Within Temptation

Les clients ont également acheté des articles de


Within Temptation : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 301
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Within Temptation
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

WTofficial

Hahaha super@georgeluksong: @WTofficial look at this http://t.co/EEUtkERRvW Gothic Christmas and the band dancing as elves. So funny :P


Biographie

Comme tout bel enfant, Within Temptation est né d'un couple : en 1996, Robert Westerholt et Sharon den Adel, deux tourtereaux originaires de Waddinxveen, forment un ensemble musical et recrutent bientôt des musiciens pour les accompagner. Jeroen Van Veen (guitare basse) est le premier à les rejoindre, bientôt suivi par Martijn Westerholt (frère de Robert, aux claviers) et Michiel Papenhove (guitare). Plusieurs batteurs sont recrutés sans faire l'affaire, jusqu'à l'arrivée au sein du groupe de Ivar de Graaf.L'ascension de Within Temptation est rapide : il ne faut que trois petits concerts au ... Lire la suite

Comme tout bel enfant, Within Temptation est né d'un couple : en 1996, Robert Westerholt et Sharon den Adel, deux tourtereaux originaires de Waddinxveen, forment un ensemble musical et recrutent bientôt des musiciens pour les accompagner. Jeroen Van Veen (guitare basse) est le premier à les rejoindre, bientôt suivi par Martijn Westerholt (frère de Robert, aux claviers) et Michiel Papenhove (guitare). Plusieurs batteurs sont recrutés sans faire l'affaire, jusqu'à l'arrivée au sein du groupe de Ivar de Graaf.L'ascension de Within Temptation est rapide : il ne faut que trois petits concerts au groupe débutant pour être pris sous contrat par DSFA, label indépendant néerlandais. 

Le groupe sort en 1997 son premier album, Enter, dont le style très instrumental et fortement empreint de « gothisme » séduit public et critiques mais c'est le festival Dynamo Open Air, principal rendez-vous rock des Pays-Bas, qui va constituer le véritable lancement de Within Temptation : à l'occasion de ce qui n'est que son quatrième concert, le groupe a la possibilité inespérée de se produire devant dix mille personnes, cimentant sa réputation.

Within Temptation tourne ensuite dans plusieurs pays européens, en commençant par l'Allemagne et l'Autriche. Malgré le départ du batteur Ivar de Graaf, remplacé par Ciro Palma, le groupe semble lancé sur les chapeaux de roue... à ceci près que presque tous ses membres sont encore à la fac, et que la sagesse batave leur indique de finir avant toute chose leurs études universitaires. Within Temptation connaît un hiatus en 1999, avant de repartir de plus belle l'année suivante, qui voit la sortie d'un second album, Mother Earth et des prestations dans divers festivals néerlandais.

Les ventes du disque démarrent assez moyennement, mais le succès en 2002 du single « Ice Queen » vient les relancer : n°2 aux Pays-Bas et n°1 en Belgique, « Ice Queen » redonne des couleurs à un groupe en pleine rénovation. En effet, l'année 2001 a vu entretemps une bonne partie des musiciens partir sous d'autres cieux, nécessitant des remplacements : Stephen van Haestregt devient le nouveau batteur du groupe, apportant un peu de stabilité à ce poste ; Martijn Spierenburg remplace Martijn Westerholt, victime de problèmes de santé, et qui souhaitera ensuite fonder son propre groupe ; enfin, Ruud Adrianus Jolie, venu remplacer Michiel Papenhove le temps de quelques concerts, s'impose durablement au sein du groupe.2002 est vraiment l'année qui voit Within Temptation passer à la vitesse supérieure : se produisant en France et au Mexique, le groupe se paie le luxe d'empocher la Zilveren Harp (Harpe d'Argent), prix néerlandais destiné à récompenser les musiciens prometteurs. L'année suivante, Mother Earth fait l'objet d'une seconde édition, à l'échelle de l'ensemble de l'Europe, tandis que le groupe écume les festivals du Benelux. 

Sorti à la fin 2004, le troisième album de Within Temptation, The Silent Force, est d'emblée n°1 aux Pays-Bas.Le succès européen du groupe s'accroît ; en 2007, Within Temptation aborde le marché nord-américain, en réalisant sa première tournée aux Etats-Unis, avec les italiens de Lacuna Coil. La sortie du quatrième album, The Heart of Everything, est lancé simultanément en Europe et en Amérique, et se voit soutenu par une alliance entre les industries de la musique et des jeux vidéo, deux titres étant utilisés pour accompagner le jeu The Chronicles of Spellborn. The Heart of Everything s'écoule à cinq millions d'exemplaires et fait de Within Temptation la figure la plus bankable du metal symphonique. 

Within Temtation capitalise sur ce succès en 2008 avec l'ambitieux DVD et CD enregistré en public, Black Symphony. Enregistré avec un orchestre symphonique, Black Symphony traduit parfaitement l'univers sophistiqué et gothique cher à Within Temptation. Avec An Acoustic Night at the Theatre, c'est une facette opposée de Within Temptation en public qui est offerte aux fans. Ces enregistrements les font patienter jusqu'en mars 2011 et la sortie de The Unforgiving. Le succès est une fois de plus au rendez-vous avec un disque qui se classe top vingt dans la plupart des pays européens.

Le groupe néerlandais revient en septembre 2013 avec l'EP Paradise (What About Us?), dont la chanson du même nom est un duo exceptionnel avec Tarja. Cet EP donne la tonalité d'un sixième album studio placé sous le signe de la diversité. Hormis la présence de Tarja, Hydra compte en février 2014 sur celles d'Howard Jones (ex-Killswitch Engage), du rappeur Xzibit et de Dave Pirner (SoulAsylum). Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

Comme tout bel enfant, Within Temptation est né d'un couple : en 1996, Robert Westerholt et Sharon den Adel, deux tourtereaux originaires de Waddinxveen, forment un ensemble musical et recrutent bientôt des musiciens pour les accompagner. Jeroen Van Veen (guitare basse) est le premier à les rejoindre, bientôt suivi par Martijn Westerholt (frère de Robert, aux claviers) et Michiel Papenhove (guitare). Plusieurs batteurs sont recrutés sans faire l'affaire, jusqu'à l'arrivée au sein du groupe de Ivar de Graaf.L'ascension de Within Temptation est rapide : il ne faut que trois petits concerts au groupe débutant pour être pris sous contrat par DSFA, label indépendant néerlandais. 

Le groupe sort en 1997 son premier album, Enter, dont le style très instrumental et fortement empreint de « gothisme » séduit public et critiques mais c'est le festival Dynamo Open Air, principal rendez-vous rock des Pays-Bas, qui va constituer le véritable lancement de Within Temptation : à l'occasion de ce qui n'est que son quatrième concert, le groupe a la possibilité inespérée de se produire devant dix mille personnes, cimentant sa réputation.

Within Temptation tourne ensuite dans plusieurs pays européens, en commençant par l'Allemagne et l'Autriche. Malgré le départ du batteur Ivar de Graaf, remplacé par Ciro Palma, le groupe semble lancé sur les chapeaux de roue... à ceci près que presque tous ses membres sont encore à la fac, et que la sagesse batave leur indique de finir avant toute chose leurs études universitaires. Within Temptation connaît un hiatus en 1999, avant de repartir de plus belle l'année suivante, qui voit la sortie d'un second album, Mother Earth et des prestations dans divers festivals néerlandais.

Les ventes du disque démarrent assez moyennement, mais le succès en 2002 du single « Ice Queen » vient les relancer : n°2 aux Pays-Bas et n°1 en Belgique, « Ice Queen » redonne des couleurs à un groupe en pleine rénovation. En effet, l'année 2001 a vu entretemps une bonne partie des musiciens partir sous d'autres cieux, nécessitant des remplacements : Stephen van Haestregt devient le nouveau batteur du groupe, apportant un peu de stabilité à ce poste ; Martijn Spierenburg remplace Martijn Westerholt, victime de problèmes de santé, et qui souhaitera ensuite fonder son propre groupe ; enfin, Ruud Adrianus Jolie, venu remplacer Michiel Papenhove le temps de quelques concerts, s'impose durablement au sein du groupe.2002 est vraiment l'année qui voit Within Temptation passer à la vitesse supérieure : se produisant en France et au Mexique, le groupe se paie le luxe d'empocher la Zilveren Harp (Harpe d'Argent), prix néerlandais destiné à récompenser les musiciens prometteurs. L'année suivante, Mother Earth fait l'objet d'une seconde édition, à l'échelle de l'ensemble de l'Europe, tandis que le groupe écume les festivals du Benelux. 

Sorti à la fin 2004, le troisième album de Within Temptation, The Silent Force, est d'emblée n°1 aux Pays-Bas.Le succès européen du groupe s'accroît ; en 2007, Within Temptation aborde le marché nord-américain, en réalisant sa première tournée aux Etats-Unis, avec les italiens de Lacuna Coil. La sortie du quatrième album, The Heart of Everything, est lancé simultanément en Europe et en Amérique, et se voit soutenu par une alliance entre les industries de la musique et des jeux vidéo, deux titres étant utilisés pour accompagner le jeu The Chronicles of Spellborn. The Heart of Everything s'écoule à cinq millions d'exemplaires et fait de Within Temptation la figure la plus bankable du metal symphonique. 

Within Temtation capitalise sur ce succès en 2008 avec l'ambitieux DVD et CD enregistré en public, Black Symphony. Enregistré avec un orchestre symphonique, Black Symphony traduit parfaitement l'univers sophistiqué et gothique cher à Within Temptation. Avec An Acoustic Night at the Theatre, c'est une facette opposée de Within Temptation en public qui est offerte aux fans. Ces enregistrements les font patienter jusqu'en mars 2011 et la sortie de The Unforgiving. Le succès est une fois de plus au rendez-vous avec un disque qui se classe top vingt dans la plupart des pays européens.

Le groupe néerlandais revient en septembre 2013 avec l'EP Paradise (What About Us?), dont la chanson du même nom est un duo exceptionnel avec Tarja. Cet EP donne la tonalité d'un sixième album studio placé sous le signe de la diversité. Hormis la présence de Tarja, Hydra compte en février 2014 sur celles d'Howard Jones (ex-Killswitch Engage), du rappeur Xzibit et de Dave Pirner (SoulAsylum). Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

Comme tout bel enfant, Within Temptation est né d'un couple : en 1996, Robert Westerholt et Sharon den Adel, deux tourtereaux originaires de Waddinxveen, forment un ensemble musical et recrutent bientôt des musiciens pour les accompagner. Jeroen Van Veen (guitare basse) est le premier à les rejoindre, bientôt suivi par Martijn Westerholt (frère de Robert, aux claviers) et Michiel Papenhove (guitare). Plusieurs batteurs sont recrutés sans faire l'affaire, jusqu'à l'arrivée au sein du groupe de Ivar de Graaf.L'ascension de Within Temptation est rapide : il ne faut que trois petits concerts au groupe débutant pour être pris sous contrat par DSFA, label indépendant néerlandais. 

Le groupe sort en 1997 son premier album, Enter, dont le style très instrumental et fortement empreint de « gothisme » séduit public et critiques mais c'est le festival Dynamo Open Air, principal rendez-vous rock des Pays-Bas, qui va constituer le véritable lancement de Within Temptation : à l'occasion de ce qui n'est que son quatrième concert, le groupe a la possibilité inespérée de se produire devant dix mille personnes, cimentant sa réputation.

Within Temptation tourne ensuite dans plusieurs pays européens, en commençant par l'Allemagne et l'Autriche. Malgré le départ du batteur Ivar de Graaf, remplacé par Ciro Palma, le groupe semble lancé sur les chapeaux de roue... à ceci près que presque tous ses membres sont encore à la fac, et que la sagesse batave leur indique de finir avant toute chose leurs études universitaires. Within Temptation connaît un hiatus en 1999, avant de repartir de plus belle l'année suivante, qui voit la sortie d'un second album, Mother Earth et des prestations dans divers festivals néerlandais.

Les ventes du disque démarrent assez moyennement, mais le succès en 2002 du single « Ice Queen » vient les relancer : n°2 aux Pays-Bas et n°1 en Belgique, « Ice Queen » redonne des couleurs à un groupe en pleine rénovation. En effet, l'année 2001 a vu entretemps une bonne partie des musiciens partir sous d'autres cieux, nécessitant des remplacements : Stephen van Haestregt devient le nouveau batteur du groupe, apportant un peu de stabilité à ce poste ; Martijn Spierenburg remplace Martijn Westerholt, victime de problèmes de santé, et qui souhaitera ensuite fonder son propre groupe ; enfin, Ruud Adrianus Jolie, venu remplacer Michiel Papenhove le temps de quelques concerts, s'impose durablement au sein du groupe.2002 est vraiment l'année qui voit Within Temptation passer à la vitesse supérieure : se produisant en France et au Mexique, le groupe se paie le luxe d'empocher la Zilveren Harp (Harpe d'Argent), prix néerlandais destiné à récompenser les musiciens prometteurs. L'année suivante, Mother Earth fait l'objet d'une seconde édition, à l'échelle de l'ensemble de l'Europe, tandis que le groupe écume les festivals du Benelux. 

Sorti à la fin 2004, le troisième album de Within Temptation, The Silent Force, est d'emblée n°1 aux Pays-Bas.Le succès européen du groupe s'accroît ; en 2007, Within Temptation aborde le marché nord-américain, en réalisant sa première tournée aux Etats-Unis, avec les italiens de Lacuna Coil. La sortie du quatrième album, The Heart of Everything, est lancé simultanément en Europe et en Amérique, et se voit soutenu par une alliance entre les industries de la musique et des jeux vidéo, deux titres étant utilisés pour accompagner le jeu The Chronicles of Spellborn. The Heart of Everything s'écoule à cinq millions d'exemplaires et fait de Within Temptation la figure la plus bankable du metal symphonique. 

Within Temtation capitalise sur ce succès en 2008 avec l'ambitieux DVD et CD enregistré en public, Black Symphony. Enregistré avec un orchestre symphonique, Black Symphony traduit parfaitement l'univers sophistiqué et gothique cher à Within Temptation. Avec An Acoustic Night at the Theatre, c'est une facette opposée de Within Temptation en public qui est offerte aux fans. Ces enregistrements les font patienter jusqu'en mars 2011 et la sortie de The Unforgiving. Le succès est une fois de plus au rendez-vous avec un disque qui se classe top vingt dans la plupart des pays européens.

Le groupe néerlandais revient en septembre 2013 avec l'EP Paradise (What About Us?), dont la chanson du même nom est un duo exceptionnel avec Tarja. Cet EP donne la tonalité d'un sixième album studio placé sous le signe de la diversité. Hormis la présence de Tarja, Hydra compte en février 2014 sur celles d'Howard Jones (ex-Killswitch Engage), du rappeur Xzibit et de Dave Pirner (SoulAsylum). Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page