Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Years Of Refusal Edition limitée, Bonus, Import


Prix : EUR 24,96 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
9 neufs à partir de EUR 10,39 10 d'occasion à partir de EUR 6,98
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Morrissey

Discographie

Image de l'album de Morrissey

Photos

Image de Morrissey

Biographie

Né le 22 mai 1959 à Manchester de parents irlandais, Stephen Patrick Morrissey grandit dans l'ambiance grise et terne qui caractérise les villes industrielles du nord de l'Angleterre. Son passage à l'école - dans un établissement qui avait encore recours aux punitions corporelles - est vécu comme un véritable ... Plus de détails sur la Page Artiste Morrissey

Visitez la Page Artiste Morrissey
130 albums, 12 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Years Of Refusal + You Are The Quarry + Your Arsenal
Prix pour les trois: EUR 50,73

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (16 février 2009)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Edition limitée, Bonus, Import
  • Label: Polydor
  • ASIN : B001NHES3Y
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 157.542 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Something is squeezing my skull
2. Mama lay softly on the riverbed
3. Black cloud
4. I'm throwing my arms around paris
5. All you need is me
6. When last I spoke to carol
7. That's how people grow up
8. One day goodbye will be farewell
9. It's not your birthday anymore
10. You were good in your time
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 2
1. Wrestle with russell
2. That's how people grow up
3. - all you need is me
4. All you need is me

Descriptions du produit

Description du produit

Le chanteur Morrissey, icône du rock anglais, revient avec un album. Produit par Jerry Finn, qui avait déjà travaillé sur l'album du grand retour de Morrissey après 8 ans d'absence («You Are The Quarry», disque de platine en Angleterre et plus d'un million d'albums écoulés dans le monde), le nouvel opus s'intitule «Years of Refusal». Le premier extrait, est le bien nommé «I'm throwing my arms around Paris».

Critique

Le retour de cet homme charmant (« This Charming Man ») et la colère face au système…On ne saura rien de la présence du bébé sur la pochette (en fait le fils d’un assistant de tournée). On n’en saura pas davantage de là où s’en trouve le chanteur de son amour haineux pour la Grande-Bretagne, ni de son éternel passé d’ancien chanteur des Smiths. On se souviendra simplement que son effort précédent (Ringleader of the Tormentors), presque primesautier, n’avait pas rencontré son public, au contraire de ses tentations d’un rock efficace, brutal, et très formaté au marché d’outre Atlantique, et que, l’un dans l’autre, un chanteur enregistre des disques aussi pour les vendre. Il reste donc des données objectives, ce qui n’est déjà pas si mal.

Enregistré en un peu plus de deux mois (à la toute fin de 2007, et c’est toujours étrange d’évaluer aujourd’hui ce qui pour l’artiste appartient désormais à son passé créatif) en Californie, et produit par Jerry Finn (Blink-182), juste avant que ce dernier ne disparaisse, emporté par une hémorragie cérébrale, Years of Refusal intègre donc le claviériste Roger Manning (longtemps compagnon de Beck), et sanctionne l’absence, durant les sessions, du fidèle guitariste Alan White (bien que compositeur ici de cinq mélodies). On y retrouve naturellement celui qui a endossé au fil des années la défroque de directeur musical de notre homme du Lancashire, le guitariste Boz Boorer, ainsi que l’ancien batteur des Smashing Pumpkins Matt Walker. La production incisive, les compositions acérées, peuvent, comme mentionné ci-dessus, évoquer la performance de l’album You Are the Quarry (2004).

Mais le Britannique ayant une sainte horreur de la redite, n’admettra que le caractère percussif des compositions, le grondement ininterrompu des guitares, et le caractère généralement agressif de l’ensemble. Par-delà ses contradictions (comme celle d’inclure dans l’album « All You Need Is Me », chanson déjà ancienne qui figurait sur le Greatest Hits de 2008), Morrissey enfile les tubes potentiels (en commençant par l’ouverture en fanfare de « Something Is Squeezing My Skull ») comme certains de ses contemporains les perles. On relèvera l’empreinte de Queen (« Mama Lay Softly on the Riverbed »), quelques brouillages électroniques, et autres fantaisies latines (« When Last I Spoke to Carol »), ou le recyclage patenté et rusé de riffs déjà anciens.

Mais toujours s’ébrouant comme un chien fou dans la norme, la diva conserve assez de lucidité pour, à la fois gémir de la triste condition de quinquagénaire qu’il est devenu (presque par surprise), et à la fois convenir qu’il y a plus profond traumatisme dans l’existence. Ou que la terre s’arrête rarement de tourner en apprenant qu’il n’y a pas d’amours heureux (« It’s Not Your Birthday Anymore »). Par ailleurs, et au risque d’enfoncer une porte béante, Morrissey chante toujours aussi merveilleusement bien. Bonnes nouvelles des étoiles et de la star, pleine de fougue, de chaleur humaine, et d’intelligence.

Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par crocodile-duffy sur 20 février 2009
Format: CD
Chroniquer un album de Morrissey est toujours un exercice compliqué en même temps que, très certainement, totalement inutile. Comme pour tous les « vieux » du rock (Rolling Stones, Bowie, U2, REM, etc), tout le monde s''est déjà fait depuis longtemps son opinion sur lui, et il est bien évident qu''aucune bonne critique ne saurait inciter quelqu''un qui ne l''aime pas à acheter son disque, de même qu''aucune mauvaise critique ne saurait dissuader un fan de le faire. Alors allons-y le plus objectivement possible : « Years of refusal » est un bon Morrissey. Pas un grand Morrissey, mais un bon Morrissey (voire un très bon).

« Something is squeezing my soul », placé en ouverture, plante d''emblée le décor : finis les fioritures, les violons et les minauderies du disque précédent, « Years of refusal » revient à un son beaucoup plus basique placé sous le signe quasi-unique de la Sainte Trinité du rock, basse, guitare, batterie. Et puis ce morceau est vraiment une surprise de taille : Morrissey n''avait plus autant « rocké » depuis l''excellentissime album « Your arsenal » de 1992. Tant mieux. Mais les choses redeviennent tout de suite beaucoup plus classiques avec « Mama lay softly on the riverbed » dont la mélodie est presque familière.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Ca déménage, et les textes sont souvent excellents. Mon album préféré de la carrière solo de mon héros de toujours.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par patrick sur 19 mai 2012
Format: CD Achat vérifié
J'ai réellement découvert Morrissey avec 'years of refusal'. Des titres rock/sombres/punchy/envoutants. Que des hits ! l'enregistrement est percutant, on tape du pied et on chante les refrains après quelques écoutes. Un artiste comme il n'en existe qu'au United Kingdom. Indispensable !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tarrisse sur 22 août 2009
Format: CD
du Morrissey 100/100 satisfait.rien de plus à dire tellement c'est dans la ligné Morrissey tout simplement parfait et surtout très bon!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leibniz le Chat TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 31 janvier 2010
Format: CD
Sans conteste le pire album studio de Morrissey depuis "Kill uncle" : compositions lamentables pour la plupart, paroles en pilote automatique, chant omniprésent mais, en même temps, écrasé par l'instrumentation... Un désastre. Le plus grand mystère est celui du producteur, feu Jerry Finn, qui avait fait un excellent travail sur "You are the quarry" (2004) mais qui n'a su, ici, qu'infliger une production catastrophique à l'ensemble. Il n'y a qu'une ou deux chansons, son titre et son excellente photo de couverture pour sauver l'album, c'est dire ! Grande, grande tristesse que de voir un chanteur aussi doué, et souvent génial, se fourvoyer dans une telle banqueroute. À oublier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?