours d'Alice à la troisième personne. Je considère Alice de la même façon que je considère Hannibal Lecter, Zorro ou d'autres personnages littéraires... Alice est un peu de Macbeth, un peu de Bela Lugosi... Il est tous ces personnages englobés en un seul.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bizeaud Walter sur 19 août 2004
Format: CD
ceci est le premier album solo d'Alice, et c'est un pur bonheur. dès le morceau-titre de cet album, on est plongé dans une mabiance psychédélique et rock lorgnant vers un côté dérangeant. Alice n'oublie pas son penchant pour le rock n' roll avec "Cold Ethyl" ou bien "Escape", et compose aussi deux hymnes, la ballade "Only Women Bleed", ainsi que le théatral "Steven", montrant l'étendue de son répertoire et de sa capacité à composer autre chose que des titres faciles d'accès comme "Elected", "I'm Eighteen" ou "School's Out". cet album est indispensable de la discographie d'Alice Cooper, et l'un des albums majeurs du hard-rock seventies.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le Dorze Jean-etienne sur 7 octobre 2006
Format: CD
Album culte, Welcome To My Nightmare est un sommet de l'humour macabre et du grand guignol cultivés à merveille par Alice Cooper, surtout dans les 70s.

Mais loin des clichés sanguinolants actuels du genre où chacun s'évertue à faire pire que l'autre, Alice Cooper faisait preuve d'une véritable créativité dans les ambiances créées alliant passages music hall avec textes décalés, gros rock puissant et ballades torturées comme lui seul sait les faire.

D'une grande intelligence et finesse malgré ce qu'on pourrait croire venant d'un mec qui passe son temps à se décapiter sur scène, ce voyage à travers un monde cauchemardesque est un véritable enchantement pour l'auditeur.

L'enchainement "Years Ago" / "Steven" fait partie des plus grands moments du rock.

5/5 c'est le minimum.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS sur 17 mai 2011
Format: CD
Difficile pour la jeune génération d'imaginer que ce disque à la pochette papier-peint est un disque de hard-rock, et encore moins une pierre angulaire du genre! Mélangeant les genres (rock et hard-rock, jazz, ballade d'une rare beauté, fête foraine, théatral), Vincent Furnier a créé un vrai monstre.
Après un "Welcome To My Nightmare" démarrant de manière délicate mais angoissante (de belles touches pséchédéliques et une trompette lancinante), Alice se fait plus dur sur "Devil's Food" et "Black Widow" revenant vers un hard-rock plus incisif avant d'aller vers le jazz sur "Some Folks" (le côté théatral d'Alice qui prend le dessus dans ce titre très Broadway) puis vers une ballade d'une rare justesse, "Only Women Bleed" (un titre qui figure dans les trois préférés de Vincent Furnier avec "Poison" et "Generation Landslide").
Le temps de deux nouveaux titres, on plonge vers un hard-rock plus classique et énergique, entre Deep Purple et AC/DC avec des touches Beatles ("Department Of Youth" et "Cold Ethyl") avec de repartir dans le cauchemar avec l'angoissant "Years Ago" (il ne manque qu'un Orgue de Barbarie), pséchédélique et terrifiant à souhait avant d'aller vers le chef-d'oeuvre absolu d'Alice : "Steven"! Véritable mise en scène théatrale en moins de six minutes du génie de Vincent Furnier (quelle progression de piano avec la guitare), allant de la complainte à la rédemption, "Steven" est une chanson parfaite, belle et puissante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique