Wilhelm Furtwängler

Top albums (Voir les 94)


Voir les 94 albums de Wilhelm Furtwängler

Wilhelm Furtwängler : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 638
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Wilhelm Furtwängler

Biographie

Né d'un père archéologue et d'une mère artiste peintre, Wilhelm Furtwängler naît le 25 janvier 1886 à Berlin.

Elève de Josef Rheinberger au Conservatoire de Munich, le jeune compositeur qui se destine à une carrière de chef d'orchestre voue une passion à Ludwig van Beethoven. En 1903, sa première symphonie est jouée par la Schlesische Philarmonie. Furtwängler commence par des postes en intérim avant de prendre ses fonctions au Breslau Stadttheater en 1906, puis à Zurich (Suisse).

Entre 1911 et 1921, le chef allemand assure la direction des orchestres de Lübeck, Mannheim, Francfort, Vienne ... Lire la suite

Né d'un père archéologue et d'une mère artiste peintre, Wilhelm Furtwängler naît le 25 janvier 1886 à Berlin.

Elève de Josef Rheinberger au Conservatoire de Munich, le jeune compositeur qui se destine à une carrière de chef d'orchestre voue une passion à Ludwig van Beethoven. En 1903, sa première symphonie est jouée par la Schlesische Philarmonie. Furtwängler commence par des postes en intérim avant de prendre ses fonctions au Breslau Stadttheater en 1906, puis à Zurich (Suisse).

Entre 1911 et 1921, le chef allemand assure la direction des orchestres de Lübeck, Mannheim, Francfort, Vienne puis de la Berlin Staatskapelle. Il dirige ensuite l'Orchestre Philarmonique de Berlin et le Leipzig Gewandhaus, succédant à Arthur Nikisch, jusqu'en 1928. Après une expérience au New York Philarmonic, Furtwängler retourne en Europe où il participe aux festivals de Bayreuth et Salzbourg (1931-1932) puis prend les commandes de l'Opéra de Berlin. Le plus grand chef allemand de son époque est aussi connu pour sa grande difficulté à s'exprimer face à ses musiciens et aux rares journalistes qui tentent de l'approcher.

L'arrivée au pouvoir du Parti National-Socialiste en 1933 contrarie la carrière du chef très critique envers la politique d'Adolf Hitler. Privé de la représentation de l'oeuvre Mathis der Maler de Paul Hindemith, Furtwängler (qui refuse le salut nazi) démissionne de l'Opéra de Berlin. Vilipendé aux Etats-Unis où il est victime d'une cabale fomentée par le Parti nazi, le chef allemand se réfugie en Suisse pour ne réapparaître qu'après la guerre où il est lavé de tout soupçon. En 1948, Furtwängler se voit confier la direction la direction de l'Orchestre Philarmonique de Berlin. Il joue également à Vienne et aux festivals de Lucerne et Bayreuth à partir de 1951.

Victime d'une pneumonie, Wilhelm Furtwängler s'éteint le 30 novembre 1954 après une carrière mouvementée qui l'aura vu conduire des oeuvres orchestrales de Beethoven, Bruckner, Brahms ou Wagner, et le Concerto pour Orchestre de Bela Bartok. Il est considéré comme le plus important chef d'orchestre du XXème siècle. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né d'un père archéologue et d'une mère artiste peintre, Wilhelm Furtwängler naît le 25 janvier 1886 à Berlin.

Elève de Josef Rheinberger au Conservatoire de Munich, le jeune compositeur qui se destine à une carrière de chef d'orchestre voue une passion à Ludwig van Beethoven. En 1903, sa première symphonie est jouée par la Schlesische Philarmonie. Furtwängler commence par des postes en intérim avant de prendre ses fonctions au Breslau Stadttheater en 1906, puis à Zurich (Suisse).

