Wunderwaffen T05 : Disaster day et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 14,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Wunderwaffen T5 - Disaste... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 5,23 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Wunderwaffen T5 - Disaster Day Cartonné – 14 mai 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 14,95
EUR 14,95 EUR 14,50

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Wunderwaffen T5 - Disaster Day + Wunderwaffen T4 - La Main gauche du Führer + Wunderwaffen T6 - Le Spectre de l'Antarctique
Prix pour les trois: EUR 44,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,23
Vendez Wunderwaffen T5 - Disaster Day contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,23, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Cartonné: 56 pages
  • Editeur : Soleil (14 mai 2014)
  • Collection : SOL.AVENTURE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2302038118
  • ISBN-13: 978-2302038110
  • Dimensions du produit: 32,3 x 1 x 23,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.590 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en France en 1955. Deux ans d'études de Lettres à la Faculté d'Aix-en-Provence. Auteur, traducteur, scénariste BD, anthologiste, rédacteur en chef de revues et directeur de collection à temps plein depuis le début des années 1980. J'ai publié sous les noms de RICHARD D. NOLANE, JEFFREY LORD, DON A. SEABURY et OLIVIER RAYNAUD. J'ai résidé 12 ans à Montréal, au Québec.
Première publication plus ou moins pro dans la revue de SF et de Fantastique Horizons du Fantastique en juin 1973, sous le pseudonyme de "R. Derek Nolane" qui deviendra assez vite "Richard D. Nolane", ce qui sonne nettement mieux, avouons-le !
Ce sera le début d'un parcours assez classique avec professionnalisation progressive des publications et des activités jusqu'au tout début des années 1980 lorsque je suis devenu collaborateur régulier de la revue Fiction, co-rédacteur en chef de la revue Thriller (axée essentiellement sur le fantastique et le policier modernes), auteur de romans sous pseudonyme collectif pour une série « populaire » (Blade) et traducteur.
Au cours des années 1980, je vais glisser de plus en plus de la SF vers le Fantastique. Puis, fin des années 1980 / début des années 1990, ce sera vers la BD (premier album avec Jean-Claude Claeys, Lüger & Paix, en 1987) et le « Paranormal » (qui m'intéresse depuis ma jeunesse). En 1994/95, je ferai aussi une incursion dans les jeux vidéo chez Infogrames.
Mais depuis le début des années 2000, j'ai repris l'écriture de nouvelles, fantastiques et policières. Et la confection d'anthologies de SF et de Fantastique, pour Rivière Blanche et L'œil du Sphinx pour qui je dirige la revue de bibliothèque Wendigo.
Ceci, bien sûr, sans pour autant laisser de côté le Paranormal (avec, entre autres, trois livres en collaboration chez First, en 2005 puis chez J'Ai Lu en 2012 et 2013) et, surtout, la BD SF/Fantastique. La série Millénaire aux Humanoïdes Associés (2003-aujourd'hui) s'est ajoutée aux 13 Harry Dickson et 5 Tigres Volants publiés depuis 1992/94 chez Soleil. Soleil qui est toujours mon principal éditeur et chez qui j'ai aussi sorti, entre autres, en 2009 un bel album fantastique sur le Titanic et, depuis 2012, une série d'aviation uchronique sur les armes secrètes nazies, Wunderwaffen (6 tomes déjà parus). Cette ré-écriture uchronique de l'histoire liée au nazisme s'est poursuivie dans les nouvelles séries Zeppelin's War (2014) et Space Reich (2015). Dernière série en date, Vidocq (Soleil, 2015), un projet qui me tient à coeur depuis des années. Mon 50e album BD sortira fin printemps 2015.
Depuis 1976, j'ai aussi travaillé pour la presse spécialisée comme rédacteur, critique, auteur d'articles ou intervieweur, dans des publications professionnelles telles que Spirale, Fiction, Thriller, Ere Comprimée, Fantastik, L'Ecran Fantastique, Europe,, Métal Hurlant, L'Inconnu, Vous & Votre Avenir, Le Monde de l'Inconnu, Facteur X, Dossiers OVNIS, Lanfeust Magazine, VSD Hors Série OVNIS, VSD Hors Série Paranormal, VSD Hors Série Espace, SCi-Fi Magazine au au Canada (Québec), Alibis et Solaris.
J'ai donc publié chez des éditeurs vraiment très différents les uns des autres, de Gérard de Villiers à Larousse, et sur des sujets aussi éloignés l'un de l'autre que peuvent l'être les OVNI et la littérature fantastique victorienne ou encore les Serial Killers, l'aviation chinoise des années trente ou les Illuminati.
A l'étranger, j'ai été pour l'instant édité, tous genres confondus, aux USA, au Japon, au Canada, en Allemagne, en Hollande, en Belgique, Suisse, au Danemark, au Portugal, en Italie, en ex-Tchécoslovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en ex-Yougoslavie, en Suède, en Chine et le serai bientôt en Espagne.
J'ai eu enfin le plaisir d'obtenir le Prix Masterton pour la nouvelle en 2011 pour mon recueil fantastique Séparation de Corps, paru chez Rivière Blanche, collection « Noire » et le Prix ActuSF de l'Uchronie 2014, catégorie BD, pour le T1 de Zeppelin's War.
RDN

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 17 mai 2014
Format: Cartonné Achat vérifié
Depuis son début, cette série aéronautique a du plomb dans l'aile et ce n'est pas ce cinquième tome qui l'aidera à atteindre le Walhalla de la bande dessinée.

L'album commence le 6 juin 1946 lorsque Goebbels et Laval devenu président font une petite sauterie pour fêter leur victoire sur les alliés précisément deux ans auparavant (c'est évidemment encore une uchronie). Au bout de quelques pages un flash-back nous ramène le jour du D Day en 1944 (Disaster Day, humour!) lorsque les alliés trahis à Londres par deux juifs et un homosexuel (j'espère que c'est du second degré!) ont raté leur débarquement (les allemands connaissaient leur plan).

A partir de ce moment ça bastonne à tout va jusqu'à la fin de l'album (à part un intermède politico-stratégique entre Churchill, Eisenhower et De Gaulle). Les Messerschmitt Me 262 (ceux de l'album de Blue Öyster Cult,Secret Treaties) dézinguent tous les Spitfire, Mosquito ou autres Mustang P51 qui auront l'outrecuidance de survoler les côtes normandes. Même les nouveaux bombardiers allemands à réaction Arado 234 s'en mêlent en coulant les cuirassés alliés, tout va à veau l'eau, c'est le désastre!

Les amateurs de combats aériens (qui frisent le jeu vidéo) vont se régaler, ça explose et ça canarde dans tous les coins! Le déroulement de la bataille pourrait être crédible jusqu'à ce que Thor, le dieu du ciel s'en mêle (et si c'était la mystérieuse et mystique organisation SS Ahnenerbe?).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 1 août 2014
Format: Cartonné
"Disaster D" est un retour sur le désastre allié du 6 juin 1944.
Les Allemands en effet grâce à leurs avions espions et à des informateurs qui le sont bien malgré eux, ont appris que le débarquement aurait lieu en Normandie et non vers Calais.
De plus, ils ont des photos prouvant que la première armée de Patton installée Le volume 5 de cette uchronie est la préquelle des 4 tomes précédents.
dans le Kent n'est qu'une intoxication: chars gonflables, avions factices etc...
Les alliés débarquent le 6 juin et c'est la catastrophe.
Les Nazis les attendaient de pied ferme notamment grâce aux ME 262 à réaction.
Pourtant les combats auraient du être plus dur et l'issue plus incertaine sans l'intervention d'un nuage de foudre très mystérieux qu'Hitler appelle "THOR".
Comme il est dit dans chaque volume de "Wunderwaffen", les raisons de ce désastre ne sont claires ni pour les alliés, ni pour les Allemands.
A force de lire cela au début de chaque tome, je me demandais ce qui avait bien pu se passer ce D Day et là j'ai la réponse.
Enfin presque !!!!
Ayant lu quelques livres de Nolane, je vois tout à fait ou il veut en venir.
Cela rejoint la fin du volume 4 et c'est pourquoi j'attends le volume 6 avec impatience.
Ce dernier sortira fin octobre.
Les dessins des protagonistes de ce conflit (Hitler, Goebbels, Himmler, de Gaulle, Churchill.....) ne sont toujours pas ressemblants mais par contre les amateurs de combats aériens vont se régaler.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gauthier le 10 octobre 2014
Format: Cartonné Achat vérifié
D'aucun critique sévèrement cet opus qui nous renvoi au jour J désastreux pour les alliés. Il permet cependant d'y introduire un événement étrange intéressant qui ajoute un côté surnaturel à l'histoire en général de Wunderwaffen. Reste à espérer un dénouement proche. Déjà 5 volets, il ne faudrait pas que cela tire trop en longueur...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Super résistant le 22 mai 2014
Format: Cartonné Achat vérifié
Par rapport aux 4 tomes précédents, il y a bien trop de reconstitutions de combats aériens dans ce tome 5; de surcroit, des combats avec des appareils tout ce qu'il y a de plus classiques et qui n'ont pas grand chose de Wunder. Cela manque nettement de matière et de créativité. Moins d'avions, et plus d'inventivité pour le tome 6, ne soyez pas pressés de le sortir, prenez le temps de nous pondre un volume rempli d'imagination. Merci
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Baptiste Remy le 29 juin 2014
Format: Cartonné Achat vérifié
Des dessins d'avions moins précis que dans les albums précédents, et un scénario moins abouti. On a quand'même le sentiment que les auteurs sont tombés dans du "purement commercial". En revanche, on saluera l'uchronie, exercice sympathique et finalement bien rare en BD...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Luc Villette le 26 juin 2014
Format: Cartonné
Un album qui ne sert pas à grand chose...

Le flash-back (revenir de 1946 à 1944) n'apporte rien au rythme du récit commencé dans les tomes précédents, ni à l'histoire d'ailleurs.

La sortie de l'album au moment de la célébration du 70e anniversaire du Jour J sent la volonté (déplaisante) de surfer sur l'événement réel pour doper les ventes et faire des sous. Contestable et décevant, comme est énervante la tendance de raconter une histoire sur autant de volumes (10 semble-t-il : une paille !!). Il est clair qu'il y aurait des temps morts (mais pas pour le tiroir caisse de l'éditeur et des auteurs...) : voilà le premier. J'espère que de sera le seul !!

Par ailleurs moins d'erreurs sur les uniformes que dans les ouvrages précédents, c'est déjà cela de gagné !

Finalement, le plus intéressant est le dossier de la fin, avec des photos (réelles et souvent bien connues) du jour J et des commentaires inversés par rapport à la réalité. Comme quoi on peut dire tout et son contraire sur une image...

Pour finir, une petite remarque amicale sur le commentaire d'Hervé à propos de Laval "devenu président". Il ne l'est l'est pas devenu, il porte ce titre depuis 1934 ou 1935 (je cite de mémoire) puisqu'il a été alors président du Conseil (c'est-à-dire premier Ministre) sous la IIIe République. On garde le titre à vie, de façon honorifique, comme celui de ministre ou de président de la République.
Cordialement à tous !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?