Wishbone Ash

Les clients ont également acheté des articles de

Magnum
Ian Anderson
Asia
Neil Young
Crazy Horse
The Allman Brothers Band
Jethro Tull
Aqualung

Top albums (Voir les 135)


Voir les 135 albums de Wishbone Ash

Wishbone Ash : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 1466
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Wishbone Ash
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

hengestrecords

Wishbone Ash - Better than ever. http://t.co/P4Y41kVUO4


Biographie

Wishbone Ash se forme à Torquay (Devon) en octobre 1969 sous l'impulsion du bassiste Martin Turner et du batteur Steve Upton. Managé par un certain Miles Copeland - futur manager de The Police et frère de Stewart Copeland - le groupe cherche ensuite un guitariste et en trouve deux en la personne de Andy Powell et Ted Turner. Devant la qualité des deux hommes, il est décidé d'utiliser un format inhabituel avec deux guitaristes solistes.

Wishbone Ash sort en 1970 son premier album, tout simplement intitulé Wishbone Ash et qui connaît un succès immédiat en Grande-Bretagne où il se classe numéro ... Lire la suite

Wishbone Ash se forme à Torquay (Devon) en octobre 1969 sous l'impulsion du bassiste Martin Turner et du batteur Steve Upton. Managé par un certain Miles Copeland - futur manager de The Police et frère de Stewart Copeland - le groupe cherche ensuite un guitariste et en trouve deux en la personne de Andy Powell et Ted Turner. Devant la qualité des deux hommes, il est décidé d'utiliser un format inhabituel avec deux guitaristes solistes.

Wishbone Ash sort en 1970 son premier album, tout simplement intitulé Wishbone Ash et qui connaît un succès immédiat en Grande-Bretagne où il se classe numéro vingt-neuf. L'originalité de Wishbone Ash vient du fait que le groupe est finalement assez inclassable, il évolue entre un hard rock très mélodique et un rock progressif débarassé de constructions trop lourdes et alambiquées, le tout avec des influences de musique ancienne et de folk. L'ascension se poursuit en 1971 avec Pilgrimage, puis Wishbone Ash atteint son zénith en 1972 pour l'excellent Argus qui figure au top trois anglais du moment. Le groupe voit même sa popularité émerger légèrement aux Etats-Unis. 

En 1973, Wishbone Four et Live Dates confirment ces bonne dispositions. Live Dates est au passage considéré comme l'un des albums live les plus aboutis de l'histoire et montre le groupe à son sommet. Peu après la sortie de Live Dates en décembre 1973, le guitariste Ted Turner quitte le groupe et brise le formidable duo qu'il formait avec Andy Powell. Wishbone Ash quitte alors l'Angleterre pour les Etats-Unis et y enregistre There's the Rub (1974) et Locked In (1976) qui lorgnent vers le pop rock avant la lettre. Le groupe revient à de meilleures intentions avec New England (1976) et Front Page News (1977) qui renouent avec bonheur avec le style inimitable de Wishbone Ash.

Mais le déclin est bel et bien entamé malgré ces derniers sursauts. L'Angleterre est en pleine révolution punk et rejette à cette époque les mignardises du rock progressif, tandis que le label de Wishbone Ash presse le groupe d'adopter un style plus commercial. Martin Turner quitte le groupe qu'il a fondé en 1980 après la sortie de Just Testing. Après une période d'instabilité, la formation originale se réunit en 1988 pour l'album instrumental Nouveau Calls, suivi en 1989 par Here to Hear. 

Ce sursaut est de courte durée, Steve Upton quitte définitivement le groupe en 1989, suivi par Martin Turner en 1991, et Ted Turner en 1992. Désormais dernier membre fondateur à rester en place, Andy Powell poursuit Wishbone Ash sans que le groupe retrouve jamais son lustre d'antan. En 1998, il dépose même le nom Wishbone Ash pour son seul usage, sans consulter les autres membres du groupe. Martin Turner est obligé en 2004 de nommer son groupe Martin Turner's Wishbone Ash. Ces querelles sordides n'empêchent pas Wishbone Ash de continuer une existence plutôt terne, avec des albums sans grand relief. Elegant Stealth en 2011 ne faisant pas exception. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Wishbone Ash se forme à Torquay (Devon) en octobre 1969 sous l'impulsion du bassiste Martin Turner et du batteur Steve Upton. Managé par un certain Miles Copeland - futur manager de The Police et frère de Stewart Copeland - le groupe cherche ensuite un guitariste et en trouve deux en la personne de Andy Powell et Ted Turner. Devant la qualité des deux hommes, il est décidé d'utiliser un format inhabituel avec deux guitaristes solistes.

Wishbone Ash sort en 1970 son premier album, tout simplement intitulé Wishbone Ash et qui connaît un succès immédiat en Grande-Bretagne où il se classe numéro vingt-neuf. L'originalité de Wishbone Ash vient du fait que le groupe est finalement assez inclassable, il évolue entre un hard rock très mélodique et un rock progressif débarassé de constructions trop lourdes et alambiquées, le tout avec des influences de musique ancienne et de folk. L'ascension se poursuit en 1971 avec Pilgrimage, puis Wishbone Ash atteint son zénith en 1972 pour l'excellent Argus qui figure au top trois anglais du moment. Le groupe voit même sa popularité émerger légèrement aux Etats-Unis. 

En 1973, Wishbone Four et Live Dates confirment ces bonne dispositions. Live Dates est au passage considéré comme l'un des albums live les plus aboutis de l'histoire et montre le groupe à son sommet. Peu après la sortie de Live Dates en décembre 1973, le guitariste Ted Turner quitte le groupe et brise le formidable duo qu'il formait avec Andy Powell. Wishbone Ash quitte alors l'Angleterre pour les Etats-Unis et y enregistre There's the Rub (1974) et Locked In (1976) qui lorgnent vers le pop rock avant la lettre. Le groupe revient à de meilleures intentions avec New England (1976) et Front Page News (1977) qui renouent avec bonheur avec le style inimitable de Wishbone Ash.

Mais le déclin est bel et bien entamé malgré ces derniers sursauts. L'Angleterre est en pleine révolution punk et rejette à cette époque les mignardises du rock progressif, tandis que le label de Wishbone Ash presse le groupe d'adopter un style plus commercial. Martin Turner quitte le groupe qu'il a fondé en 1980 après la sortie de Just Testing. Après une période d'instabilité, la formation originale se réunit en 1988 pour l'album instrumental Nouveau Calls, suivi en 1989 par Here to Hear. 

Ce sursaut est de courte durée, Steve Upton quitte définitivement le groupe en 1989, suivi par Martin Turner en 1991, et Ted Turner en 1992. Désormais dernier membre fondateur à rester en place, Andy Powell poursuit Wishbone Ash sans que le groupe retrouve jamais son lustre d'antan. En 1998, il dépose même le nom Wishbone Ash pour son seul usage, sans consulter les autres membres du groupe. Martin Turner est obligé en 2004 de nommer son groupe Martin Turner's Wishbone Ash. Ces querelles sordides n'empêchent pas Wishbone Ash de continuer une existence plutôt terne, avec des albums sans grand relief. Elegant Stealth en 2011 ne faisant pas exception. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Wishbone Ash se forme à Torquay (Devon) en octobre 1969 sous l'impulsion du bassiste Martin Turner et du batteur Steve Upton. Managé par un certain Miles Copeland - futur manager de The Police et frère de Stewart Copeland - le groupe cherche ensuite un guitariste et en trouve deux en la personne de Andy Powell et Ted Turner. Devant la qualité des deux hommes, il est décidé d'utiliser un format inhabituel avec deux guitaristes solistes.

Wishbone Ash sort en 1970 son premier album, tout simplement intitulé Wishbone Ash et qui connaît un succès immédiat en Grande-Bretagne où il se classe numéro vingt-neuf. L'originalité de Wishbone Ash vient du fait que le groupe est finalement assez inclassable, il évolue entre un hard rock très mélodique et un rock progressif débarassé de constructions trop lourdes et alambiquées, le tout avec des influences de musique ancienne et de folk. L'ascension se poursuit en 1971 avec Pilgrimage, puis Wishbone Ash atteint son zénith en 1972 pour l'excellent Argus qui figure au top trois anglais du moment. Le groupe voit même sa popularité émerger légèrement aux Etats-Unis. 

En 1973, Wishbone Four et Live Dates confirment ces bonne dispositions. Live Dates est au passage considéré comme l'un des albums live les plus aboutis de l'histoire et montre le groupe à son sommet. Peu après la sortie de Live Dates en décembre 1973, le guitariste Ted Turner quitte le groupe et brise le formidable duo qu'il formait avec Andy Powell. Wishbone Ash quitte alors l'Angleterre pour les Etats-Unis et y enregistre There's the Rub (1974) et Locked In (1976) qui lorgnent vers le pop rock avant la lettre. Le groupe revient à de meilleures intentions avec New England (1976) et Front Page News (1977) qui renouent avec bonheur avec le style inimitable de Wishbone Ash.

Mais le déclin est bel et bien entamé malgré ces derniers sursauts. L'Angleterre est en pleine révolution punk et rejette à cette époque les mignardises du rock progressif, tandis que le label de Wishbone Ash presse le groupe d'adopter un style plus commercial. Martin Turner quitte le groupe qu'il a fondé en 1980 après la sortie de Just Testing. Après une période d'instabilité, la formation originale se réunit en 1988 pour l'album instrumental Nouveau Calls, suivi en 1989 par Here to Hear. 

Ce sursaut est de courte durée, Steve Upton quitte définitivement le groupe en 1989, suivi par Martin Turner en 1991, et Ted Turner en 1992. Désormais dernier membre fondateur à rester en place, Andy Powell poursuit Wishbone Ash sans que le groupe retrouve jamais son lustre d'antan. En 1998, il dépose même le nom Wishbone Ash pour son seul usage, sans consulter les autres membres du groupe. Martin Turner est obligé en 2004 de nommer son groupe Martin Turner's Wishbone Ash. Ces querelles sordides n'empêchent pas Wishbone Ash de continuer une existence plutôt terne, avec des albums sans grand relief. Elegant Stealth en 2011 ne faisant pas exception. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page