D'occasion:
EUR 2,69
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Wish
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Wish Import


Voir les offres de ces vendeurs.
8 d'occasion à partir de EUR 2,65

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
Voir les offres de ces vendeurs.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Cure

Discographie

Image de l'album de The Cure

Photos

Image de The Cure

Biographie

Né le 21 avril 1959, le jeune guitariste Robert Smith forme Malice en 1976 à Crawley, dans le Sussex, avec ses copains d'école Lawrence « Lol » Tolhurst (batterie), Michael Dempsey (basse), Paul « Porl » Thompson (guitare), et un certain Peter O'Toole, parti en 1977.

Leader naturel du groupe, il en devient ... Plus de détails sur la Page Artiste The Cure

Visitez la Page Artiste The Cure
135 albums, 28 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (21 avril 1992)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000002HAJ
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 239.983 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Open
2. High
3. Apart
4. From The Edge Of The Deep Green Sea
5. Wendy Time
6. Doing The Unstuck
7. Friday I'm In Love
8. Trust
9. A Letter To Elise
10. Cut
11. To Wish Impossible Things
12. End

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD

Critique

Le groupe temporairement devenu « Cure » pour une raison mystérieuse (le « The » reviendra pour le disque suivant) produit, dans la lignée de Disintegration, un album plus accessible et apparemment moins triste (sauf si on se penche sur les textes !).

Les guitares saturées sont à la fête (Perry Bamonte délaisse les claviers pour en ajouter une troisième couche), probablement sous l’influence de Porl Thompson, qui va bientôt quitter le groupe pour rejoindre celui de Jimmy Page et Robert Plant... En cette période « grunge » de l’après Nevermind, The Cure sonne presque comme un groupe de la nouvelle génération, The Smashing Pumpkins, qui ne cachent pas leur admiration pour la formation de Robert Smith : la boucle est bouclée !

Ce disque, peut-être le plus accessible de The Cure, obtient encore plus de succès que les précédents (n°1 direct en Angleterre, n°2 aus Etats-Unis). Le succès des singles « High » (n°42 du Billboard) et « Friday I’m In Love » (n°18) amènera un tout nouveau public au groupe. Revers de la médaille : il est mal accueilli par la critique et par certains fans purs et durs. Commentaire désabusé mais pertinent de Robert Smith : « Les gens qui aiment « Friday I’m in Love » ne sont pas vraiment fans de The Cure. Ce ne sont pas eux qui achètent mes disques. »





Stan Cuesta - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cobra le 14 novembre 2003
Format: CD
C'est pas le meilleur album de The cure mais il regorge de morceaux absolument excellent.Au début j'écoutais toujours High ou A letter to Elise, je passais à coté d'un morceau formidable, à savoir From the edge of the deep green sea, ce titre suffit à l'achat du disque et cette version est mille fois mieux que toutes les live.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par S. boulenzou le 18 juin 2001
Format: CD
Surement l'album noisy des Cure...un superbe album trop souvent négligé à cause du tubesque Friday i'm in love (#6 UK / # 18 USA)et du sautillant High . pourtant Wish est dans la lignée du chef d'oeuvre Disintegration : de longs morceaux remplis de spleen bien qu'un peu plus bruyants (l'étonnant Cut trés heavy !). un album trés onirique comme le prouve la géniale From the edge... , chanson à classer au rangs des meilleurs titres de Cure. En résumé Wish n'est en rien l'album pop ultime de Cure . Bien au contraire ... un album qui dévoile ses secrets apres de nombreuses écoutes !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Retour sur l'un des albums importants de la discographie de Cure. Aussi le plus balèze dans l'intention.

On devine aisément tout le soin qu'apporta Smith pour assoir son aura, créer son chef d'oeuvre et surpasser "Disintegration", premier succès outre atlantique.

Réunification de tout ce qui compose Cure, créativité en moins... En insufflant des plages de guitares grandiloquantes et en occultant son côté iconoclaste, Smith compte nous en mettre plein la vue. Il déclame à tout bon journaliste que CETTE FOIS il a réussi son disque.

C'est un coquin qui fait son intéressant, mais on l'aime comme ça. Le plus prétentieux dans le genre sera toujours Lloyd Cole qui pensait être à lui seul LA solution à l'histoire du rock. Mais il fit un jour un joli compliment à Cure en avouant que c'est le seul groupe digne de succéder aux Beatles!!

Bien, le cd démarre, et là, chapeau bas, quel incroyable titre pour débuter : le noisy brûlant très structuré et ascendant "Open" ; c'est impérial, classique instantané, on est dans la même veine que "Pornography" mais le son est inédit, ouah! c'est le pied, on va se régaler...

Aië! Cassure avec "High", le single fade et aérien rappelant vaguement un célèbre titre de "New Order" et "Pictures of you" ; cadré au millimètre avec des tics Smithiens qu'il nous ressert pour nous mettre dans sa poche. Pourtant "High" deviendra le single le plus aimé de la discographie, étonnant, et le clip est sympa mais comme la chanson... (ce n'est que mon avis).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?