Entre 1911 et 1921, le chef allemand assure la direction des orchestres de Lübeck, Mannheim, Francfort, Vienne puis de la Berlin Staatskapelle. Il dirige ensuite l'Orchestre Philarmonique de Berlin et le Leipzig Gewandhaus, succédant à Arthur Nikisch, jusqu'en 1928. Après une expérience au New York Philarmonic, Furtwängler retourne en Europe où il participe aux festivals de Bayreuth et Salzbourg (1931-1932) puis prend les commandes de l'Opéra de Berlin. Le plus grand chef allemand de son époque est aussi connu pour sa grande difficulté à s'exprimer face à ses musiciens et aux rares journalistes qui tentent de l'approcher.

L'arrivée au pouvoir du Parti National-Socialiste en 1933 contrarie la carrière du chef très critique envers la politique d'Adolf Hitler. Privé de la représentation de l'oeuvre Mathis der Maler de Paul Hindemith, Furtwängler (qui refuse le salut nazi) démissionne de l'Opéra de Berlin. Vilipendé aux Etats-Unis où il est victime d'une cabale fomentée par le Parti nazi, le chef allemand se réfugie en Suisse pour ne réapparaître qu'après la guerre où il est lavé de tout soupçon. En 1948, Furtwängler se voit confier la direction la direction de l'Orchestre Philarmonique de Berlin. Il joue également à Vienne et aux festivals de Lucerne et Bayreuth à partir de 1951.

Victime d'une pneumonie, Wilhelm Furtwängler s'éteint le 30 novembre 1954 après une carrière mouvementée qui l'aura vu conduire des oeuvres orchestrales de Beethoven, Bruckner, Brahms ou Wagner, et le Concerto pour Orchestre de Bela Bartok. Il est considéré comme le plus important chef d'orchestre du XXème siècle. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né d'un père archéologue et d'une mère artiste peintre, Wilhelm Furtwängler naît le 25 janvier 1886 à Berlin.

Elève de Josef Rheinberger au Conservatoire de Munich, le jeune compositeur qui se destine à une carrière de chef d'orchestre voue une passion à Ludwig van Beethoven. En 1903, sa première symphonie est jouée par la Schlesische Philarmonie. Furtwängler commence par des postes en intérim avant de prendre ses fonctions au Breslau Stadttheater en 1906, puis à Zurich (Suisse).

Entre 1911 et 1921, le chef allemand assure la direction des orchestres de Lübeck, Mannheim, Francfort, Vienne puis de la Berlin Staatskapelle. Il dirige ensuite l'Orchestre Philarmonique de Berlin et le Leipzig Gewandhaus, succédant à Arthur Nikisch, jusqu'en 1928. Après une expérience au New York Philarmonic, Furtwängler retourne en Europe où il participe aux festivals de Bayreuth et Salzbourg (1931-1932) puis prend les commandes de l'Opéra de Berlin. Le plus grand chef allemand de son époque est aussi connu pour sa grande difficulté à s'exprimer face à ses musiciens et aux rares journalistes qui tentent de l'approcher.

L'arrivée au pouvoir du Parti National-Socialiste en 1933 contrarie la carrière du chef très critique envers la politique d'Adolf Hitler. Privé de la représentation de l'oeuvre Mathis der Maler de Paul Hindemith, Furtwängler (qui refuse le salut nazi) démissionne de l'Opéra de Berlin. Vilipendé aux Etats-Unis où il est victime d'une cabale fomentée par le Parti nazi, le chef allemand se réfugie en Suisse pour ne réapparaître qu'après la guerre où il est lavé de tout soupçon. En 1948, Furtwängler se voit confier la direction la direction de l'Orchestre Philarmonique de Berlin. Il joue également à Vienne et aux festivals de Lucerne et Bayreuth à partir de 1951.

Victime d'une pneumonie, Wilhelm Furtwängler s'éteint le 30 novembre 1954 après une carrière mouvementée qui l'aura vu conduire des oeuvres orchestrales de Beethoven, Bruckner, Brahms ou Wagner, et le Concerto pour Orchestre de Bela Bartok. Il est considéré comme le plus important chef d'orchestre du XXème siècle. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page