XIII - tome 11 - Trois Montres d'Argent et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 3,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire XIII - tome 11 - Trois Montres d'Argent sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

XIII, tome 11, Trois montres d'argent [Cartonné]

William Vance , Jean Van Hamme
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 11,99 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 29 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Album --  
Cartonné EUR 11,99  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez XIII, tome 11, Trois montres d'argent contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.
XIII
La saga XIII
Découvrez tous les tomes de la saga XIII en cliquant ici.

Description de l'ouvrage

18 mars 1995 XIII (Livre 11)
XIII, l'homme sans mémoire, a été accusé d'être le meurtrier du Président William Sheridan. Poursuivi par la terre entière, il se retrouve être l'une des seules personnes au monde à savoir que le véritable instigateur de l'attentat n'est autre que le propre frère du chef d'Etat assassiné, devenu à son tour président des Etats-Unis. XIII a de sérieux problèmes. XIII, l'homme sans attaches, apprend de qui il est réellement le fils et pourquoi Jonathan Mac Lane, celui qu'il croyait être son père, s'est fait passer pour tel en lui donnant son nom. Et il découvre par la même occasion l'histoire tragique de sa famille, modernes Atrides au mélange explosif de passions irlandaises et de vedette sicilienne. XIII a de qui tenir. XIII, l'homme sans identité, se demande qui l'a envoyé apprendre à tuer dans une école de guerilla cubains sous le nom de Kelly Brian, pour passer ensuite quatre ans dans les rangs de la rébellion santosiste au Costa Verde dont il a, en prime, épousé la future présidente. XIII a de quoi se poser des questions. XIII, l'homme sans passé, apprend comment son ancêtre, enrôlé de force dans la révolution mexicaine de 1910, s'est emparé du fabuleux trésor de l'empereur Maximilien et l'a caché quelque part entre la Sierra Madre et le Rio Bravo. Cent mille pesos-or enfouis depuis près d'un siècle dans un lieu dont trois montres d'argent sont la clé. XIII va avoir de gros soucis. Et le lecteur, lui, va comprendre que si beaucoup de choses s'éclaircissent en apparence dans cet onzième épisode de la saga de XIII, rien n'est vraiment simple dans la vie du plus célèbre amnésique de la bande dessinée actuelle.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

XIII, tome 11, Trois montres d'argent + XIII, tome 12 : Le jugement + XIII, tome 10 : El Cascador
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

On l'appelle XIII. Faute de mieux. Car l'homme n'a plus d'identité. Blessé d'un coup de feu à la tempe, il a perdu la mémoire. Seul indice : le chiffre XIII tatoué sous sa clavicule gauche. Il décide de partir sur les traces de son passé. Mais il n'est pas seul : de mystérieux tueurs cherchent à l'abattre, l'obligeant à se lancer dans une course éperdue pour sa survie. Il découvre alors qu'il est "le meurtrier le plus haï et le plus recherché de toute la planète", accusé d'avoir assassiné le président des Etats-Unis... Inspiré par un thriller de Robert Ludlum (La Mémoire dans la peau), le scénariste Jean Van Hamme (auteur de Thorgal et de Largo Winch) a imaginé un récit haletant aux rebondissements incessants, magistralement servi par le graphisme réaliste de William Vance (dessinateur de Bruno Brazil). Avec plus de trois millions d'exemplaires vendus, XIII s'est imposé comme la série de référence de la bande dessinée d'aventures et d'espionnage. --Gilbert Jacques

Biographie de l'auteur

Jean Van Hamme est né à Bruxelles en 1939. Ingénieur commercial, licencié en journalisme, agrégé d'économie politique, il travaille pour plusieurs multinationales avant de se consacrer entièrement à l'écriture à partir de 1976. Après avoir traduit des 'strips' américains pour l'hebdomadaire belge Le Moustique de 1965 à 1967, il écrit son premier scénario de BD pour le dessinateur Paul Cuvelier : le célèbre Epoxy, paru aux éditions du Terrain Vague en mai 1968 et réédité, en couleurs, en janvier 2003 dans la collection "Signé" au Lombard. Pour le même Cuvelier, il écrit les deux derniers Corentin. Egalement chez Lombard, il écrit des scénarios pour André Beautemps (Michaël Logan, 4 albums parus ultérieurement chez Thaulez de 1979 à 1981, puis en 1985 aux éditions du Miroir), pour Chéret (Domino, 4 albums de 1979 à 1982), Dany (Histoire sans héros, Arlequin, 3 albums de 1979 à 1984, Vingt ans après (1997), Géri (Mr Magellan, 2 albums en 1970 et 1971, et surtout pour Rosinski avec qui il crée la fameuse série Thorgal, traduite en quatorze langues et vendue dans plus de vingt pays. En 2001, il signe avec Rosinski un étonnant et superbe "Western" publié dans la collection "Signé" du Lombard. Pour Aidans, il scénarise 5 épisodes de Tony Stark (Edi-3/Novédi en 1980-1984). En 1984, il commence pour Vance la série XIII aux éditions Dargaud. Aux éditions Casterman, il publie, avec Rosinski, Le Grand Pouvoir du Chninkel, un gros roman BD de 160 pages en noir et blanc paru en 1988 et réédité en couleurs en 2001. Aux éditions Dupuis, avec Griffo, la trilogie S.O.S Bonheur parue en 1988-1989. Egalement chez Dupuis, il crée avec Philippe Francq la série Largo Winch. Et chez Glénat avec Francis Vallès, il publie la saga des Maîtres de l'Orge qui a fait l'objet d'une adaptation pour la télévision. Il a écrit les scénarii des 2 albums Blake et Mortimer dessinés par Ted Benoit (Dargaud). En 2001, il entame une collaboration avec Christian Denayer pour la série Wayne Shelton (Dargaud). Récipiendaire, pour la seule bande dessinée, de trente-sept prix et distinctions en Belgique, France, Suisse, Canada, Espagne, Allemagne et Pays-Bas, Jean Van Hamme est également l'auteur de neuf romans, de trois téléfilms, de deux séries télé et de l'adaptation pour le cinéma de « Diva » et de « Meurtres à domicile ». Il a reçu le prix de Littérature Dramatique attribué par la SACD - Belgique pour la saison 1984-1985. Directeur des éditions Dupuis d'avril 1986 à mars 1987, Jean Van Hamme a enseigné, le scénario de cinéma à l'Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve (Belgique)de 1985 à 1995. Depuis novembre 1992, il est devenu président du Centre belge de la bande dessinée.

Après des études à l'Académie Royale des Beaux-Arts et un début de carrière dans la publicité, William Vance -né à Anderlecht (Bruxelles), le 8 septembre 1935- entre en 1962 au journal Tintin. Il y multiplie les illustrations et récits complets, avant d'y entreprendre des séries comme Howard Flynn, Ringo et Bruno Brazil, scénarisées par Yves Duval, Jacques Acar et Louis Albert (alias Greg). En 1967, il reprend le graphisme de Bob Morane, saga qu'il poursuit aux côtés d'Henri Vernes jusqu'en 1979, avant de céder la place à Coria, son beau-frère et principal assistant. Vance renoue avec le réalisme historique, à travers son diptyque Rodric (texte de Lucien Meys) et ses séries Ramiro et Bruce J. Hawker, épisodiquement rédigées par Jacques Stoquart et André-Paul Duchâteau. De retour au western, il signe également Mongwy (avec Meys et Coria) et Marshal Blueberry (avec Jean Giraud). Publiée en 1984, sa série XIII, scénarisée par Jean Van Hamme, s'impose comme l'un des plus grands succès de l'édition en bande dessinée. En 1995, Le Lombard réédite Bruno Brazil sous de nouvelles couvertures et mises en couleurs. Lancée en 2002 aux éditions Le Lombard / Dargaud, la collection «Tout Vance» alterne les reprises (Howard Flynn, Rodric) et ses premières illustrations et histoires complètes. Depuis quelques années.

Détails sur le produit

  • Cartonné: 56 pages
  • Editeur : Dargaud (18 mars 1995)
  • Collection : XIII
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2871290814
  • ISBN-13: 978-2871290810
  • Dimensions du produit: 29 x 21,4 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.193 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
SI J'EN CROIS CECI, PUISQUE JE SUIS VOTRE FILS, JE DEVRAIS M'APPELER MULLWAY... Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Eclaircissement... 10 octobre 2005
Par Carcharoth COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Cartonné
Un album ou le voile du passé de XIII semble se soulever un peu, ou l'on entrevoit des hypothèses probables.
Toujours aussi bien scénarisé, haletant, mélant révélations, discours et action bien présente. Le dession lui aussi impressione toujours par sa qualité et son homogénéité (pas comme certaine planche de quelques auteurs, qui passent de l'excellent au griboulliage).
C'est aussi dans cet album que commence la quêtede l'or de Maximilien, l'Empereur autrichien exécuté par les Zapatistes.
Un album de transition donc, ou l'on ne parle pas des aventures de XII et ses amis mais de ses ancêtres supposés et de leur pérégrination.
se finit aussi dans ce tome le cycle entamé avec "Pour Maria" et les aventures du "Cascador".
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 XIII, tome 11, Trois montres d'argent 7 avril 2013
Format:Cartonné|Achat vérifié
Graphisme d'excellente qualité ! souci du détail et de la précision autant pour les dessins que pour les dialogues et le scénario....
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Bien 5 janvier 2013
Par audrey
Format:Cartonné|Achat vérifié
Je recommande cette bande dessinée. Les dessins sont excellents et l'histoire passionnante. L'intrigue est bien ficelée et l'histoire est prenante.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire de famille 23 juillet 2011
Par EagleOne COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 50 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Cartonné
Hormis quelques pages pour mettre en scène une dernière "petite mission" au Costa Verde, cet épisode est surtout centré sur l'histoire des parents et aïeuls de Jason Mac Lane.
Sean Mullway explique ainsi les liens de sang qui unissent Jonathan Mac Lane, Jason, Sean... ainsi qu'un puissant personnage que nous avons déjà croisés dans un autre tome.

Cette généalogie est-elle crédible ?
C'était assez osé de relier autant de personnages par des liens de sang ou des amitiés remontant à plusieurs décades, mais...
considérant que cette grande histoire permet de lier ce que l'on savait déjà, je dirais que l'histoire tient la route.

Reste à voir comment cette histoire de famille sera utilisée dans les prochains tomes.

Ceci dit, les nouveaux éléments semblent prometteurs.
Après tout... Un ennemi héréditaire, un trésor perdu...
Voilà des choses qui annoncent des aventures trépidantes. ;)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?