undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
24
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
19
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
3
Format: Broché|Modifier
Prix:23,87 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 mai 2014
Qui aurait encore besoin de relire l'histoire officielle des yéyés mainte fois racontée ?
Il est plus intéressant d'avoir un autre angle et de retrouver des filles oubliées ou carrément inconnues comme ces Chimériennes psychédéliques qui valent le détour.
L'auteur nous oriente vers l'éclectique plutôt que servir la tarte à la crème des succès façon Franck Alamo.
Le meilleur du yéyé et de l'après yéyé , ce sont les filles dans leur diversité chamarrée . On les croyait amateurs alors qu'elles étaient empiriques. Un style qui s'est perdu et que ce livre à la riche iconographie fait revivre.
Les stars, Sylvie, Françoise, F Gall, les moins stars, les provocatrices, les allumées etc ...
77 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
Hé bien, je n'imaginais pas qu'un livre sur les Yé-Yé Girls, et en anglais qui plus est, pouvait susciter autant de polémiques !!! Quoi qu'il en soit, force est de reconnaître que ce livre est parfaitement documenté, et avec une iconographie particulièrement soignée. Il nous fait bien ressentir que les filles de cette période annonçaient les deux d'une contre culture qui n'allait pas tarder à s'enflammer en traversant tout les domaines la musique bien sûr, mais aussi la mode, le cinéma, la presse, etc. Car, quoi qu'on en pense, il ne suffit pas d'avoir commencer à chanter dans les années 60 pour faire partie du mouvement Yé-Yé. Encore faut-il avoir porter dans ces chansons des revendications, cette rébellion, ce désir d'émancipation qui affleurait alors, dans les chansons mais aussi dans une certaine attitude. Et, n'en déplaise à certains, Sheila, s'il est vrai qu'elle vendait énormément à cette époque là, n'était pas franchement le symbole de ce mouvement. Au contraire, c'était un peu la petite jeune de l'establishment de l'époque, celle qui rassurait les parents ce cette France gaulliste effrayée par toute cette "délinquance juvénile", avec le storytelling sur la petite fille de province issu d'un milieu populaire qui allait avec. Ce n'est pas un jugement de valeur, juste un fait. Sheila, chanteuse à succès dans 60's, oui sans aucun doute, mais pas franchement Yé-Yé. Qu'elle soit absente de ce livre ne me paraît donc pas scandaleux. Mettrait-on aujourd'hui, par exemple, Barbara Carlotti et Lorie dans le même panier sous prétexte qu'elles chantent à la même époque. Cela semblerait surprenant. Bref, pour conclure, jetez-vous sur ce livre qui maîtrise parfaitement son sujet (ou, si vous êtes allergique à l'anglais, notez le sur vos tablettes en attendant la traduction française).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
Encore une fois Jean-Emmanuel Deluxe frappe très fort avec ce superbe livre très bien illustré qui rend enfin hommage à celles -connues ou pas- qui ont façonné le son sixties. On attend avec impatience la version française !!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
Très beau livre, très bien documenté par un érudit trop ignoré en France: Jean-Emmanuel Deluxe (voir aussi ses ouvrages Sur la bubblegum et le rock au cinéma). Les choix sont parfaits ,des stars intéressantes aux demoiselles plus ignorées mais tout aussi méritantes. L'iconographie est vraiment belle, voir la couverture parfaite.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2014
Un plaisir à lire, une référence sur les Yéyé.
A conseiller à tous les amoureux de musique. On attend maintenant la version française.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
C'est un livre merveilleux. Chaque visiteur qui voit ne peut pas arrêter la lecture. Je leur dis d'acheter leurs propres copies.

J'ai attendu toute une vie pour ce livre.

Je vais acheter la version française aussi.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
J'ai acquis ce livre pour la couverture, sans en connaitre le contenu, mais depuis il ne passe pas un jour sans que je l'ouvre et me plonge dans ce passé enchanté, superbement écrit, érudit, et magnifiquement illustré, loin des sempiternels clichés sur les yéyés,...mais pas que..., les héritiers ne sont pas oubliés, Sylvie Vartan, France Gall ou Annie Philippe y côtoient Lio ou Mikado dans une harmonie onirique...
Seul bémol il n'existe pour l'instant pas d'édition en français, mais au vu du résultat, nul doute qu'un éditeur comblera rapidement cette lacune.
...en tout cas c'est mon vœux...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
un excellent ouvrage de l'érudit prof. deluxe.
une référence pour les passionnés et les curieux de la période bénie des yé-yé.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
Excellent livre de l'érudit Jean Emmanuel Deluxe. Cela change des autres livres existants, qui racontent tous la même chose... Enfin une vision critique et personnelle de cette passionnante période YéYé.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2014
Ce livre (au demeurant plutôt sympa dans la mise en page et l'iconographie) est très étrange.
En effet comment prendre au sérieux un ouvrage qui prétend présenter les yéyé girls des années 60 mais qui fait l'impasse complète sur celle qui en fut, à l'époque, l'icone incontestée, Sheila (pour ne pas la citer), aux côtés de Françoise Hardy, Sylvie Vartan et dans une moindre mesure France Gall ???!!
Ainsi dans le bouquin le 4 étoiles du yéyé deviennent : Hardy, Vartan, Gall et....Chantal Goya (sic !).

Que Chantal Goya y figure avec les sixties girls mineures cela me parait logique et sensé puisqu'elle a sorti quelques EP (sans grand succès) dans les années 60. Mais lui donner cette place disproportionnée en l'accolant à Hardy et Vartan et en gommant totalement l’existence de Sheila, on appelle cela du révisionnisme pur et simple.

L'auteur peut ne pas aimer Sheila, c'est tout à fait son droit mais on ne peut réinventer l'histoire, qu'elle nous plaise ou non. Demain s'il fait un livre sur les divas du cinéma français des années 60 peut-être nous dira-t-il que Dany Saval a révolutionné le 7ème art hexagonal et n'accordera que 2 lignes en annexe à cette pauvre oubliée de Brigitte Bardot ;-)

Bref, c'est bien dommage, ce livre qui aurait pu être un bouquin de référence perd par cet oubli (volontaire ?) toute crédibilité.
Il parait qu'une traduction française est annoncée. Les journalistes risquent de bien rire lorsqu'ils découvriront que Chantal Goya est désormais consacrée reine des yéyés au même titre que Sylvie Vartan et Françoise Hardy.
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)