undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles36
4,2 sur 5 étoiles
Format: Album|Modifier
Prix:11,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 novembre 2011
Il est aussi difficile de renoncer à la poule aux oeufs d'or pour les auteurs, que de préserver leur crédibilité vis-à-vis des lecteurs, en continuant cette saga culte.

Grâce à la maestria d'Yves Sente, scénariste talentueux, c'est donc un pari relevé haut la main que ce tome 20, qui relance une dynamique que l'on sent prolixe, et qui va nous emmener certainement loin.

Nouveau départ, mêmes personnages. Du temps s'est écoulé depuis que la conjuration des XX a été éventée, et malgré cela, notre N° XIII ne vas pas jouir de vacances, loin de là. Pris dans un maelstrom machiavélique, il est replongé dans une machination à grande échelle avec un adversaire encore plus grand et menaçant qu'auparavant, dont les origines remontent au Mayflower, célèbre navire ayant débarqué ses colons américains au XVIIème siècle sur le nouveau continent.

Le bras armé de cette organisation va mener la vie (très) dure à notre héros (qui au fil des pages tâche de retrouver la mémoire par des procédés médicaux), tout en revenant vers les acteurs de la conjuration précédente. Autour de XIII gravite ainsi une pléthore de personnages aussi ténébreux pour certains qu'attachants pour les autres, dont le vieux Ben Carrington à la retraite, mais aussi ses vieux copains français (le Duc), sans oublier Jones.

Beaucoup de textes (les phylactères sont blindées !), de l'action, le tout bien rythmé, et en toile de fonds une trame gigantesque dont seuls les prémices nous sont habilement dévoilés dans ce tome 20, à la portée certainement lointaine.

Coté dessins, Jigounov n'a pas à rougir de son prédécesseur, sont trait net et vif étant très proche de l'"autre".

Rassurez-vous donc, chers fans, c'est une réussite et non une redite.
0Commentaire|28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 29 novembre 2011
... Avec un nouveau scénariste (Yves SENTE) qui prévoit entre 6 et 8 albums. Jean VAN HAMME avait déjà bouclé une première intrigue avec les 8 premiers tomes de la saga, qui s'est finalement prolongée jusqu'à 19 volumes...

LE JOUR DU MAYFLOWER

En ce qui concerne le dessin, les personnages de Youri JIGOUNOV sont moins `raides' que ceux de William VANCE (et donc plus réalistes) et les couleurs de Bérengère MARQUEBREUCQ particulièrement chatoyantes.

Côté scénario, Yves SENTE, qui connaît parfaitement bien l'oeuvre de VAN HAMME, a su établir les bases d'un nouveau cycle tout en respectant l'esprit et le style de XIII : les trois ingrédients fondamentaux sont réunis, à savoir le thriller, la quête d'identité et le complot politique.
Il a réussi à judicieusement réintroduire les amis de notre héros, tout en créant de nouveaux méchants qu'on adore détester.
De plus, le suspense est au rendez-vous, avec un final qui donne envie d'en savoir plus (vivement le tome 21 !).

Bref, cet album renouvelle merveilleusement bien la série en lui donnant un nouveau souffle.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2012
J'avoue que lorsque la série XIII est parue, je l'ai achetée dès la sortie de chaque album, puis j'ai considéré que l'on avait tout dit en arrivant au "Dernier Round" et j'ai laissé de côté la suite des 2 albums et les autres de XIII Mystery . Je reconnais aujourd'hui que je m'étais trompé car le MAYFLOWER est très intéressant, bien dessiné et même ... conforme dans les grandes lignes à l'histoire américaine que j'ai un peu étudiée étant jeune . Un très bon album qui fait rebondir le scénario antérieur . Au bilan j'ai repris en bloc tous les autres ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jason McLane n'a toujours pas retrouvé la mémoire. L'éditeur Dargaud , qui a un peu de problème avec la sienne, nous offre un vingtième tome histoire de faire durer le plaisir... Cette fois-ci, comme on remonte à l'origine des Etats-Unis et aux pélerins du Mayflower en 1620, ça va peut-être prendre encore un peu de temps pour connaître l'épilogue de cette saga.

Jigounov, dessinateur de la série Alpha, reprend ici les crayons et c'est plutôt une bonne surprise: McLane-McFly-Rowland a toujours une coupe de cheveux ridicule mais je préfère son style à celui de W.Vance et les couleurs sont beaucoup plus chaudes et travaillées.

Niveau scénario, Yves Sente reste dans la veine de Van Hamme. La justification de la suite de la série passe un peu au forceps, mais le penchant historique que prend la série n'est pas désagréable. Cela sent évidemment les prolongations, mais pour ma part je trouve la pilule plus facile à avaler que pour les albums XIII mystery
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2014
Ça sent vraiment le réchauffé. Si on prend la série initiale, on se dit, que ce n° XIII n'avait vraiment pas de bol d'être mêlé à une conspiration de cette ampleur mais que, bon, ça "peut arriver". Donc quand on découvre ici qu'il est à nouveau embarqué dans une machination infernale face à un adversaire ayant des moyens visiblement illimités et pour une raison qui n'a aucun lien avec la première conspiration, à nouveau, vraiment pas de bol. On se dit donc que c'est quand même pousser le bouchon un peu loin... Alors, si on fait abstraction de ça et qu'on oublie qu'il s'agit d'une poule aux œufs d'or qu'il serait idiot pour les auteurs de laisser mourir, la premier tome de ce second cycle se lit sans déplaisir. Même si la mécanique est assez similaire à la première série, que les policiers locaux sont une fois de plus tous des abrutis, que toutes les enquêtes sont visiblement toutes bâclées et que la puissance de l’adversaire de XIII qui peut tout partout et sait tout, parait quand même bien démesurée, encore une fois... Un peu plus de subtilité n’aurait pas nui...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2011
après 4 ans d'absence, le héros est revenu! toujours aussi frais ,mais toujours en quête d'une identité ! depuis ses aventures au plus près de l'état , on pouvait penser que cette suite serait plus calme! il n'en est rien ! tout de suite on replonge dans le machiavélisme d'une nouvelle "conspiration" pour empêcher notre héros de savoir la vérité! alors bien sur , ce nouveau départ ressemble à du déjà vu quelque part ou bien du réchauffé....mais de toute façon, une fois lu, ce premier album donne envie d'en savoir plus! en quelques pages , nous avons retrouvé des têtes connues et l'intrigue est mise en place dans les dernières pages....alors on continue?
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2012
Cela faisait longtemps que j'attendais ça,car je restais un peu sur faim, et la voilà enfin:la suite des aventures de XIII!!!Yes!!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2011
Aaaaah XIII, toute ma plus tendre enfance.
Un super scénario, de supers personnages, une histoire pleine de rebondissements et d'actions. Cette série fut sans aucun doute une des principales qui fit de moi le bédéphile que je suis aujourd'hui.
Mais il faut reconnaître que le scénario avait baissé en qualité dans les derniers albums, et que le final du "Dernier round" laissait une impression de bâclé. Quant aux dessins, ils n'étaient pas toujours à la hauteur dans une série qui avait duré. Le tome 1 date quand même de 1984 !

Mais avec Sente (Thorgal) au scénario et Jigounov (Alpha) au dessin, la série subit un lifting qui lui redonne une deuxième jeunesse. Alors XIII va-t-il pouvoir renaître de ses cendres ?

Pour moi, la réponse est oui !
Le scénario paraît encore obscur à la lecture de ce premier album, mais c'est sans doute pour mieux laisser présager de la nouvelle conspiration qui guette le héros. En tout cas les actions s'enchaînent bien et les nouveaux personnages semblent intéressants.
Niveau dessin, on comprend pourquoi Jigounov a pris du retard sur sa série Alpha. C'est du grand art ! Des traits superbes, très réalistes, des décors bien faits, qui retranscrivent très bien les lieux. Scènes d'actions bien rythmées, émotions palpables, du Jigounov comme on l'aime.

Cet album fait clairement office d'introduction à une nouvelle saison de XIII qu'il faudra juger sur son ensemble. Mais on peut d'ores et déjà dire qu'à l'inverse des "XIII mystery", qui n'ont que très peu d'intérêt, ce nouveau tome est un bel hommage à la série originelle de Van Hamme !

Vivement la suite !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2015
Numéro XIII l'amnésique à la recherche de son passé, malgré toute une séries d'enquête, il semble que XIII est au cœur d'intrigues qui se nouent autour de son passé et de celui de ses ascendant. Une histoire toujours prenante , une narration construite et une illustration rigoureuse font de ce livre une suite de qualité aux tomes précédents
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2016
La BD est arrivée dans les temps emballage correct mais les coins de l'album sont écrasés et cela n'est pas du au condtionnement. Pour un mettre dans la série c'est moyen.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)