Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 15,79
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Will the Guns Come Out a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Will the Guns Come Out CD, Import

4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

28 neufs à partir de EUR 7,46 6 d'occasion à partir de EUR 7,93
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Hanni El Khatib


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Will the Guns Come Out
  • +
  • Head in the Dirt
  • +
  • Moonlight
Prix total: EUR 29,77
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 septembre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B004XD04MY
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.643 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
1:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
2
30
2:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
3
30
3:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
4
30
3:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
5
30
2:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
6
30
2:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
7
30
3:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
8
30
3:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
9
30
3:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
10
30
2:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
11
30
2:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 

Descriptions du produit

Description du produit

Wer angesichts des Namens glaubt, hier ginge es um Weltmusik, der liegt komplett daneben. Hanni ist in der ersten Generation amerikanischer Sohn palästinensischer und philippinischer Einwanderer und wuchs in San Francisco mit einem Mix aus Skateboarding, Punk-Rock und dem wilden Garagensound der 50s und 60s auf. Genau diese Einflüsse hört man auch deutlich auf seinem Debut "Will The Guns Come Out" heraus! Eine wahnsinnig kräftige Mischung aus tiefstem Blues, Soul, Doo Wop und Garage Rock, irgendwo zwischen The Black Keys, den Shangri-Las und den White Stripes knallen dir da um die Ohren. Reduziert aufs Wesentliche. Hier geht es darum, das Basale im Rock zu zelebrieren. Ein Mann an der Gitarre, ein weiterer am Schlagzeug (zumindest live). Was braucht man mehr? Es steht zu befürchten, dass es sich um eines der heißesten Debutalben im Garage Rock 2011 handelt. A propos: wer die NIKE Kampagne "Just Do It" und dazu die neue CONVERSE-Kampagne im Ohr hat - Hanni El Khatib liefert mit "I Got A Thing" und "Build.Destroy.Rebuild." den Sound dazu.

Critique

Dès qu'un artiste agite les mânes de The Cramps, The Gun Club ou d'autres allumés du psychobilly, on s'apprête avec angoisse a subir une énième pâle imitation. Seulement Hanni El Khatib n'imite pas, il réécrit l'histoire, en commençant par Elvis Presley s'il vous plait.

Sa reprise de « Heartbreak Hotel » n'est pas là par hasard, Hanni El Khatib rappelle fort à propos qu'Elvis Presley était bien le premier rebelle, amateur de gamines bourré d'amphétamines, pas vraiment le gendre idéal mais plutôt le père putatif d'Iggy Pop ou d'Alan Vega. Sur Will the Guns Come Out, tout est minimaliste, les guitares semblent branchées sur un vieil ampli Vox n'ayant plus rien dans le sac, expirant au fond du garage. La batterie est évidemment composée de fûts de produits chimiques et les cymbales sont des couvercles métalliques de poubelles.

Le garçon ne rigole vraiment pas. Rester quelques instants dans sa pièce avec « Will the Guns Come Out » ou « Fuck It, You Win » aura tôt fait de convaincre les plus réticents. Quant à sa version d'« Heartbreak Hotel », dire qu'elle est énorme reste bien en deça de la vérité. « Garbage City » appuie le propos pour ceux qui n'ont pas encore compris : les ordures débordent de partout et il est trop tard pour le Kärcher, la pourriture a déjà tout envahi.

Dans ce contexte, il est drôle de voir que Nike a cru bon de choisir sa version de « I Got a Thing » de Funkadelic pour illustrer une publicité. Car Hanni El Khatib ne va rien faire vendre du tout, surtout pas son propre disque. Le mec est trop bon, trop vrai, il lui faut des années de galère pour pouvoir être reconnu. Sinon ce n'est plus drôle, et les vraies légendes sont à ce prix. - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Découvert un matin sur France Culture, étonnant non ?, je me suis donné la peine de me renseigner sur ce jeune San Franciscain atypique (de père palestinien et de mère thaï) qui joue de la grat seul avec un batteur.
L'a pas l'air de caractère facile (on le devine dans une interview, en compagnie de son batteur), par contre sa musique balance, et me rappelle un peu le jeu de Lou Reed (le meilleur en rythmique) à sa jeune époque (VU et ensuite) avec un jus hors pair, une voix sympa.
Son 1er album, sorti le 3 octobre, est un mélange de rock, punk (américain de 67 à 71), reprises et 2 superbes ballades dont Wait, Wait, Wait et Garbage City.
Quelle force avec une simple guitare !
A vous même de vous faire une idée. Tout l'album est excellent, rien à jeter, même si parfois au début on puisse trouver cela sauvage.
1 commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 10 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Avec un patronyme pareil (son vrai nom), une pochette de cet acabit et un titre d'album aussi cryptique, on ne peut pas, à moins d'en avoir lu quelque information, présager de ce qui nous attend sur le premier album d'Hanni el Khatib... La surprise n'en est que plus "douce".

