• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
XXI : N°1 - Russie, l... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedier des Etats-Unis. Distribution privu en 2-3 semaines. Nous proposons la communication par e-mail en francais. Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

XXI : N°1 - Russie, le Dollar et le marteau Relié – 17 janvier 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 15,50
EUR 15,50 EUR 7,14

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

XXI : N°1 - Russie, le Dollar et le marteau + XXI : N°10 - L'histoire à vif : La France au Rwanda
Prix pour les deux : EUR 31,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Laurent Beccaria est éditeur. Il a fondé les éditions des Arènes en 1997, qu’il dirige toujours. Il a écrit plusieurs livres en collaboration avec Hélie de Saint Marc et Eva Joly.

Patrick de Saint-Exupéry est journaliste. Grand reporter au Figaro pendant quinze ans, il a obtenu le prix Albert Londres, le prix Mumm et le prix Bayeux des correspondants de guerre.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez XXI : N°1 - Russie, le Dollar et le marteau contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 193 pages
  • Editeur : ARENES EDITIONS (17 janvier 2008)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2352040566
  • ISBN-13: 978-2352040569
  • Dimensions du produit: 30 x 1,2 x 20 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 285.817 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Médias liés

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julie (Rennes) le 19 janvier 2008
Format: Relié
De l'actualité sur 200 pages, chaque trimestre, avec des textes, des dessins, de la photo, mais aussi un reportage en BD ou le synopsis d'un documentaire: XXI est un objet journalistique non identifié. Avec ce contre-pied au zapping médiatique généralisé, le journaliste Patrick de Saint-Exupéry et l'éditeur Laurent Beccaria proposent une information plus profonde, plus fouillée qu'ailleurs. Elle a un prix: 15 euros. Mais le lecteur en a largement pour son argent.

Au fil du numéro 1, on croise des femmes de prisonniers, de fumeux musiciens glorifiant les narcotraficants mexicains, Mahmoud Ahmadinejad en verbatim, un épi de maïs OGM, le site Google Moon, les engagés français de la désobéissance civile... Ou un dossier de 67 pages sur une Russie sous "le dollar et le marteau" du national-capitalisme. On suit les traces d'Anna Politkovskaïa, et celles -sur 26 pages de portfolio- de bagnards trimant par -50°C. On passe aussi par la Bretagne et la riante commune de Ploërmel, hérissée des oeuvres d'un sulfureux sculpteur russo-géorgien lié à l'affairiste Pierre Falcone.
On se plonge dans la vie de Michel Onfray, on comprend les motivations d'un agent double de l'IRA. On tente de franchir les grilles de l'Europe avec les personnages du "bédéreportage" "Les visiteurs de Gibraltar", de Jean-Philippe Stassen. On voyage.
XXI relance en France le journalisme "au long", qu'on trouve largement aux Etats-Unis dans des titres comme The Atlantic Monthly ou The New Yorker. L'astuce est d'alterner les formats -au début, une trentaine de pages de rubriques courtes et bien senties- et différents supports (photos, dessins, textes...).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 100 COMMENTATEURS le 22 juillet 2011
Format: Relié
Dès son numéro 1, la revue XXI se place sous le double parrainage de Joseph Kessel et Albert Londres,(excusez du peu !) et annonce d'emblée la couleur ; son but : renouer avec le reportage au long cours, qui laisse le temps au temps, et promouvoir l'écriture de qualité qui seule permet de bien raconter. La revue entend également accorder de la place à d'autres formes d'expression journalistiques : la photo, la BD, "le portfolio"...

A l'intérieur de ce nunéro de l'hiver 2008, intitulé " Russie : le dollar et le marteau", j'ai particulièrement apprécié le portrait d'Edouard Limonov, sorte de skinhead intello russe, à la fois écrivain et mercenaire, emprisonné par Poutine pour conspiration contre l'Etat; également l'article consacré à Anna Politkovskaïa, journaliste russe assassinée, pour avoir pris la plume et défendu ses idées...

Vient ensuite un article surréaliste sur les "corridos", ces chansons populaires écrites à la gloire des narco-trafiquants mexicains et racontant des histoires dignes du roman de Mc Carthy "No country for old men" Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme : No Country for Old Men; une tradition qui permet d'aborder d'une manière originale ce fléau que constitue le trafic de drogue au Mexique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?