undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:16,77 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Robert Hare rend compte de plus de 30 ans de recherches et des résultats de ses travaux. Depuis son premier stage comme psychologue en prison, alors jeune universitaire inexpérimenté en route vers un doctorat, confronté pour la première fois à un psychopathe, jusqu'au chercheur à la tête d'une équipe, mettant au point des batteries de tests et d'évaluation du degré de psychopathie, tout un monde s'ouvre au travers de cet ouvrage. La réalité psychologique qu'il décrit fait souvent froid dans le dos tant l'absence d'émotions, d'empathie, de remords chez les psychopathes atteint des niveaux que je n'imaginais pas auparavant.

L'ouvrage s'ouvre sur le récit de son premier stage en prison, durant lequel il a été confronté à un psychopathe qui a voulu l'utiliser, le manipuler et sans doute, mais l'auteur n'a pas de preuve, essayé de le tuer en sabotant sa voiture qu'il avait laissé à l'atelier mécanique de la prison, où ledit psychopathe travaillait en tant que détenu. Ce récit permet de rentrer de plein pied avec le regard de celui qui n'a pas conscience de cet autre monde et ne sait pas se protéger.

Le profil psychologique du psychopathe est décrit de manière très précise et on sent que l'auteur connait son sujet. Il s'agit là de vraie vulgarisation : pas d'une description superficielle par quelqu'un qui masque son ignorance, ou son manque de maîtrise du sujet. L'auteur est un scientifique qui sait de quoi il parle, et si son propos est toujours accessible, il donne des références et fait des remarques qui permettent d'approfondir et nourrir sa réflexion. Il met d'ailleurs en garde contre un diagnostic rapide et abusif porté par un non professionnel. Cet ouvrage change des livres qui trainent un peu partout sur les pervers narcissiques, les harceleurs, les manipulateurs, etc. mais qui ne définissent pas objectivement et précisément de quoi ils parlent et font des amalgames très critiquables laissant penser au lecteur qu'il est simple et facile de cerner ce type de profil et les repérer dans son entourage. Ce n'est pas le cas.

Un psychopathe est une personne qui présente plusieurs traits de personnalités, et un seul ne suffit pas. Cet appel à la prudence est important car la tentation est grande de traiter de psychopathe toute personne avec qui nous avons des problèmes relationnels. Les traits de la psychopathie se déploient sur deux axes complémentaires : émotions et relations. Sur le plan émotionnel un psychopathe est : baratineur et superficiel, égocentrique et grandiose, sans remords ni culpabilité, trompeur et manipulateur, vide d'émotions. Sur le plan relationnel les symptômes sont : impulsivité, faibles contrôles du comportement, besoin d'excitation, absence de responsabilité, problèmes de comportement tôt, un comportement antisocial à l'age adulte.

L'auteur prend le temps de détailler, expliquer chacun des traits avec beaucoup de sérieux et de rigueur. Il émaille ses définitions d'exemples tirés d'interviews menées par lui et son équipe, d'extraits de journaux ou procès, d'extraits de romans. Cette alternance de théorie et cas concrets est particulièrement réussie. Les interviews de tueurs en série font parfois froid dans le dos, et je me suis surpris à éclater de rire tant les propos semblent décalés et d'un autre monde que le mien. Le rire est un mécanisme de défense, j'ai pu le constater à la lecture de l'ouvrage.

Hare analyse les causes possibles qui sont selon lui un mélange de biologie et d'environnement. En tout état de cause, ce n'est clairement pas un problème d'éducation même si des environnements favorisent la psychopathie. Là encore, sa prudence et sa rigueur scientifiques font plaisir à lire. Il pose la question des traitements possibles tout en restant pessimiste et finit par des conseils sur la meilleure façon de gérer de telles personnes que nous sommes tous amenés à rencontrer un jour ou l'autre dans notre vie. En effet, les cas de tueurs en série sont la partie émergée de l'iceberg et tous les psychopathes ne sont pas des tueurs, ils sévissent parfois dans les grandes entreprises, la politique, les associations et font des ravages.

Un livre fascinant et très riche, passionnant tant par ses apports théoriques que par les témoignages qu'il réunit.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2016
200 pages, format de poche, écrit très gros..
Le professeur Hare propose carrément des études (presque mot pour mot) tirées de l'oeuvre de Cleckley sans même le citer...
Cet ouvrage est manifestement destiné à vulgariser le sujet et à en faire du sensationnel pour faire vendre.
Dutton fait la même chose, mais sans se prendre pour un moralisateur...
Bref. C'est à lire puisque Hare est l'auteur du PCL-R (lui-même contesté mais bon, c'est un autre débat), mais franchement, je suis déçu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus