undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:15,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 août 2012
XXI est le magazine qu'on veut garder dans sa bibliothèque pour longtemps et recommander à tous ses amis. Des articles qui ne sont pas des news- flash mais qui vont au fond des sujets bien choisis. Bravo, avec cette qualité la presse imprimée a encore de l'avenir !!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 janvier 2013
Printemps 2012 : la campagne présidentielle française bat son plein sur tous les écrans, dans tous les médias et pourtant ce n°18 de XXI n'en dit pas un mot. L'actualité se déroule également ailleurs...

D'abord en Espagne, où l'explosion de la bulle immobilière continue de plonger dans la misère toujours plus de ménages surendettés, condamnés du jour au lendemain au chômage ("Des châteaux en Espagne"). Une enquête qui fait suite à celle publiée dans le n°7 de l'été 2009 sous le titre "Paco l'égoutier" et qui permet de mesurer que loin de s'améliorer, la situation des espagnols n'a fait qu'empirer...Pendant ce temps à Davos, en Suisse, se déroule la réunion annuelle du "Forum économique mondial", rassemblement fort peu démocratique des décideurs du monde entier, prétendant régenter la planète par dessus la tête des gouvernements élus. Un théâtre des privilèges où sous couvert de s'intéresser au bien commun s'organise la défense des intérêts les plus égoïstes, au nombre desquels ceux de la finance mondiale ("quatre jours à Davos")...Visite dans le Bade-Wurtemberg et focus sur le miracle économique allemand, dont l'industrie, loin d'avoir entièrement cédé aux mirages du capitalisme financier, reste encore largement organisée sur une base familiale; des PME de belle taille, non cotées en bourse et continuant d'accorder une place essentielle à des valeurs "désuètes" : l'humain et le travail, avant l'argent. ("la bonne fortune de Kunzelsau")

Jonathan Littell, écrivain franco-américain, prix Goncourt 2006 pour "les bienveillantes" (énorme succès littéraire !), nous avait déjà gratifié d'un remarquable reportage sur le Sud-Soudan (XXI n°14 "voyage dans un pays à venir"). Il nous emmène cette fois ci à Ciudad Juarez, ville frontière du Mexique, ravagée par la criminalité, la corruption et le trafic de drogue. Les cartels s'y livrent une guerre mortelle qui a déjà fait des centaines de morts, hommes, femmes, enfants toutes plus horribles les unes que les autres. Malgré l'intervention de l'armée, la tuerie continue, une violence sordide et irrationnelle...Un reportage qui fait froid dans le dos ("un enfer très ordinaire").

Escale sur l'Ile de Wrangel, au large de la Sibérie, un sanctuaire scientifique interdit au public, célèbre pour ses nombreux fossiles de mammouths; mais également un territoire dangereux, infesté d'ours polaires voraces et de barils de produits toxiques. Quatre gardes et une équipe scientifique y séjournent dans des conditions difficiles...("les mammouth de Wrangel")

"l'appel de la "voie noire"" nous fait découvrir la route de l'immigration qui, partant d'Afghanistan, voit chaque année des centaines de réfugiés traverser le Pakistan, l'Iran, la Turquie,la Grèce, l'Italie, la France avec un seul but : parvenir au Royaume Uni. Un voyage de 19 mois à l'issue duquel beaucoup n'arriveront pas, victimes des passeurs, des pillards, du froid, de la montagne... Et à l'arrivée souvent la désillusion...

Le documentaire "planète à vendre" choisit ce trimestre de nous alerter sur la nouvelle cible des marchés financiers : les terres cultivables. Partout dans les monde des fonds spéculatifs achètent des milliers d'hectares de terres arables avec toujours le même but : "enrichir les plus riches", reduisant les populations locales à une vie misérable de salarié agricole ou à l'exode. "La spéculation sur les ressources alimentaires de la planète est en marche". Mais ce néo-colonialisme agraire et les émeutes de la faim qu'il ne manquera pas de provoquer fourniront un terreau favorable pour les révolutions de demain...

Le portait est consacré cette fois ci à ... Michel Drucker !...aucun intérêt....et l'interview à Jean Christophe Victor, fils du grand explorateur, Paul-Emile Victor et présentateur de l'émission "le dessous des cartes" sur Arte.

Encore une fois un remarquable numéro.....et si en plus on aime Michel Drucker !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2014
J'ai découvert la revue avec celui-ci. Ce sont des articles de fond, qui laissent longtemps trace. On apprend, on découvre, et plus tard, on trouve mille résonances, dans l'actualité, dans la non actualité.
Jamais je n'oublierais certains reportages, si aujourd'hui j'avais un ado à éduquer, je l'abonnerais à cette revue. Par contre, il faut du temps, on la garde pas loin, et parfois on trouve un créneau pour avaler 10 pages d'un coup, on sait que le voyage vaut le coup et le temps, et que de toutes façons ce n'est pas de l'actualité chaude, ni donc périssable, c'est comme grimper sur la montagne pour mieux voir la plaine.
Je souhaite très longue vie à cette revue.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)