Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Yellow Magic Orchestra
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Yellow Magic Orchestra Import


Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Yellow Magic Orchestra

Discographie

Image de l'album de Yellow Magic Orchestra

Photos

Image de Yellow Magic Orchestra
Visitez la Page Artiste Yellow Magic Orchestra
107 albums, Photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (25 avril 2000)
  • Format : Import
  • Label: EMI Import
  • ASIN : B00008G4MA
  • Autres versions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Dale Cooper TOP 500 COMMENTATEURS le 28 avril 2015
Format: CD
Neuf tranches de délire total, brassant à tout-va sans le moindre complexe...
Ce premier album éponyme du Yellow Magic Orchestra contient déjà tous les germes de la folie qui éclatera dans Multiplies deux ans plus tard, mais aussi la patience et la précision qui caractériseront BGM, un album tout aussi recommandable et en comparaison, quasiment ‘sérieux’ (à l’échelle du YMO, on s'entend !).

Enregistré pendant l’été 1978 à Tokyo, le disque signait le démarrage d’une grande aventure déjantée sous le signe de la lutherie électronique naissante. Qui éclot pleinement, de l’hymne burlesque «Firecracker» (savant mélange de kitsch et de grandiloquence) à la fiesta touffue de «Mad Pierrot», en passant par le chamallow sonore qu’est «Simoon» et l’effarant disco de «Yellow magic (tong poo)» - à faire pâlir Giorgio Moroder !
Autour du trio fondateur (Ryuichi Sakamoto, Haruomi Hosono, Yukihiro Takahashi), quelques invités se joignent volontiers à ces festivités de savants fous : Masayoshi Takanaka et Tomoko Nunoï, dont la guitare et la ‘sexy voice’ illuminent «La femme chinoise», un morceau qui fait à lui seul l’objet d’un culte de la part des fans les plus remuants.

Constamment inclassable, délicieusement indigeste (ou horriblement savoureuse ??), telle est la musique de ce groupe qui restera comme l’une des fabriques à sons les plus indépassables dans la catégorie ‘bis’... Jouissive, régressive et créative d’un seul tenant !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?