Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
What Color Is Love
 
Agrandissez cette image
 

What Color Is Love

7 avril 2008 | Format : MP3

EUR 4,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 18,65 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
9:01
30
2
4:05
30
3
7:19
30
4
3:40
30
5
4:19
30
6
6:38
30
7
5:29

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 20 mars 1999
  • Date de sortie: 20 mars 1999
  • Label: IMS
  • Copyright: (C) 1973 Geffen Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 40:31
  • Genres:
  • ASIN: B0025B2Q9U
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.858 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS sur 21 décembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Belle, noire et envoûtante, lascive ou nerveuse, la musique de Terry Callier oscille entre Jazz (un peu), Folk (un peu) et Soul (beaucoup) pour donner un album habité de bout en bout.

Je suis tombé par hasard sur cette réédition (2008) de cet album de 1972 et voudrais bien pouvoir dire que la pochette n'est pour rien dans mon choix, mais ce serait mentir.
Quelle surprise de découvrir qu'en plus, se cachait à l'intérieur, un grand disque.

Faites un test chez vous : jouez le 1er titre "Dancing Girl" et observez les réactions. Convaincu ?
Ces morceaux sont dans la lignée des réussites Stax dont on retrouve les grandes composantes du son (comme ces violons que d'aucuns assimilent un peu rapidement à de la musique d'ascenseur -Darko, voyons ! Ce n'est pas parce qu'on évoque Otis, qu'il faut parler d'ascenseur quand même).

Seul bémol : la reproduction de la pochette intérieure est réservée à ceux qui ont 30/10èmes à chaque oeil.

41' de plaisir.
7 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par "caporalblutch" sur 7 janvier 2006
Format: CD
C’est l’histoire d’un disque vinyl acheté il y a quelques années pour sa magnifique pochette.
C’est l’histoire d’un type qui croyait tout connaître de la soul alors qu’il était totalement passé à côté de Terry Callier. Quelle vanité ! Et surtout quel crime de lèse-majesté au regard du contenu du dit disque !
Du superbe « Dancing Girl » à l’instrumental « You don’t care », Terry Callier nous livre ici son plus parfait album. L’amour y a une couleur indéfinissable, magnifique, scintillante, apaisée, celle à la fois de la soul, du folk et du jazz.
« What color is love » est avec « Curtis/Live ! » et « Songs in the key of life » mon disque préféré de musique noire. Cela tient de la voix, de la qualité des compositions, de la beauté des arrangements, le tout dans un ensemble harmonieux, groovy et spirituel qui m’apporte, à chaque écoute, une immense paix intérieure.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par phoniques sur 27 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Pardon. Pardon Terry de ne pas avoir acheté ce disque avant. Tous les signes y était. Le single inusable, la pochette troublante, l'année de conception et surtout toi qui a tellement apporté d'émotions en participant aux grands moments de la musique des 00's.Pour ses 40 ans ce chef d'oeuvre mérite une célébration. Pardon, merci et repose en paix.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par chastao sur 13 mai 2003
Format: CD
30 apres ses premiers albums, Terry Callier perce enfin sur la scene internationale (en partie grace à Mintos, compositeur de Urban Species, qui utilise beaucoup de sample de lui). Cet album qui date de 1973 est sans hesiter son meilleur de cette epoque la. On ne peut s'en lasser. Dommage qu'il soit si court.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS sur 2 juillet 2011
Format: CD
Une pochette magnifique, un format digipack, un prix modique et un immense artiste, il n'en fallait pas plus pour que je me décide à acquérir l'objet...

Terry Callier appartient à cette grande tradition des chanteurs-crooners noirs des années 60/70 : Sam Cooke, Donny Hathaway, Isaac Hayes, Curtis Mayfield..., mais pas seulement; on reconnait aussi chez lui des influences blanches, le folk de Simon & Garfunkel ou la pop soul d'une Carole King.

Je possède depuis longtemps son fabuleux 1er album " the new folk songs of Terry Callier" qui constitue à mes yeux l'un des disques les plus scandaleusement méconnus des années 60 . On retrouve sur "what color is love" certains éléments communs avec ce dernier (la qualité du chant et de l'instrumentation notamment), mais la production a évolué vers une plus grande sophistication, caractéristique de ce début des années 70. Si les interventions de la section cuivres demeurent sobres et efficaces dans la pure tradition soul, en revanche il n'en va pas de même de l'orchestration symphonique (les violons !) qui devient vite envahissante et même sombre dans un sentimentalisme excessif, rappelant les pire musiques d'ascenseurs; le summum de l'insupportable étant atteint avec le dernier morceau "you don't care", sur lequel Terry Callier ne chante d'ailleurs pas...Quant au morceau-titre, il aurait même pu être une vraie réussite s'il n'y avait derrière les violons de "la croisière s'amuse" ! un authentique gachi !

Heureusement, certains morceaux échappent au massacre violonesque, "Dancing girl" ou "you going' miss your Candyman" (au fabuleux jeu de basse!
Lire la suite ›
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Albin 1er sur 26 avril 2013
Format: CD Achat vérifié
Cet album est aussi réussi que la superbe pochette ; tout est dans cette ambiance chaude et douce. Du caviar pour les oreilles ! Le disque par excellence pour passer un début de soirée tranquille en attendant de se mettre au lit...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Thom sur 6 novembre 2012
Format: Album vinyle Achat vérifié
Le format vinyle est très insatisfaisant. Neuf, le disque présente plein de traces, typique du vinyle recyclé et en plus il croustille sur tous les morceaux. Tout laisse à croire qu'il s'agit d'une réédition faite à partir d'un disque original et non des bandes d'enregistrement. Cela commence à devenir très frustrant car mon autre réédition du premier disque de Terry Callier sur Prestige a les mêmes défauts... A quand une réédition remastérisée correctement ?!
A part ça, l'orchestration du disque est fantastique et même si pour moi le chef d'oeuvre de Terry Callier reste The New Folk Song, cet album de part la présence de You're goin' miss your candyman et Dancing Girl, vient juste après.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique