Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Year Zero
 
Agrandissez cette image
 

Year Zero

4 juillet 2013 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,47 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:42
30
2
2:47
30
3
4:22
30
4
3:23
30
5
4:51
30
6
4:51
30
7
3:49
30
8
4:13
30
9
3:38
30
10
3:50
30
11
4:08
30
12
4:50
30
13
3:17
30
14
4:06
30
15
3:31
30
16
6:13

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 16 avril 2007
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2007 Interscope Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:03:31
  • Genres:
  • ASIN: B002585F8M
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.446 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
11
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par lumnaya sur 13 mai 2007
Format: CD
"Year Zero" = l'an 2022 de notre calendrier, ou bien l'an 0000 "B.A." (Born Again) du nouveau calendrier des États-Unis... une drogue appellée Parepin est ajoutée à l'eau courante. la société est devenue ultra-répressive. le climat est déréglé. plusieurs personnes affirment été témoins de phénomènes paranormaux, à savoir l'apparition d'une sorte de main géante venant du ciel (appellée "la Présence"). si vous aimez Nine Inch Nails et que vous avez acheté l'album sans avoir été à l'affût des sites et forums dédiés au groupe ces derniers mois, vous avez raté quelque chose (et vous vous demandez peut-être pourquoi, par exemple, il y a cet avertissement du "U.S. Bureau of Morality" au dos de l'album, ou si cette sorte de drapeau sur le livret et au dos du packaging est un nouveau logo du groupe)... le concept de Year Zero est bien entendu réflété dans l'album, mais l'album n'est qu'une partie d'un plus grand tout. à partir d'indices laissés un peu partout, sur des t-shirts du groupe, dans des clés usb laissés dans les toilettes lors des concerts, dans les livrets de disques du groupe etc, ont été trouvés plusieurs sites web (tous avec la même apparence brouillée/parasitée), de fichiers etc qui sont autant de témoignages de ce futur dystopique hypothétique.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Soubiran Jc sur 16 avril 2007
Format: CD
Un album qui a comme première qualité de nous faire oublier le précédent (cf with teeth); et ce, en nous offrant des titres de la trempe de "the downward spiral". En effet, au delà d'un disque de 16 titres, reznor nous offre ici tout un univers en associant avec brio un défilé de perles (zero sum, the great destroyer..)avec une promo originale et ultra conceptuelle; le tout s'accordant merveilleusement bien: l'accent noisy et destructuré des sons utilisés, avec la vision apocalyptique d'un monde qui aurait plongé dans une sorte de totalitarisme militaro chretien victime de son isolationisme idéologique y prend tout son sens. Encore plus fort, reznor nous prouve ici qu'il rivalise largement avec les "seigneurs" de l'électro expérimentale (cf autechre, aphex twin...); et largement parce que c'est encore un des seuls, et c'est là que tout son génie prend forme, à exceller dans l'art de faire passer des émotions avec des sons exclusivement synthétiques: la note mélancolique apportée a "zero sum" en est la plus belle illustration.

Bref, NIN revient en trés grande forme et ce serait vraiment dommage de passer à coté d'un tel talent!

A acheter les yeux fermés !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
C'est un de mes albums préférés de NiN. Difficile de faire mieux que "The Downward Spiral", mais j'avoue que j'ai bien écouté l'album 5 fois à la suite lors de sa réception.

Il s'écoute d'un trait, et des titres comme "Good Soldier" ou "Capital G" ont des paroles assez intéressantes. On sent transparaître une critique des années d'un certain G-eorges Walker Bush.

Bref, un bijou qui pour moi, restera l'un des meilleurs album de cette première décennie des années 2000.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Pochet José sur 12 mars 2014
Format: CD Achat vérifié
C'est seulement le 5è album de NIN en 18 ans d'existence et pourtant le 24è volume, allez comprendre ! Deux ans seulement après le succès de "With Teeth", Trent Reznor et sa bande sont de nouveau sur le pont avec cet excellent album qui commence très fort avec une espèce de tuerie comme intro !
Passé ce choc, laissez-vous mener pendant une heure encore, la machine est en route et ne déviera pas . La formule est rodée, les lignes basse/batterie bien en avant et le reste suit à merveille comme dans "The good Soldier"(4/16). Trent Reznor est depuis longtemps passé maître dans les arrangements de machines ("Me, I'm not"/ 6/16)
Goûtez aussi au subtil "My violent Heart" (8/16), tour à tour posé puis explosif.
D'un abord assez complexe cet album ne ravira sans doute pas ceux à la recherche de standards et pour preuve, rares sont les morceaux de cet album joués en concert depuis cette époque.
Seuls "The great Destroyer" (13/16) malgré une dose massive de machines dans sa 2è partie,contient quelques accents plus standards alors que "In the Twilight" (15/16) fera figure du signal d'un atterrissage en douceur sur une mélodie bien posée avant de toucher la piste avec succès "Zero Summ" (16/16)
On appréciera aussi le piano solo de "Another Version of the Truth" (14/16)
Une fois encore mixage et mastering sont au top pour ce gand bol d'Hyperpower à déguster sans modération !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique