Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Who's Next (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Who's Next (Remastered)

6 juin 2001 | Format : MP3

EUR 5,29 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,19 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:09
30
2
5:33
30
3
2:10
30
4
3:40
30
5
6:14
30
6
4:50
30
7
3:42
30
8
3:39
30
9
8:32
30
10
4:19
30
11
5:13
30
12
5:31
30
13
6:23
30
14
4:24
30
15
4:54
30
16
3:26

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 décembre 1999
  • Date de sortie: 6 décembre 1999
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 1995 Polydor Ltd. (UK)
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:17:39
  • Genres:
  • ASIN: B0025ASDFC
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (47 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.611 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

35 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Killer Cole sur 12 mai 2006
Format: CD
"Who's next" est une des pierre angulaires du rock, on ne peut passer à côté d'une telle association de riffs puissants, de battage de métronome, d'une inventivité hors mesure. Keith Moon, le batteur fou, Pete Townshend le mégalo et les deux autres. Ce disque assène une grosse claque dans la figure !!! Et dire que cela devait être un opéra rock beaucoup plus gros et que tout cela est l'assemblage de ce disque raté. Hé bien les gars ont bien fait de se planter parce-que on obtient leur meilleur opus !!! "Who's next" renvoit "Tommy" aux oubliettes. Les Who en 1975 sont au sommet de leur art. Ils ne feront pas mieux. Du tube "Behind blue eyes", beau à pleurer. En passant par des rocks vifs et dévastateurs ("Baba o' Riley", "Bargain", et autres) et des hymnes stratosphériques "The song is over" et "Won't get fooled again". On nage dans l'hindie, dans le rythm', le blues, le rock. Bon dieu, mais où sont elles passées ces légendes là !!! Spéciale mention pour l'édition remasterisée avec des bonus qui franchement sont largement à la hauteur, c'est à dire légendaires. Ils ont bien fait de les ressortir. Faut dire qu'à l'époque, avec le vinyle, on ne pouvait pas avoir un disque aussi long (à moins d'en mettre deux). C'est donc un privilège que de connaître cette reédition d'anthologie !!!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
42 internautes sur 45 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nono Rollin' sur 14 mai 2003
Format: CD
Le disque de la fameuse île déserte réédité sous la forme d'un double CD. Le premier reprend l'intégralité de l'album original plus quelques bonus (dont certains parus dans la première réédition). Le deuxième comprend 14 morceaux live (dont 12 inédits) enregistrés lors d'un concert londonien le 26 avril 1971. Le son est monstrueux, les compos sont devenus des standarts incontournables, les reprises (baby don't you do it, young man blues et roadrunner) sont extraordinaires. Voilà un excellent travail de réédition qui enchantera les fans et les autres. Certains labels devraient s'en inspirer.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 11 janvier 2010
Format: CD
De tous les albums des Who où on les voit uriner sur un bloc de béton, "Who's next" est mon préféré! Mais les Who c'est aussi, comme les Beatles, un groupe de quatre fantastiques musiciens dont deux sont déjà morts, et ça c'est très moche...

Si ces disques sont mythiques, c'est aussi parce qu'ils font partie de notre petite mythologie personnelle, certes un peu ordinaire, mais on habite pas sur l'Olympe non plus.

Je me souviens, c'était hier... J'étais allé emprunter la musique d' "il était un fois dans l'ouest" à mon voisin et il m'a demandé à brûle-pourpoint si j'écoutais de la pop?... "Ben ouais, j'ai les Poppys!". Silence intersidéral... Cinq minutes après je repartais avec sous le bras, "Let it bleed","Machine Head","Sergent Pepper","In the Court Of" et..."Who's next"! On a vu pire pour un dépucelage. Autant dire que le Teppaz à chauffé durant la semaine!

Depuis, celà ne m'a plus quitté, le seul problème est que je ne peux pas écouter "Who's next" sans commencer par "Won't get fooled again", c'est un rite, une manie, une liturgie! Mais la messe est facile à mettre en place: une bonne chaine ( 2 X 5000 watts suffisent, faut pas exagérer!) et on lache la sauce.

Je ne sais pas où ils sont allés chercher le truc du Vcs3 et de l'ARP en boucle pour l'intro, mais quand on a un gimmick comme ça, faut pas le lacher! Et ils ne l'on pas lâché les bougres!
Lire la suite ›
14 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par jeffy sur 7 janvier 2008
Format: CD
A la question récurrente du rock, Beatles ou Stones ?, je réponds sans hésiter les Who. Et particulièrement sur cet album que j'ai écouté pour la première fois en 73 et après toutes ces années il reste mon favori.
Les chansons sont grandioses, la production d'enfer (ces synthés !, le son de la batterie de Keith Moon) Daltrey a-t-il jamais aussi bien chanté ? Même les chansons "mineures" sont superbes (magnifique piano de Nicky Hopkins sur getting in tune et The song is over ). Who's next a bien vielli et résiste bien aux outrages du temps contrairement à Tommy par exemple que je n'arrive plus à écouter en entier. L'album des Who à posséder absolument avec le Live at Leeds.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barclau TOP 1000 COMMENTATEURS sur 16 juillet 2010
Format: CD
Cet album est plus qu'un incontournable. Certains disques sont devenus plus importants qu'ils ne le devraient par la portée qu'ils ont eu. Ici, c'est l'inverse, aucun de ses descendants ne pourra le surpasser. Et qui peut affirmer avoir été totalement imperméable à ce coup de génie (ni le premier ni le dernier de ce groupe fantastique)et de folie. The Who, c'est quatre fous furieux, quatre génies, tous maîtres de leur instrument, grands compositeurs (surtout Townshend), grands paroliers. Ici, c'est de l'essence pure de rock, avec cette touche anglaise qui lui offre une sorte de classe. Nos mods ont une grande inventivité, d'énormes nuances d'expression, et ils savent nous émouvoir avec le magnifique "Behind Blue Eyes", et nous retourner les oreilles avec une puissance phénoménale sur la fin du morceau (ce que même ces petits joueurs de Limp Bizkit n'avaient pas osé essayer en reprenant ce morceau avec ce manque de talent qui les caractérise). On ne présent plus "Bab O'Riley", hymne de The Who en puissance. Suivi du très puissant Bargain, au son si particulier. Du rock inventif, déjà loin des carcans qu'on s'impose aujourd'hui, paradoxe du temps, où l'inventivité se soucie tant du marché de nos jours. Et oui, à l'époque ça passait sur les ondes, nos ondes si peureuses, qui nous assènent de niaiseries à longueur de journée. Un album salvateur donc, qui passerait pour underground maintenant. "Won't get fool again" pousse à sauter partout, envie de sauter sans savoir où atterrir, le rock c'est aussi le risque! Bref, pas un titre à jeter, du beau "Love ain't for keeping", au bluesy "Naked eye", The Who nous offre un de ses meilleurs disques, dans une discographie qui compte parmi les plus belles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique