EUR 22,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Who i am a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 4,84 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Who i am Broché – 4 avril 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,95
EUR 22,95 EUR 39,00

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Who i am + KEITH MOON La bombe humaine du rock
Prix pour les deux : EUR 64,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Durant des années, j'ai écrit des chansons pour mon groupe. Ce livre pourrait bien être mon premier album solo. " – Pete Townshend Il est l'un des guitaristes les plus novateurs du rock, une légende de la musique britannique, connu pour son jeu de scène, ses bris de guitares, et ses effets sonores précurseurs du hard-rock et du punk. Sa contribution à la culture populaire est immense, mais l'art de Pete Townshend ne se résume pas à son succès mondial avec les membres de son groupe mythique – Roger Daltrey, Keith Moon et John Entwistle. Se renouvelant sans cesse, il a inventé l'opéra rock, l'album concept, travaillé en tant qu'éditeur littéraire et développé des scénarios pour la télévision ou le théâtre, tout en composant les chansons qui ont influencé toute une génération. Dans cette autobiographie, l'une des plus attendues de l'univers rock, Pete Townshend se révèle sans tabous. Ses plus grandes fiertés, l'origine de ses créations, les coulisses de Woodstock, mais également les passages les plus sombres de sa vie, comme les abus sexuels qu'il a subis étant enfant, son alcoolisme et la manière dont il a fini par briser son mariage. Ce livre, marqué par son ambition insatiable, son perfectionnisme acharné, ses excès et sa fièvre rock' n' roll, est de son propre aveu l'une de ses plus grandes fiertés.

Biographie de l'auteur

PETE TOWNSHEND est né à Londres le 19 mai 1945. Guitariste, auteur-compositeur et cofondateur du groupe de rock The Who, il a été sacré 10e meilleur guitariste de tous les temps par le magazine Rolling Stone en 2011.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,84
Vendez Who i am contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,84, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 536 pages
  • Editeur : Michel Lafon (4 avril 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2749917468
  • ISBN-13: 978-2749917467
  • Dimensions du produit: 23,6 x 3,6 x 15,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.454 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 10 mai 2013
Format: Broché
J'ai dévoré ce livre et pourtant, je ne suis pas un inconditionnel des Who.

Mais il faut dire que cette autobiographie de 516 pages va au delà de l'histoire des ex-The Detours et se présente aussi, comme une longue confession/introspection de Pete Townshend.

Son enfance apparaît clairement comme la source de ses problèmes comportementaux. Les dissensions entre ses parents, son séjour chez sa grand-mère sont un régal pour psychiatre (même si au fond, le sujet récurrent de l'abus sexuel est évoqué de manière assez sybilline -que lui a fait exactement sa grand-mère Denny ? Qui était l'"oncle" sourd d'une oreille, avec une moustache à la Hitler ? Pete est-il monté à l'arrière de cette voiture clinquante ? Qui a "Fiddle about" ?...). Seule une séance sous les douches lors d'un stage de scout marin est explicite.

Quoi qu'il en soit, comment s'étonner que cette enfance livre un jeune homme bourré d'énergie et de colère, mal à l'aise avec les femmes, peu sociable et enfermé dans son monde musical et dans ses divers home-studios ?

Au delà de ça, les anecdotes livrées sont toutes intéressantes (il découvre le rock via Bill Haley mais trouve qu'Elvis est un "ringard, un crétin à la voix traînante qui fait des chansons sur des chiens") et on croise au fil des pages, tout le gratin du rock.
Lire la suite ›
12 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lenormand Erik TOP 1000 COMMENTATEURS le 4 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
C'est une autobiographie sans concession que nous livre Pete Townshend avec ce "Who I am". Pete Townshend est issu d'une famille de musiciens, ceci permet sans doute de comprendre l'origine de son immense talent, tant de compositeur que d'interprète maîtrisant plusieurs instruments (guitare et piano) sans parler du chant où il seconde le plus souvent très brillamment Roger Daltrey.

En composant les inoubliables opéras rock que sont "Tommy" et "Quadrophenia", il égale, n'ayons pas peur de le dire des compositeurs tels que le furent, un siècle avant lui, Wagner, Verdi, ou Bizet... Quel fut la nature de son processus créatif, c'est ce qu'il nous fait comprendre en nous contant son enfance, ses frustrations familiales, dans une Grande-Bretagne traumatisée successivement par deux guerres mondiales.

L'accès à la célébrité, au statut de "rock star", les avantages, excès et risques de toutes sortes que cela comporte, Pete Townshend nous en fait part avec une grande sincérité: l'alcool, les drogues, les groupies fort tentantes mais pas vraiment faciles à gérer lorsqu'on veut préserver sa propre famille, sa femme et enfants... Par ailleurs, Peter nous conte bien sûr aussi ses relations avec les autres membres de son groupe, Roger Daltrey co-leader du groupe, John Entwistle l'ami d'enfance, Keith Moon batteur à l'incontestable génie mais aux excès dévastateurs, et aussi avec tous les artistes qu'il a eu l'occasion de fréquenter durant sa carrière, de Mick Jagger à Eric Clapton en passant par Elton John et bien d'autres encore.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 29 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Moins axée cure de désinto que celle d'Eric Clapton, moins branchée bagnoles que celle de Neil Young et moins bordélique que celle de Keith Richards, cette autobiographie de Peter Townshend est assez classique et se lit très facilement.

Simplement chronologique,ce bouquin évite les flash-backs souvent mal maitrisés inhérents aux ouvrages écrits par des rock-stars. N'étant pas un fan hardcore des Who, je n'y ai dénombré aucun manque flagrant ni sujet tabou. L'importance accordée à certains chapitres est parfois étonnante: pour le fan moyen , "Who's Next" est vraiment "the master piece" du groupe, alors que Pete Townsend l'évoque en trois-quatre lignes (certainement dû à l'échec du projet Lifehouse dont l'album est le rejeton bâtard).

En tant que musicien j'ai apprécié les précisions sur le matériel de scène, de studio, les méthodes de composition ou d'enregistrement ou simplement le mode de fonctionnement à l'intérieur des Who (Keith Moon ne donnait pas le rythme, il suivait plutôt la basse, voire le chant). Je me suis même découvert un point commun, tout à fait anecdotique, avec le Grand Pete: comme moi, il a acheté un portastudio 4 pistes à cassettes en 1983 (lui pour des raisons pratiques et moi pécuniaires).

A partir de la mort de Keith Moon, j'ai trouvé que le livre devenait moins intéressant, comme si un ressort s'était cassé. Le fait que je ne connaisse absolument pas la carrière solo du guitariste a peut-être aussi amplifié cette sensation.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?