En l'occurrence, c'est à une relecture "garage" du meilleur esprit rock'n'rollien à laquelle nous sommes conviés, un album simple, franc et direct où une jeune pousse étale son amour d'un traditionalisme tout sauf calculé offert avec l'énergie de son post-adolescent enthousiasme. Et il n'y perd pas de temps bouclant l'aventure en 11 titres et 32 petites minutes où se rencontrent, se télescopent rock franc, blues sale et folk possédée, et même doo-wop garage... un beau petit panorama en somme. Précisons qu'il y fait tout, de la cave au grenier, avec une aisance et une fraicheur (une innocence) qui font grand plaisir à entendre. C'est d'ailleurs dans cette juvénile énergie que tient tout le sel d'une galette sinon d'un immense classicisme. Ainsi y retrouve-t-on, tour à tour, du Tom Waits, du Troggs, du Rolling Stones, du Stooges, du Beatles, du Neil Young, du Bob Dylan, etc. Oui, tout ça ! Les sources sont sûres, l'héritage honnête, en demander plus serait sans doute en demander trop surtout que c'est déjà beaucoup et très fun, qui plus est.

Côté highlights, ça se presse avec en tête l'irrésistible F*** It, You Win et sa simplicité toute "White-Stripesienne", le chant de dément d'Hanni en sus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jéjé84 le 28 décembre 2011
Format: Album vinyle
superbe album de rock garage ..
un régal...
à conseiller vivement et sans limitation....
dans le même genre : the black keys "el camino".
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Peretcharmass TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 7 novembre 2015
Format: CD
Sous un patronyme orientalisant se cache un rockeur pur jus et c'est pas l'excellent 1er skeud "Will the guns come out" qui dira le contraire : l'entame offre un titre presque a capella tant les sonorités qui l'accompagnent sont minimalistes et dissonantes, on sait que l'on va avoir droit à un truc brut de décoffrage et la suite le prouve. "Built, destroy, rebuilt" est un rockn' roll braillé avec des choeurs noyés dans un écho comme enregistré dans un hall d'immeuble et des guitares martyrisées. "F*** it, you win" est un morceau de bravoure sur une ligne de basse enivrante au possible et toujours cette voix et cette guitare qui crissent comme une craie sur un tableau chauffé à blanc... mortel !
La suite s'apaise un peu pour des titres plus cool et nonchalants, à l'ancienne : "Penny" est d'une fraicheur surprenante et pousse à dodeliner du bocal, "Come alive" revient à truc rongé jusqu'à l'os, "Loved one" nous transporte dans la tombe de John Lee Hooker, pas de batterie, 2 ou 3 accords et c'est tout et ça marche. "Heartbreak Hotel" est un Presley minimaliste d'une classe folle qui montre que le gars n'est pas qu'un vilain garnement. "Wait wait wait" surprend avec sa mélodie country délicate... un délice. "Garbage city" est le titre le plus dépouillé dans une veine blues un peu répétitive. "You rascal you" ressort les griffes pour un morceau rampant sur des guitares incroyablement maîtrisées dans le genre faussement dissonnantes. Le dernier titre du 1er disque, "i got a thing" est un pur produit garage à la White stripes.
Un 1er disque plutôt jouissif donc à écouter à fond dans sa caisse en allant bosser le matin histoire de se charger à bloc.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par fizz le 10 mars 2014
Format: Album vinyle Achat vérifié
un album très rock garage. j'ai connu hanni el khatib avec son deuxième album mais je préfère largement celui là, plus authentique et moins commercial.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?