undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

100 PREMIERS RÉVISEURSle 7 janvier 2012
Eté 2009 : le n°7 de la revue XXI vient de paraître et part en vacances avec toute la famille. XXI est content; la famille aussi ...

On retrouve les rubriques trimestrielles, toujours d'un grand intérêt :

- "aperçu" qui met l'accent sur des infos majeures souvent passées inaperçues
- "dans l'oeuf", qui essaie de décrypter les tendances lourdes de menaces pour l'avenir,
- "contrechamp" qui évoque un même sujet vu sous divers angles,
- "de l'intérieur" qui interviewe un spécialiste sur un problème de sa compétence,
- "flash back" qui rappelle des faits passés et leur incidence sur l'actualité,
- "Détonnant" qui expose des brèves souvent originales et surprenantes,
- "Ils font avancer le monde" qui présente le parcours de personnalités atypiques.

Au sommaire de ce septième numéro intitulé "les enfants du paradis" un dossier sur des îles pas toujours paradisiaques.... "7000 Hiroshima" raconte le calvaire des iles Marshall, contaminés dès 1954 par les essais nucléaires atmosphériques de l'armée américaine. Une population exilée et détruite par les maladies et les malformations génétiques. Un cauchemar éveillé vécu dans le mensonge et la mauvaise foi des autorités gouvernementales américaines..."le roi qui sur son ile attendait les coréens" nous emmène sur l'Ile d'Idjwi, posée au milieu du lac Kiwu, entre le Congo et le Rwanda. Un lieu tranquille, où vivent, deux cents mille âmes, pêcheurs et paysans, dont beaucoup se sont réfugiés là pendant les années de guerre. Mais du minerais vient d'être découvert au nord de l'ile, du coltan et de la cassitérite....Les Coréens semblent interessés. Une aubaine pour le developpement d'Idjwi ou le début de la fin de la tranquillité ? le chef de l'ile s'interroge...."Phosphate blues" narre l'histoire incroyable de Nauru, une ile perdue au milieu au pacifique et enrichie dans des proportions gigantesques , dans les années 70, par l'exploitation du phosphate. Malheureusement la mine a fermé et aujourd'hui, après une reconversion ratée en paradis fiscal qui attira un temps les capitaux de la mafia russe, l'ile n'en finit pas de sombrer...

"Des cubes et des toupies" nous emmène à Aubervilliers dans un lycée professionnel pour nous raconter le désamour entre la jeunesse des banlieues et l'enseignement technique. A quoi bon apprendre un métier manuel dans un pays où il n'y a pas de boulot ? Pourtant certains s'accrochent et s'en sortent plutôt bien.....Une lueur d'espoir dans un océan de désespérance....

"le juste de Lagos" nous fait découvrir Félix Morka, un avocat de Lagos, engagé en politique et qui veut faire du Nigéria, pays au developpement exponentiel, mais rongé par l'anarchie, la violence, la corruption et le "bizness", un Etat respectueux des lois....Bonne chance Félix !

"Paco L'égoutier" nous emmène en Espagne sur les traces de Francisco Hernando, self made man, enrichi dans la promotion immobilière et ruiné par la crise.... Il a construit une ville entière au milieu de nulle part dans le désert castillan, une ville prévue pour 50.000 habitants et qui reste désespérement vide.... chronique du mirage immobilier espagnol, un pays coutumier de la folie des grandeurs.....

Enfin, trois portraits clôturent ce numéro :

- Antoinette Fouque : figure controversée du mouvement féministe des années 60 et 70, dont l'évocation déchaine encore les passions aujourd'hui,
- Vincent Lindon : acteur engagé raconte le tournage et la polémique autour du film "Welcome" consacré à l'immigration clandestine,
- Anne Brunswic : professeur de français dans un lycée de banlieue, elle décide à 50 ans de quitter l'enseignement pour se consacrer au journalisme.

Encore une fois, un numéro riche en couleurs qui provoque tour à tour chez le lecteur l'indignation, la colère, l'admiration, le respect, l'amusement....la vie quoi !
44 commentaires2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles